04/12/2016

Chroniques courtes (119) - Drifter T3 ,Les naufragés dYthaq T14

Drifter T3.jpgDrifter T3_pl.jpgScénario : Ivan Brandon

Dessin : Nic Klein

Éditeur : Glénat Comics

128 pages

genre : science-fiction

 

 

 

Abram Pollux est de retour à Ghost Town, bien déterminé à rendre des comptes. Mais cette fois-ci, les règles ont changé. De nouvelles alliances ont été conclues et les vieux amis deviennent les nouveaux adversaires. Chaque pas de Pollux vers la vérité le rapproche un peu plus de l’enfer...

 

 

Je suis bien embêté avec cette série SF ! Moi qui aime la SF, je reste perplexe devant Drifter qui a reçu beaucoup de bonnes critiques. Suis-je le seul à ne rien comprendre à cette histoire ? L'éditeur nous parle d'un "space opéra introspectif et d'un western initiatique" ... Pour le côté space opéra, c'est entendu ; pour le reste je parlerai de nébuleuse imperméable au scénario totalement impénétrable et de scénario plus qu'abscon... Seul le dessin est splendide et me pousse à tourner les pages.

a02-3e788b1.gif

 

 

Loubrun

--------------------------------------------------------------------------

 Les naufragés dYthaq T14 : le joyau du genie.
drifter,klein,brandon,glénat comics,210,102016drifter,klein,brandon,glénat comics,210,102016Dessin : Adrien Floch.
Scénario : Christophe Arleston.
Editeur : Soleil.
48 pages.
Sortie : 23 novembre 2016.
Genre : space opéra.

 

 

Échoués tel une baleine sur la planète Glèbe, l’astronavigatrice Granite, le mécano-poète Narvath et la cyborg Danaëlle n’ont qu’un objectif : s’emparer d’un vaisseau « purpre »… mais la route est longue et semée d’embûche.
Encore un tome où j’ai l’impression qu’on fait durer les choses pour le plaisir. Par exemple, la guerre des makis entre Roc-aigre et Bois-mouillé ressemble fort à un interlude de remplissage.
Les décors de Fred Blanchard sont réellement un plus pour cette série par contre les personnages d’Adrien Floch sont devenus vraiment trop lisses surtout au niveau des visages (on dirait des gosses). Et ce n’est pas la multi liftée dynaste Callista qui viendra me démentir.
J’arrête là mes propos séditieux car si vous êtes au tome 14, c’est que vous aimez cet univers et ses protagonistes. Ah l’amour et la collectionnite aiguë, les deux mamelles qui boostent les tirages et remplissent les bibliothèques !

a05-3e788c9.gif global.


Samba

________________________________

Écrire un commentaire