30/11/2016

Pin Up 205 Robert Ullman - atom bomb girls!

pin up,atom-bomb bikini,robert ullman,pretty funnies,sport ladies

pin up,atom-bomb bikini,robert ullman,pretty funnies,sport ladies

pin up,atom-bomb bikini,robert ullman,pretty funnies,sport ladies

pin up,atom-bomb bikini,robert ullman,pretty funnies,sport ladies

pin up,atom-bomb bikini,robert ullman,pretty funnies,sport ladies

pin up,atom-bomb bikini,robert ullman,pretty funnies,sport ladies

Le Signe de la Lune

signe de la lune.jpgSigneDeLaLune_PL.jpgDessin : José-Luis Munuera
Scénario : Enrique Bonet
Éditeur : Dargaud
Sortie : 2009

 

 

 

 

Résumé :

bonet,munuera,le signe de la lune,dargaudIl était une fois, il y a (plus ou moins) longtemps, dans un village espagnol, une petite fille du nom d’Artémis. Elle n’avait d’yeux que pour son petit frère et la Lune. Il y avait bien Rufo, insupportable chef de bande violent, et Brindille, le rêveur solitaire, pour tenter de la détourner de l’astre sélène et gagner son amitié, voire plus, mais rien n’y faisait… jusqu’au jour, ou plutôt, jusqu’à la nuit du drame…

 

Mon avis :

Lorsque José-Luis Munuera m’a gentiment dédicacé son album Le Signe de la Lune au Salon International de la BD de Liège en septembre dernier, il m’a confié qu’il était très content de cet ouvrage, et, franchement, on peut le comprendre.


bonet,munuera,le signe de la lune,dargaudBonet et lui signent à eux deux un superbe conte fantastique, à la fois sombre et lumineux. Sombre par le sujet : la perte d’un être très cher et le sentiment de culpabilité qui ronge, et lumineux par le dessin de Munuera. Un trait nerveux, aux accents manga pour les personnages, les attitudes, le mouvement et les expressions, et des décors sublimes, tout en nuances de gris, teintés d’une brume omniprésente (la forêt et la nuit sont au cœur de l’histoire) qui ne manqueront pas de faire penser à Loisel. Sublimes, je vous dis !

 

 

 


Le scénario ne déçoit pas non plus. Le récit se divise en deux parties. La première se déroule dans l’enfance et la deuxième, à l’âge adulte. Les répercussions de l’une sur l’autre sont au centre du récit et accompagnent le lecteur tout au long de la narration. Enfin, même s’il s’agit bien d’un conte, et peut-être parce qu’il s’agit bien d’un conte, une critique sociale apparaît en toile de fond. Rufo est devenu le Seigneur d’Aldéa, protecteur et bienfaiteur de ses habitants. En vérité, c’est une espèce de tyran dont se passerait bien le village.

 

bonet,munuera,le signe de la lune,dargaud


Quant à la lune, les rivalités amoureuses et le drame d’Artémis, je vous encourage vivement à les découvrir au fil de ces 135 superbes pages.

6a0120a864ed46970b017c31690446970b.jpg

 

05-3e731b2.gifDessin


05-3e731b2.gifScénario 


05-3e731b2.gifGlobal 

Odradek.

Bad Blood

tyler crook,jonathan maberry,bad blood,delcourt,jaxomtyler crook,jonathan maberry,bad blood,delcourt,jaxomScénario : Jonathan Maberry
Dessin & Couleurs : Tyler Crook
Dépot légal : 09/2016
Editeur : Delcourt
ISBN : 978-2-7560-6173-3
Nb Pages : 110

 

 

Contient Bad Blood #1 à 5 (histoire complète). En fin d'album, galerie de couvertures et sketchbook.

tyler crook,jonathan maberry,bad blood,delcourt,jaxomTrick Croft est malade, il a une leucémie. Il essaye pourtant de vivre sa vie normalement avec l’aide de son meilleur ami Kyle. Ce n’est pas la première fois qu’il est en rémission mais peut-être que la chimio fonctionnera cette fois…

Après une discussion tardive avec Kyle qui tente de lui redonner le courage de se battre contre la maladie il décide de réfléchir au calme et les deux amis se séparent donc.

C’est le moment précis où il se fait attaquer par un individu qui le mord à la gorge et s’enfuit, blessé, l’accusant d’avoir un sang « toxique ».

tyler crook,jonathan maberry,bad blood,delcourt,jaxomDans l’incompréhension qui suit son premier contact avec un « vampire », il essaye de prévenir Kyle et assiste impuissant au téléphone au massacre de son ami en représailles. Pour rendre justice à son ami et personne ne voulant croire à son histoire, il décide de chercher lui-même toutes informations pouvant le mener à des vampires.

Les plus perspicaces d’entre vous l’auront compris, le ressort scénaristique de cette énième histoire de vampire est que le sang malade de Trick est un poison mortel pour les vampires…

Jonathan Maberry nous livre ici une histoire qui tient la route avec des personnages attachants, des fausses pistes et des twists bien amenés dans une histoire au final assez classique de vengeance. Les dessins de Tyler Crook quant à eux auront leurs partisans et leurs détracteurs, je vous laisse juge avec les planches qui illustrent cette chronique.

tyler crook,jonathan maberry,bad blood,delcourt,jaxom

Une bonne surprise.

Scénario : 07/10
Dessins : 07/10
Global : 07/10

JaXoM

29/11/2016

SPAWN Renaissance Tome 2

spawn,démons,todd mcfarlane,erik larsen,delcourt comics,satanspawn,démons,todd mcfarlane,erik larsen,delcourt comics,satanscénario: Erik Larsen, T. McFarlane

dessin:    Szymon Kudransky, Jonboy Meyers

               Tom McFarlane, Erik Larsen

Editeur:   Delcourt comics

155 pages - couleurs

parution du 26 octobre 2016 

 

Le lieutenant-colonel Al Simmons, alias Hellspawn, est revenu du néant après un long moment sans aucune existence consciente! il apprend que sa femme Wanda Blake a été tuée dans un accident de voiture et que le commanditaire de ce crime est Satan lui-même! Pire! Wanda portait en elle leur futur enfant.

Simmons n'a plus qu'une solution s'il veut récupérer sa femme c'est de se rendre en enfer pour y affronter Satan. Pour cela il doit, sous l'apparence de son avatar Spawn, traverser le "tunnel", unique voie qui mène aux enfers; Et pour réussir dans ce périple un démon et un ange se trouveront à ses cotés!

spawn,démons,todd mcfarlane,erik larsen,delcourt comics,satan

Une fois face à Satan Spawn comprend le but de son ancien maître: en échange de sa femme et de leur enfant il doit donner le manteau qu'il porte et lui donne la puissance du Spawn. Alors et alors seulement il pourra retrouver le monde des vivants avec sa famille. Mais comment croire les dires du maître du mensonge ?... 

Voici donc la deuxième partie de ce nouvel opus de la fameuse série Spawn  de Todd McFarlane, intitulée "Renaissance". Car il s'agit bien d'une renaissance ici! celle du personnage de Simmons qui sortira changé (en bien ?) de son affrontement avec le seigneur des enfers et celle des auteurs de la série. La dernière de couverture de l'album titre: "de nouvelles aventures, une nouvelle direction et de nouveaux auteurs!" En fait on ne reprend pas les mêmes mais on recommence!

spawn,démons,todd mcfarlane,erik larsen,delcourt comics,satan

Si le héros est toujours aussi fascinant et ses aventures toujours aussi démoniaques on a quand même l'impression de "déjà vu" et ce ne sont pas les quarante pages (si, si j'ai compté!) d'affrontement entre Spawn et Satan, ni l'apparition de l'alter ego céleste du mal (devinez qui ?) qui changeront la donne. Certes les images sont grandioses et sentent bon le souffre et la chaleur des flammes infernales mais il ne s'agit que de continuer une série qui a fait ses preuves et, seuls les "aficionados" du démon Spawn continueront à suivre béatement. Amen.

JR

scénario: 

dessin:    

spawn,démons,todd mcfarlane,erik larsen,delcourt comics,satan