07/09/2016

Ajin - tome 6

Ajin T6.jpgScénario : Tsuina Miura

Dessin : Gamon Sakurai

Éditeur : Glénat manga

194 pages

date de sortie : juillet 2016

 

 

 

Le leader terroriste Sato, fort d’un nombre accru de sympathisants, poursuit sa série d’assassinats. Prêt à tout pour le vaincre, Kei décide de faire front commun avec Tosaki, le chef du comité de gestion des ajin. La situation du jeune immortel prend alors une toute nouvelle tournure. Face à un ennemi de plus en plus violent, l’union fera-t-elle la force ?

ajin,miura,gamon sakurai,glénat manga,fantastique,immortalité,710,072016

 

Déjà couronnée de succès au Japon avec des chiffres de vente à faire pâlir d'envie n'importe quel éditeur de BD franco/belge, Ajin s'est vue récompensée lors de la Japan Expo 2016 à Paris en obtenant les prix de la meilleure nouvelle série et du meilleur Seinen. Ne lisant pas suffisamment de manga, je ne saurai dire si les prix sont mérités, mais en tout cas je peux affirmer sans retenue qu'ils ne sont sûrement pas volés tant la qualité de la série est égale d'un volume à l'autre.

A chaque nouvel épisode, l'auteur arrive à créer un effet de surprise permettant de garder attentif son lectorat. Ce sixième opus ne déroge pas à la règle même s'il est totalement dénué d'action à l'inverse de l'explosif tome 5. Le calme après la tempête et sans doute avant également.

Cette alliance contre nature passée entre Kei et Tosaki pour lutter contre Sato nécessite de sérieux préparatifs et les invite à une pause forcée avant les combats à venir. C'est aussi à nouveau le temps des questionnements pour Kei à propos de sa condition.

C'est le temps aussi d'une pause scénaristique durant laquelle l'auteur développe des personnages secondaires comme la jeune Izumi Shimomura et Kai qui se trouve en prison pour avoir aidé son ami Ajin au début de la série.

Enfin, cette pause se termine avec l'apparition d'un nouveau personnage qui à n'en pas douter devrait avoir un rôle important pour la suite.

 

Dans ce 6ème tome, l'auteur réussi la gageure de maintenir la pression dans son récit en apportant des éclaircissements, (notamment concernant les fameux IBM - Invisible Black Matter - ces entités propres à chaque Ajin source de leur force et de leur pouvoir), et de nouvelles pistes, ceci sans la moindre scène d'action.

 

Comme les personnages, le lecteur s'est ici bien reposé et doit s'attendre à une suite des plus mouvementée !

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

 

 

 

ajin t6_pl.jpg

 

 

Écrire un commentaire