24/09/2016

Les jours heureux

1.jpg2.jpgTome 2/2 : Nouvelle vague

Auteurs :  Guy Raives et Eric Warnauts 

Editeur : Le Lombard

Collection : Signé

64 pages- cartonné

Sortie : 02 septembre 2016

Fresque historico-romantique

 

Présentation :

5.jpg4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis :

La saga historique se poursuit.

La page des années 50 se tourne.

Un monde disparaît.

Vient alors le temps de la nostalgie et parfois des regrets.

3.jpg

La narration continue sous sa forme éclatée (on passe du Kivu à Berlin-Est avant de revenir à Liège en faisant un crochet par Paris ou Bruxelles) avec un graphisme qui n’a jamais été aussi bien adapté à son sujet. Les traits des personnages, le choix des teintes, les cadrages des décors viennent souligner le charme amer et sentimental d’une aventure dont on ne voudrait jamais lire la fin.

6.jpg

Les lecteurs qui connaissent Liège seront ravis de faire une balade rétro (en tram !) et s’amuseront à décoder les noms des enseignes commerciales, des cinémas et des panneaux publicitaires. Par ailleurs, les vues de l’est du Congo sont superbes et semblent inviter à un calme contemplatif alors que l’horreur, en 60 comme aujourd’hui, rôde.

 

 a08-3e78906.gif     Dessin

a07-3e78901.gif Scénario

a08-3e78906.gif     Moyenne

 

Le site internet des Editions Le Lombard : ICI

 

Skippy.

 

Commentaires

oulala ,la cotation généreuse ! Je reste sur mon avis du tome 1 , c'est très beau mais sans émotion !

Écrit par : samba | 24/09/2016

Répondre à ce commentaire

Liège, Goma, Bukavu : je suis trop subjectif par rapport à ces endroits dans lesquels j'ai vécu. Les paysages du Masisi, des Virunga et du lac Kivu sont ma madeleine de Proust. Liège est ma ville. La nostalgie est trop forte. Tant pis pour l'esprit critique!

Écrit par : Skippy | 24/09/2016

Répondre à ce commentaire

Le dessin est très agréable, mais pas la manière de raconter l'histoire.... Je n'arrive pas à m'attacher à un quelconque personnage de ces albums, à part peut-être un peu au curé ? Dommage !

Écrit par : laure-line | 30/11/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire