06/09/2016

Le crépuscule des idiots

Le crépuscule des idiots, Krassinsky, Casterman, 31 août 2016, roman graphique, fable Le crépuscule des idiots, Krassinsky, Casterman, 31 août 2016, roman graphique, fable Scénario et dessin : Jean-Paul Krassinsky

Editeur : Casterman

296 pages – cartonné

Parution : 31 août 2016

Fable satirico-religieuse aux accents nietzschéens

 

Présentation de l’éditeur :

Lorsqu’une capsule spatiale s’écrase sur les monts gelés de Jigokudani, avec à son bord un singe rhésus, les macaques du clan de Taro réalisent immédiatement que ce visiteur venu de l’espace est d’une essence supérieure à la leur. Le singe astronaute, lui, comprend vite que pour ces idiots, il est l’Élu ! Secondé par Nitchii, un jeune singe persuadé d’avoir à accomplir un destin hors du commun, l’apprenti prophète ne tarde pas à profiter de la situation : grâce à ses prêches enflammés, le culte de Diou compte chaque jour plus de dévots parmi le petit peuple des singes… Mais son influence ne va pas plaire à Taro, l’impitoyable chef du clan. Car la religion, c’est aussi le pouvoir… Et le pouvoir, ça ne se partage pas !

Le crépuscule des idiots, Krassinsky, Casterman, 31 août 2016, roman graphique, fable

Mon avis :

Tout d’abord, reconnaissons à Jean-Paul Krassinsky une sacrée audace scénaristique alliée à une maîtrise (quasi)divine du graphisme. Sur près de 300 pages, son récit tente de répondre à la question essentielle et existentielle, Diou existe-t-il ?, que se pose des singes qui nous apparaissent comme presque (trop) humains.

Le crépuscule des idiots, Krassinsky, Casterman, 31 août 2016, roman graphique, fable

Sur un ton autant caustique qu’inspiré, son histoire recycle avec une ironie subtile tous les travers des religions : perversions politiques, manipulations miraculeuses, organisation de la servitude librement consentie, abus de pouvoir, de sexe et de violences, rien n’échappe à l’œil inquisiteur d’un auteur qui semble planer en apesanteur sur son monde imaginaire, métaphore d’une humanité en proie à ses (vieux) démons.

Le crépuscule des idiots, Krassinsky, Casterman, 31 août 2016, roman graphique, fable

Le caractère universel et prophétique de ce pamphlet iconoclaste, rare moment de philosophie engagée en bande-dessinée et d’impertinence contrôlée, est admirablement présenté dans un écrin d’aquarelles qui s’imposent comme de véritables odes à la nature et qui invitent parfois à la méditation contemplative. Une forme épurée favorise ici une fluidité de la lecture, un découpage très étudié en courts chapitres tonifie le côté romanesque de la narration, le tout invite à la réflexion philosophique.

Le crépuscule des idiots, Krassinsky, Casterman, 31 août 2016, roman graphique, fable

Anecdote :

Le temps de gestation de l’œuvre fut long. Les premières recherches de scénarios débutèrent en 2008. Ces deux dernières années furent nécessaires au dessin. Années qui connurent les attentats de Charlie, du Bataclan et de Bruxelles. Autant de moments qui interpellèrent l’auteur et balisèrent son travail. Pendant quelques jours, il suspendit sa plume et ses pinceaux, surpris par l’impression bizarre, voire inquiétante, générée par la résonance de son travail avec les événements dramatiques de l’actualité.

 

le crépuscule des idiots,krassinsky,casterman,31 août 2016,roman graphique,fable

Cette chronique a été rédigée le lendemain d'une rencontre avec Jean-Paul Krassinsky , organisée par l'éditeur Casterman, à la Fête de la BD de Bruxelles, le dimanche 04 septembre 2016. Nous avons pu, Samba, Coq de Combat et moi, discuter avec l'auteur et parler de son travail pendant 50 minutes. Nous le remercions vivement pour son humour et sa sympathie. Il nous a ravi par sa rigueur et  sa vision décomplexée du sujet abordé dans l'album.

 

http://img96.xooimage.com/files/e/7/c/a09-3e78912.gif     Dessin

http://img96.xooimage.com/files/e/7/c/a09-3e78912.gif     Scénario

http://img96.xooimage.com/files/e/7/c/a09-3e78912.gif     Moyenne

 

Le site internet des Editions Casterman : ICI

 

Skippy.

Commentaires

Nom Dijûûûû , enfin une BD qui pose la bonne question !
Une belle rencontre en effet !

Écrit par : samba | 06/09/2016

Répondre à ce commentaire

belle chronique du grand gourou skippy :-)) (désolé, pas pu me retenir...)

Écrit par : loubrun | 06/09/2016

Répondre à ce commentaire

Belle chronique en effet de notre gourou ☺ ... qui m'a donné envie de lire ce pavé car j'aime bien ce genre de sujet, surtout en ces periodes perturbées !

Écrit par : dgege | 07/09/2016

Répondre à ce commentaire

Incontournable de cette rentrée littéraire ... en diable!
N'hésite pas Dgege!

Écrit par : Skippy | 07/09/2016

Répondre à ce commentaire

Je crois bien que je vais me laisser tenter par notre gourou-diablotin !

Écrit par : jmc95 | 12/09/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire