15/10/2016

L'année de la CHÈVRE ,BERNADETTE

l'année de la chèvre,bernadette,vanyda,duprat,la boite à bulles,hors-champ,tranche de viel'année de la chèvre,bernadette,vanyda,duprat,la boite à bulles,hors-champ,tranche de vieScénariste : Vanyda
Dessinateur : François Duprat
Éditions : La Boîte à Bulles
Collection : Hors-Champ
Genre : Tranche de vie.
112 pages.
Sortie le 5 octobre 2016



Avis de l'éditeur :

Installée dans une routine qui semble lui convenir,Bernadette – celle que Franck avait rencontré 15 ans plus tôt dans L’Année du Dragon – a maintenant 36 ans. Mariée et mère de deux enfants, elle mène une vie rythmée par sa famille et son travail d’enseignante, sans se douter que l’année qui débute marquera un tournant décisif.

Car cette année est celle de la Chèvre, le signe de Bernadette dans l’astrologie chinoise, ainsi que celui de sa fille, Anaïs. Mais les astres n’ont pas prévu d’être cléments envers elles et, petit à petit, le ciel s’obscurcit.

Tandis qu’Anaïs, rêveuse et mal dans sa peau,entre dans l’adolescence, Bernadette se heurte à la lâcheté de son mari et se laisse dangereusement approcher par Samuel, son coach sportif. Sa vie paisible s’effrite : Anaïs se renferme, son couple bat de l’aile, les non-dits persistent dans sa famille, sa mère se remet à boire...

Le doute et le désir de liberté la bousculent.L’herbe ne serait-elle pas plus verte ailleurs ?

Un récit doux et intime sur les doutes de l’âge adulte sans oublier ceux des adolescents, scénarisé par Vanyda.

l'année de la chèvre,bernadette,vanyda,duprat,la boite à bulles,hors-champ,tranche de vie



Mon avis :

Adepte des biographies, avec un début, un milieu et une fin : il est assez difficile d'entrer dans ce récit qui débute au hasard d'une année, dans la vie d'une famille. Celle de Bernadette en l'occurrence. L'année de la chèvre qui s'avère être le signe astrologique chinois de Bernadette et sa fille Anaïs.

Mais au fil des pages colorées au gré des humeurs de chacun, dépeignant la vie qui nous en fait, elle-même, voir « de toutes les couleurs », on se prends au jeu intimiste qui se dessine agréablement sous nos yeux.

C'est la vie de Monsieur et Madame tout le monde, une famille ordinaire avec Bernadette, institutrice dévouée, mariée et mère de deux enfants, sa sœur qui n'a pas encore fait son coming-out auprès de leurs parents, une mère anciennement alcoolique, un père effacé, un grand père qui se souvient de la bonne époque où il pouvait encore marcher sans déambulateur. Sans oublier le mari, graphiste déçu par sa carrière, Anaïs leur fille de 12 ans en pleine recherche d'elle-même et le petit Eliott qui apprend la vie au détour de contes lus par sa maman chaque soir.

Et pas n'importe quel conte ! Voilà qui est très savamment orchestré que de faire lire « la chèvre de Monsieur Seguin » à Bernadette qui, par la magie de la métaphore va elle-même devenir cette chèvre en quête d'aventures pour briser la monotonie de sa vie. Plus précisément, c'est sous la forme d'une bergère accompagnant la célèbre chèvre décrite dans « Les lettres de Mont Moulin » d'Alphonse Daudet que Bernadette va devoir déjouer les pièges du loup sous les traits d'un satyrique professeur de sport.

Cette comparaison rend l'ouvrage romantique, les couleurs pastels parviennent à réunir le rêve et la réalité ; et case après case : c'est la vraie vie qui défile. Les problèmes de couples, de famille. L'éducation scolaire mais également parentale. La « gestion » de la vieillesse, des addictions. Le stress économique lié à l'emploi, ... tout ce qui peut nous arriver à nous, lecteurs, chaque jour. De quoi se dire parfois « ah oui, c'est vrai, moi aussi » ou encore « je l'ai déjà entendue celle-là » quand Bernadette crie sur ses enfants pour x ou y raison.

l'année de la chèvre,bernadette,vanyda,duprat,la boite à bulles,hors-champ,tranche de vie


Mais tout cela n'aurait été que « simple histoire » si Vanyda n'avait pas brillamment épilogué le récit. Car Bernadette, lasse de cette routine, a su prendre le taureau... que dis-je : la chèvre !.. par les cornes. Mais pour en savoir plus, il vous faudra lire « L'année de la chèvre » de Vanyda et François Duprat que je vous recommande chaudement.



ShayHlyn

Les commentaires sont fermés.