29/08/2016

Arbos Anima T01.

arbos-anima-1-glenat.jpgArbos anima 3.PNGAuteur : Kachou Hashimoto.
Éditeur : Glénat Manga.
196 pages.
Sortie : 6 juillet 2016.
Genre : Shônen.




Résumé :

Noah a le pouvoir de «lire» les souvenirs des végétaux à travers leurs racines. Ce don présente cependant un danger : s'il est tiré de sa transe, l'esprit reste prisonnier des racines et meurt. Mais lui et Rudyard, un ex-pirate devenu garde du corps, ont une mission importante : retrouver un lys unique en son genre en Europe!


Mon avis :

Peu importe la scénographie ou le critérium diamétralement désaxé de ses protagonistes, Arbos Anima est une lecture qui cherche à apporter de la désaltération tant bien que mal. On se noie dans ce Cosmos pas si inaccoutumé que ça, au découpage maigrement farfelu où s'agglutine emballement, austérité et avarice. Car en ce bas-lieu du 19ème siècle, le marché de l'orchidée est en pleine crue, spécialement en Europe. Ce qui persuade de nombreux hommes et femmes rapiats à se précipiter dans une «ruée éperdue» vers cette plante.

Avec un coup de pinceau translucide et filtré, sans pour autant chicaner sur des broutilles, et les clashs persistants entre les interlocuteurs, ce manga s'acharne à complaire à tout prix. Toujours est-il que ce volet initial renferme tout de même maintes indigences, non moins que le dénuement de fluidité et le fait qu'on ait de temps à autre un peu de mal à colleter le lien entre certaines scènes ; ou encore, la lenteur de l'histoire à se mettre en route. Le second volet paraîtra déjà le cinq novembre. Rondement, une mécanique classique autour - cette fois - d'une odyssée écologique.

arbos_anima_1-2-0e979.jpg


a06-3e788fc.gifGénéral 

Le manga Arbos Anima débarque, chez Glénat!

Mister Med.

Écrire un commentaire