20/10/2016

Jules Verne et l'astrolabe d' Uranie - tome 1/2

Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie, Gil, Puerta, Ankama, littérature, Jules Verne, hommage, aventure, 8/10, 09/2016Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie, Gil, Puerta, Ankama, littérature, Jules Verne, hommage, aventure, 8/10, 09/2016Scénario : Esther Gil

Dessin : Carlos Puerta

Éditeur : Ankama

48 pages

date de sortie : 23 septembre 2016

genre : aventure

 

 

 

Été 1839. Alors qu’il n’est encore qu’un enfant rêveur, Jules Verne fugue. Son escapade le mène dans le port de Nantes où il assiste à une étrange scène : un homme acquiert un astrolabe qui serait doté d’un fabuleux pouvoir. 28 ans plus tard, l’écrivain embarque pour les Amériques afin d’y trouver l’inspiration. À bord, il croit reconnaître celle qu’il a tant aimée et qu’il pensait morte… Mais qui est ce mystérieux savant nommé Orpheus qui semble la retenir prisonnière ? Que manigance cet homme et quel lien peut-il avoir avec ce qu’il a vu dans son enfance ? Pour le découvrir, Jules se lance à la poursuite d’Orpheus. De New York aux chutes du Niagara, il devra braver mille dangers dans ce monde que l’on qualifie de « nouveau » et qui lui inspirera tant de voyages extraordinaires.

 

Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie, Gil, Puerta, Ankama, littérature, Jules Verne, hommage, aventure, 8/10, 09/2016

 

Un des plus grands romancier d'aventure de la fin du XIXème siècle qui a fait rêvé et voyager grâce à sa plume des générations de jeunes lecteurs se voit devenir ici le héros d'une aventure qu'il n'aurait pas lui-même renié.

Esther Gil, après avoir tutoyé un épisode de la vie de Victor Hugo (Victor Hugo, aux frontière de l'exil) se livre de nouveau à une incursion en littérature en partant sur les traces de Jules Verne. Pour être tout à fait exact, elle ne suit qu'a peu près ses traces puisqu'elle imagine une histoire fictive dans laquelle se mélangent mystères, sciences et voyage en se calant sur des situations bien réelles de la vie de l'écrivain. Situations qui permettent de le découvrir sous un angle inédit. Le gros travail de documentation effectué par les auteurs se ressent dans toutes les pages donnant du crédit à toutes les scènes. Ainsi, le Paris en chantier de l'époque Haussmannienne est vraiment réussi et laisse imaginer aisément le bouleversement que la capitale française était en train de vivre. Idem pour les séquences mettant en scène le Great Eastern sur lequel embarque Jules Verne pour rejoindre le nouveau monde.

Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie, Gil, Puerta, Ankama, littérature, Jules Verne, hommage, aventure, 8/10, 09/2016

On dit qu'en BD ce que l'on voit en premier c'est la couleur, puis ensuite le dessin. Mais parfois la couleur mange le dessin et lui fait perdre de sa puissance évocatrice et narratrice. Rares sont les dessinateurs comme Carlos Puerta dont on apprécie les planches dans leur globalité, comme une toile dans un musée. Ses planches – notamment dans les scènes d'action et particulièrement les scènes en mer – sont d'une force incroyable et d'une beauté absolue même si l'aspect peinture donne de temps à autre aux personnages un air un peu figé. Il n'empêche, les visages très expressifs, les détails poussés de tous le décors et accessoires associés à une narration et une écriture soignées, donnent au final un récit très vivant.

Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie, Gil, Puerta, Ankama, littérature, Jules Verne, hommage, aventure, 8/10, 09/2016

Il serait bon que le talent de ce grand peintre/dessinateur soit connu et reconnu d'un public un peu plus large. Et si ça pouvait au passage insuffler l'idée à un éditeur de reprendre la série Adamson honteusement abandonnée au bout de trois albums ... j'en connais plus d'un que cela réjouirait.

On attend cependant ardemment le second volet de cette aventure épique pour lever le voile sur tous les mystères et questions posées dans ce premier tome.

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

Le blog des auteurs

Carlos Puerta : http://carlospuerta-art.blogspot.fr/ 

Esther Gil : http://esthergil.blogspot.fr/

 



Abonnez-vous à la newsletter


 

 

 

Commentaires

Merci.

Carlos.

Écrit par : carlos puerta | 21/10/2016

Répondre à ce commentaire

C'est drôle, en lisant la fin de ta chronique sur le talent de Puerta, je ne pouvais m'empêcher de penser à Adamson avant de voir que tu avais écrit exactement ce que je pensais.
L'arrêt de cette série est le plus gros gâchis de la BD ... tous les lecteurs rencontrés sont unanimes pour regretter son abandon et aucun de nous ne comprend les raisons !
Si le succès n'était pas au RDV, c'est certainement parce que le Marketing a mal fait son boulot puisque la satisfaction de ceux qui l'ont lu, est extrême !
Quand la beauté du dessin ne trahit pas la faiblesse du scénario, comment peut-on faire pour relancer l'idée qu'une suite est indispensable à cette superbe série ?
Qu'en pensez-vous les auteurs ?

Écrit par : dgege | 21/10/2016

Répondre à ce commentaire

Salut,
Merci pour tes commentaires gentils.
Nous avons récupéré il y a quelques mois les droits (Pierre et moi) sur Adamson, qui avaient ED. Delcourt. Maintenant, nous devons trouver un éditeur ....

Écrit par : Carlos Puerta | 22/10/2016

En voilà une super nouvelle ? via un crowfunding peut être ?

Écrit par : samba | 23/10/2016

Honte à Delcourt !
C'est bien que vous ayez récupéré les droits ... reste à savoir si vous êtes d'accord pour continuer si vous trouvez un éditeur ?
J'ai du mal à imaginer qu'un éditeur puisse ne pas accepter un tel projet !

Écrit par : Dgege | 23/10/2016

Les commentaires sont fermés.