08/09/2016

Les aventures de Scott Leblanc

les aventures de scott leblanc,tome 4,echec au roi des belges,casterman,24 août 2016,espionnage,ligne claireles aventures de scott leblanc,tome 4,echec au roi des belges,casterman,24 août 2016,espionnage,ligne claireTome 4 : Echec au Roi des Belges

Scénario : Philippe Geluck

Dessin : Christophe Devig

Editeur : Casterman

48 pages – cartonné

Thriller vintage au suspense insoutenable

 

Présentation de l’éditeur :

Libérez le roi des Belges !

Scott Leblanc est ravi : il vient de décrocher une interview du roi Baudouin. En route pour Bruxelles !

Mais sa chance est aussi une aubaine pour un groupe terroriste. Après avoir assommé Scott, l’un de ces ignobles individus prend la place du célèbre reporter animalier pour approcher le souverain et le neutraliser.

Le plan diabolique des bandits peut désormais s’enclencher : le sosie qui se fait passer pour le roi des Belges va pénétrer le quartier général de l’OTAN et dérober toutes les informations essentielles à la sécurité européenne !

Heureusement, le professeur Moleskine veille au grain et n’abandonnera pas le jeune Leblanc.

e2.jpg

Mon avis :

Dès l’ouverture de l’album, avec la petite étiquette « ce livre appartient à », le lecteur se retrouve plongé dans l’univers graphique de la ligne claire, tendance Ecole de Bruxelles (Hergé – Jacobs – Martin). Cette quatrième aventure de Scott Leblanc, toujours aussi niais dans ses attitudes et réflexions, voit le héros s’effacer de nouveau au profit de l’improbable duo constitué de sa mère et du professeur Moleskine. Avec cette fois un allié aussi audacieux qu’inattendu, le Roi des Belges en personne, Baudouin Ier. On retrouve ici la verve excentrique de Geluck alliée au trait limpide de Devig pour une aventure belgo-belge à forte teneur bruxelloise. Autant dire que les amateurs de BD classique seront comblés.

e3.jpg

Rebondissements en cascades et en séries, répliques fantaisistes, désuétude assumée, situations invraisemblables, logique absurde, animaux sacrifiés, évolution narrative imprévisible, tout cela entraîne le lecteur dans un récit d’espionnage sans temps morts, rythmé pourtant par des bandeaux de textes d’une longueur parfois consternante.

Cet album-hommage à un âge d’or révolu devrait ravir les nostalgiques et piquer la curiosité des plus jeunes.

e4.jpg

 

   a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gif  Scénario

a07-3e78901.gif  Moyenne

 

Le site internet des Editions Casterman : ICI

 

Skippy.

Commentaires

Jamais vu, jamais entendu parler.
Mais l'air 'niais' du héros évidemment ne prête pas forcement à la curiosité

Écrit par : tigrevolant | 08/09/2016

Répondre à ce commentaire

oui c'est une série qui passe assez inaperçue.

Écrit par : samba | 08/09/2016

Moi, je l'aime bien !!! Je n'ai pas raté un épisode depuis le premier album. Désuet, mais rigolo !!! ☺♥

Écrit par : laure-line | 13/11/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire