14/11/2016

Les aventures de Lucky Luke - tome 7 - la terre promise

lucky luke,jul achdé,lucky comics,juifs,ashkénazes,humour,hommage,rabbi jacob,oury,610,112016lucky luke,jul achdé,lucky comics,juifs,ashkénazes,humour,hommage,rabbi jacob,oury,610,112016Scénario : Jul

Dessin : Achdé

Éditeur : Lucky Comics

date de sortie : 4 novembre 2016

genre : jeunesse, humour, western

 

 

 

 

Lucky Luke est de retour, prêt à fêter ses 70 ans. Pour l'occasion, le cowboy solitaire au grand cœur va donner un coup de main à son vieux copain Jack-la-Poisse, qui en vérité s'appelle Jacob Stern. Eh oui, Jack est originaire de l'Est de la Pologne et est juif ashkénaze, ce qui pour le moment ne dit pas grand-chose à ce brave Luke. Jack donc, le supplie de prendre en charge ses parents qui fuient le vieux continent pour trouver une vie meilleure dans le nouveau monde et de les escorter lors de la longue chevauchée vers l'ouest qu'ils doivent entreprendre.

Lucky Luke va alors faire la connaissance de la famille juive de son copain cowboy (et non avocat comme le croit sa famille) : le vieux Moishé Stern obsédé du Shabat ; sa femme Hanna obsédée de carpes farcies ; le petit-fils Yankel pas trop obsédé par sa Bar-mitzvah et la petite-fille Rachel en quête du mari idéal. Sous la bonne garde et l’œil étonné de Lucky Luke, cette joyeuse petite troupe va traverser les grandes plaines de l'ouest en respectant toutes les traditions, coutumes, rites et interdits de la culture juive et fera la rencontre de la surprenante tribu des "Blackfoot".

 

lucky luke,jul achdé,lucky comics,juifs,ashkénazes,humour,hommage,rabbi jacob,oury,610,112016

 

Pour ses 70 ans, Lucky Luke peut tout se permettre et tout oser. C'est ce qu'a dû se dire Jul qui a écrit cette histoire bourrée d'hommages et de clins d’œil à un humour disparu depuis le cinéma d'Oury ou l'humour acide de Desproges et Coluche. Aujourd’hui, rire des religions ou des communautés, c'est compliqué, voire risqué. Jul s'en moque et il a raison. Il n'était pas né quand le film Rabbi Jacob est sorti sur les écrans, mais comme nombre de sa génération il s'est visiblement nourri de cet humour un peu potache et naïf, jamais méchant et même empreint d'une certaine forme de respect. Il s'en est nourri et a toujours été persuadé qu'il serait possible aujourd'hui de refaire un Rabbi Jacob. D'où cet album.

lucky luke,jul achdé,lucky comics,juifs,ashkénazes,humour,hommage,rabbi jacob,oury,610,112016

Sans me rouler par terre, j'ai bien ri aux clins d’œil évoqués et aux hommages rendus, mais ai trouvé le scénario un peu léger. Comme si Jul s'était contenté d'empiler bons jeux de mots et clichés sur une histoire reprenant toutes les recettes d'un vieil album de Lucky Luke : les méchants qui en veulent aux protégés de Lucky Luke, les bagarres dans les saloons, les attaques d'Indiens, un objet convoité par des méchants ... on retrouve tous les ingrédients sauf le Lucky Luke intrépide que l'on aime voir. Là, il semble tout subir et au lieu d'être la locomotive du récit il n'en est qu'un observateur. On a même l'impression qu'il se demande ce qu'il fait là !

 

lucky luke,jul achdé,lucky comics,juifs,ashkénazes,humour,hommage,rabbi jacob,oury,610,112016

 

Pour finir, si Jul a voulu montrer avec cet album qu'il était possible de rire sans méchanceté des communautés, et particulièrement des Juifs, il a réussi son coup. Après tout, il y a bien eu les Russes, les Anglais, les Chinois, les Italiens, donc pourquoi pas les Juifs. Si on oublie l'intrigue trop légère, qu'on apprécie le dessin parfait de Achdé, alors on passe un bon moment de détente.

En revanche, ça devient beaucoup moins fun quand on prend conscience que cette histoire de famille de migrants qui cherche un monde meilleur, fait quand même furieusement écho à l'actualité ...

 

lucky luke,jul achdé,lucky comics,juifs,ashkénazes,humour,hommage,rabbi jacob,oury,610,112016



a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

 Abonnez-vous à la newsletter

 

Commentaires

Quand je pense que j'ai fait tomber Ran-Tan-Plan en passant l'aspirateur dans la bédéthèque juste avant la publication de cette chronique... Enfin, il a retrouvé sa posture et son air bête, Loubrun l'a réparé à la glu. Tout va bien.

Écrit par : virgule | 14/11/2016

Répondre à ce commentaire

Pauvre Rantanplan !

Écrit par : loubrun | 14/11/2016

je collectionne Lucky Luke depuis toujours et je vais acheter celui-ci! mais personnellement l'humour "sentier" ça me fatigue, ça me fatigue... peut-être parce que j'ai travaillé pendant trente ans pour des juifs séfarades, les blagues je connais par coeur!

Écrit par : JR | 14/11/2016

Répondre à ce commentaire

Au contraire, je trouve cette histoire un peu timorée, ça manque un peu d'audace. Du coup c'est assez fade, et on oublie assez vite. Vraiment pas un grand cru, pour cet énième épisode qui n'apporte pas grand-chose à la série...

Écrit par : Nicolas | 26/02/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.