24/11/2016

Sambre Tome 7 : Fleur de pavé

51of+GmQC2L__SX373_BO1,204,203,200_.jpg2038_P3.jpgAuteur : Yslaire

Éditeur : Glénat

72 pages

Genre : Drame Historique

Sortie le 28 septembre 2016

 

 

Avis de l'éditeur :

  Juin 1857. Bernard-Marie Sambre est élevé par sa tante à la Bastide. Judith, elle, grandit dans un orphelinat à Paris. Enfermé, il subit l'éducation stricte de sa tante et le poids du legs familial. Elle fréquente gamins des rues, voyous et gavroches. Après le drame qui a frappé leurs parents, les jumeaux grandissent chacun de leur côté. Mais ils seront rattrapés par le destin : eux aussi seront atteints par la malédiction de leur famille. Après la folie de Bernard pour Julie, il y aura celle de leurs enfants...

 

Mon avis :

Prestigieux, que dire d'autre! Une finesse du trait, une ambiance qui résonne dans les tempes, et des couleurs, bien que ténébreuses donnent une richesse sans nom à l'univers de Sambre. Difficile de ne point aimé ce style graphique!

On ne présente plus cet artiste hors normes qu'est Yslaire (voir les précédentes chroniques de Sambre : - la guerre des Sambre - Cycle 2 Tome 1 ainsi que Maxime et Constance Tome 2 - Hiver 1781). Et pourtant, à chaque nouveau tome, son trait s'améliore et subjugue le lecteur.

D'ailleurs, certaines planches sans la moindre bulle parlent pour elles-mêmes!

 

Une famille maudite, nulle égale à d'autres. Fleur de pavé, jeune fille délicate, peinte sur le 1er plat de couverture n'est certainement pas aussi dénuée d'innocence qu'il n'y parait.

2038_P4.jpg

Sambre existe et persiste dans le temps dû d'une part par cette touche graphique exemplaire, mais d'autre part, et non des moindres, par la netteté et le choix rigoureux de son éventail de couleurs. Tantôt éclairé, tantôt sombre, marquant d'un réalisme indéniable une jonction entre la clarté et l'ombre. D'une grande efficacité, nous touchons ici un point de relai entre une époque historique et notre monde contemporain.

Dans l'univers que nous propose l'imagination de l'auteur, chaque élément à sa place requise, rien n'est superflu. Le moindre détail repose sur une vérité. Scénaristiquement, chaque syllabe rappelle immanquablement les grands auteurs de la littérature de cette époque révolue.

Fleur de pavé, son 7ème tome est l'antépénultième, marquant la voie finale de cette ultime saga.

 a08-3e78906.gif

2038_P1.jpg

Coq de Combat

Les commentaires sont fermés.