15/11/2016

Histoires du Vendée Globe

histoires du Vendée Globe, chenet, Garreta, dargaud, voile, vendée globe, mer, 9/10, 10/2016histoires du vendée globe,chenet,garreta,dargaud,voile,vendée globe,mer,910,102016Scénario : Alexandre Chenet et les skippers

Dessin : Renaud Garreta

Éditeur : Dargaud

115 pages

date de sortie : octobre 2016

genre : aventure, témoignages, documentaire

 

 

Présentation de l'éditeur

Le Vendée Globe, qualifié d'Everest des mers, raconté par celles et ceux qui le vivent. Pendant plus de trois ans, Alexandre Chenet et Renaud Garreta sont allés à la rencontre de skippers partis à l'assaut de ce tour du monde mythique. En mer, au cœur de la course, entre navigation et incidents techniques, choix stratégiques et engagement humain, ils nous emmènent dans cette régate planétaire.

Avec la participation de Michel DESJOYEAUX, François GABART, Armel LE CLÉAC'H, Vincent  RIOU, Jean LE CAM, Jérémie BEYOU, Yann ELIÈS, Samantha DAVIES, Arnaud  BOISSIÈRES, Tanguy DE LAMOTTE et Roland JOURDAIN.

 

histoires du vendée globe,chenet,garreta,dargaud,voile,vendée globe,mer,910,102016

 

"Les mers du Sud c'est un grand et puissant tapis roulant qui tourne autour de la terre"

Samantha Davies

 

 

Mon avis

À chaque sport sa légende, son mythe, son Graal. Que ce soit un sportif, une équipe ou un évènement, pas un n'échappe à la règle. En voile, de nombreux marins ont fait la légende, y sont rentrés, parfois en y laissant leur peau. Les sports de voile ont ceci de particulier que les hommes ne font pas que s'affronter les uns contre les autres, mais doivent faire face avant tout aux éléments naturels hostiles que sont les océans et le vent. En voile comme en alpinisme, le haut niveau a pour terrain de jeu la planète entière. L'homme y joue et cherche de façon un peu illusoire à la dompter.

histoires du vendée globe,chenet,garreta,dargaud,voile,vendée globe,mer,910,102016

Le Vendée Globe, c'est l'Everest des mers. C'est la course à la voile la plus difficile. Un tour du monde, seul, sans assistance et sans escale ; la traversée des océans Atlantique, Indien et Pacifique.

Cette course est mythique parce qu'elle est difficile et qu'elle nous semble, à nous autres communs des mortels, tout simplement impossible. Elle est mythique parce que tous les marins qui partent ne franchiront pas la ligne d'arrivée, contraints à l'abandon, voire pire. Des 138 marins qui ont pris le départ depuis la première édition en 1989, seuls 71 ont réussi à couper la ligne d'arrivée. Elle est mythique parce qu'elle est belle, parce que c'est une aventure à la fois technologique et humaine et parce que l'homme s'y expose avec ses contradictions, mélange d'orgueil et d'humilité.

 

"Je n'ai eu en tête que la compétition et j'en ai oublié la navigation, les éléments. Un oubli et un aveuglement qui ont été à deux doigts de me coûter la vie"

Yann Eliès

histoires du vendée globe,chenet,garreta,dargaud,voile,vendée globe,mer,910,102016

 

Aujourd'hui, cela fait 9 jours que 29 skippers ont pris le large pour la huitième édition de cette course folle. Laissons-les à leurs réglages de voile, à leurs schémas tactiques, analyses météo et revenons sur les éditions précédentes à travers ces Histoires du Vendée Globe que nous racontent Alexandre Chenet et 11 marins qui ont accepté de nous livrer une part de leur aventure dans une mise en images sublime de Renaud Garreta.

 

histoires du vendée globe,chenet,garreta,dargaud,voile,vendée globe,mer,910,102016

 

Du départ des Sables-d’Olonne jusqu'à l'arrivée trois mois plus tard, les skippers narrateurs nous font partager leurs expériences, leurs ressentis, leur rapport à la mer ou à la solitude. Peu importe si le néophyte n'y entend rien au jargon des marins et se perd entre les winch, safran, gennaker tangons, bôme et outrigger. Il ressentira malgré tout la force tranquille et étonnante qui se dégage de chaque témoignage et sera tour à tour, touché, curieux, ému, ou saisi d'effroi en s'invitant à bord de ces bateaux majestueux et si fragiles dans les mers du sud. Le lecteur a droit à un panel assez varié de la vie à bord : choix stratégiques souvent cornéliens ; casse matériel et réparation de fortune ; blessures physiques parfois graves qui obligent à l'abandon tout en sachant que les secours mettront plusieurs jours à venir ; météo effrayante dans le grand sud ; crainte perpétuelle de heurter des objets, des baleines ou des icebergs ; questions stupides de certains journalistes ("j'aimerais connaitre votre temps estimé de survie si vous tombez à l'eau ?"). Que ce soit sous l'angle le plus intime ou le plus technique, tous les lecteurs y trouveront leur compte.

 

histoires du vendée globe,chenet,garreta,dargaud,voile,vendée globe,mer,910,102016

 

Renaud Garreta donne vie à ces témoignages avec un dessin flirtant entre hyper-réalisme et expressionnisme pour les pages illustrant les récits des skippers. Pas facile de transposer la majesté de ces bêtes de course de 18 mètres de long et 30 mètres de haut dans des petites cases de bande dessinée. Ce tour de force est réussi grâce à un découpage habile alternant grandes et petites cases, les faisant parfois se chevaucher et n'hésitant pas à sortir du cadre pour dynamiser les scènes. Tout paraît en mouvement et le lecteur ressent sans problème la grandeur et la puissance des éléments. Qu'elle soit en furie ou qu'elle reflète paisiblement les rayons du soleil couchant, la mer est toujours belle et envoûtante. Et c'est pour ça aussi que les marins entreprennent cette course dingue.

 

histoires du vendée globe,chenet,garreta,dargaud,voile,vendée globe,mer,910,102016

histoires du vendée globe,chenet,garreta,dargaud,voile,vendée globe,mer,910,102016

 

Le Vendée Globe, ce sont des histoires passionnantes  de femmes et d'hommes réunies ici dans un livre sublime où bande dessinée et récit se croisent subtilement. Aventure et émotions assurées au creux de chaque vague.

 

a09-3e78912.gif

 

 

Loubrun

 

Abonnez-vous à la newsletter

 

 

 

Commentaires

Sur la quatrième image avec le bateau orange, on dirait le bateau des Pirates en train de se faire attaquer par Astérix et Obélix... Fluctuat nec mergitur !!!
Plus sérieusement c'est une chouette BD. Loubrun m'en a raconté des tas d'extraits avec passion, et je vais la lire.

Écrit par : Virgule | 16/11/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire