12/09/2016

Venise Hantée. Intégrale.

venise hantée.jpgvenise hantée intégrale.jpgDessin : Vincent Wagner.
Scénario : Roger Seiter.
Éditeur : EP .
Sortie : août 2016.
96 pages.
Genre : policier.


Librement adapté du roman L'hotel hanté de Wilkie Collins.

Le résumé.
L'irréprochable Lord Montbarry, à la surprise de tous, rompt ses fiançailles avec la respectable Agnès Lockwood pour épouser en Allemagne une sulfureuse aventurière. Scandale ! 
Pour échapper au déshonneur, il fuit à Venise où il loue un somptueux palais. Loin de Londres, l'aristocrate anglais meurt dans des circonstances mystérieuses... laissant à sa jeune épouse une fortune colossale ! 


Mon avis.

En 2012 sortait le 1er tome de ce diptyque chez Emmanuel Proust . Il faudra attendre 2016 et un rachat par le groupe Paquet pour connaître la fin sous forme d'une intégrale .
Ce procédé m'a donné l'idée de recycler ma chronique de 2012 (où tout était dit !) .

La veuve noire ?

Minable, vous avez dit minable ? Comment peut-on suspecter la comtesse Narona du meurtre de son mari ? Tant qu’on y est, déclarons Mister Depardieu exilé fiscal !...on en parle nettement moins de ces expatriés fiscaux.
Allez, un peu de sérieux, dans la bonne société victorienne de la fin du XIX siècle, la bienséance est de rigueur et pas de complot machiavélique possible. Quoique le baron Rivar me semble bien étrange avec ses expériences chimiques.
Vous l’aurez compris, on est en plein polar qui sent bon le parfum « Agatha Christie ». D’ailleurs ce diptyque est librement adapté du roman de Wilkie Collins « l’hôtel hanté ».
Roger Seiter (HMS-Spécial Branch ) s’est même amusé à placer ce romancier comme personnage. On y joue aussi du Wagner, certainement un clin d’œil au dessinateur de cette série. Pour l’intrigue principale, il faudra attendre la fin de cette manipulation pour juger car pour le moment on est en pleine spéculation. Je parlerais même de brouillard avec la scène finale qui m’a paru bien étrange mais comme on n’a pas toutes les pièces du puzzle en main, je pense que c’est normal. Sinon, je conseille à la comtesse de venir en Belgique une fois son assurance vie acquise, on a un régime fiscal très favorable pour les grosses fortunes. Eh bien, c'est nettement moins compliqué que prévu, les coupables sont évidents, c’est sur la méthode qu'il nous fallait des éclaircissements.
Pour le dessin, Vincent Wagner semble nettement plus à l’aise avec les décors que pour les personnages, surtout pour la gent  féminine qui a tendance à trop se ressembler. Je m'y suis encore allègrement perdu  ! Par contre, c’est une joie de se promener dans Venise  et de reconnaître les lieux mythiques de la cité des doges. On remarquera aussi un encrage plutôt prononcé.
Voilà, les amateurs de polar à « l’ancienne » seront certainement friands de ce genre de BD. Pour terminer, si vous achetez cet album via Sambabd, vous recevrez une exonération fiscale  pour avoir contribué à l’essor d’un site belge .
Par contre malgré des allègements fiscaux pour les entreprises de notre cher gouvernement actuel, on licencie à tour de bras actuellement... bref, pour l'essor, on attendra !

PlancheA_175026.jpg


a06-3e788fc.gifScénario

a06-3e788fc.gifDessin

a06-3e788fc.gifGlobal.

Samba.

Écrire un commentaire