17/12/2016

Des Fragments de l'Oubli

 

couverture.jpgPlanche2.jpgDes Fragments de l'Oubli (intégral)

Dessinateur : Serge Annequin

Scénariste : Serge Annequin

Éditeur : EP Media

144 pages

Genre : Fantastique, psychologique, compilation.

Parution le 7 décembre 2016

 

Résumé :

Une histoire forte et sombre dans laquelle des touches de fantastique viennent se mêler aux grisailles de nos villes impersonnelles. En Islande, un volcan se réveille et entre en éruption. Au même moment, en France, un homme à tête d'oiseau choisit de fuir en abandonnant Faustine, sa fille de 15 ans. 

planche1.jpg

Mon avis :

Disons-le d'entrée de jeu : on n'achète pas ce bouquin pour les dessins ! Pourtant, ce style simpliste aide à ne pas perdre les pédales face aux déboires dont Faustine, jeune adolescente de 15 ans, est victime et témoin.

Sur fond de poésie de Baudelaire (Léthée) et de psychologie, d'art et de surréalisme : je ne compte plus les fois où j'ai relu plusieurs pages, passé de ma lecture en cours pour plusieurs pages en arrière et m'écrier « wouah... ok... d'accord, je comprends mieux » et pour tenter de comprendre, il faut comprendre ! Tout s’emmêle, tout est lié, tout est alambiqué... le programme TV de la mamy de l'étage en-dessous, qui a « des choses à lui dire », le nouveau voisin tellement bruyant et fuyant... ah si Faustine savait qui il était ?!

Mais comme cette adolescente laissée à son sort pendant l'absence de son père, nous devons attendre que les pages se succèdent pour comprendre. Chaque jour, elle laisse des messages à sa maman via un dictaphone, elle se rappelle les souvenirs de son papa, parle de sa vie, des moments où elle ne veut voir personne, des jours d'été qu'elle déteste, sa voisine bien gentille, mais qui radote, ce nouveau voisin qui semble perturbé et qu'elle n'a pourtant pas rencontré...

Et Baudelaire, avec ses vers tellement incompréhensibles. Il est la trame de toute ces mésaventures psychologiques pour Faustine et surtout : son papa à la tête d'oiseau. Pourquoi ? Comment ? Découvrez-le dans cet ouvrage particulier, tordu et qui pourtant donne envie de lire la suite. J'ai été surprise de m'intéresser à ce bouquin au dessin peu attrayant à mes yeux.

Planche3.jpg

Alors accrochez-vous à vos neurones et bonne lecture braves gens.

a08-3e78906.gif

ShayHlyn

 

 

Commentaires

... Mais, mais... il est beau ce dessin! :-)

Écrit par : Benoi Lacroix | 19/12/2016

Répondre à ce commentaire

Bah... bah... bah je trouve pas XD

Je pense que l'art et son appréciation : c'est subjectif et je suis plutôt fan des dessins manga que ceux-ci. Mais je reconnais qu'un dessin plus "comme j'aime" aurait été pour me distraire de la lecture qui se doit d'être pleinement comprise.

Écrit par : Jeanne | 26/12/2016

Répondre à ce commentaire

Ah il me semblait bien avoir reconnu le dessin de la trajectoire des vagabonds.J'apprécie qu'en un trait est caractéristique donc pour moi , plutôt un bon point .

Écrit par : samba | 26/12/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.