31/12/2016

MICKEY MOUSE Icône du rêve américain

mickey,walt disney,ub iwerks,icône,garry apgar,glénat,cinéma,animation,art contemporainmickey,walt disney,ub iwerks,icône,garry apgar,glénat,cinéma,animation,art contemporainAuteur : GARRY APGAR
Editeur :Glénat
336 pages 
Sortie: 23 novembre 2016
Genre: monographie 

 

 

 

" Je produisais une série de dessins animés pour une société basée à New York. Le héros était un lapin nommé Oswald. Mais j'ai perdu tout ça. Ils me l'ont retiré, je n'avais plus rien ! Et je rentrais de New York par le train, avec mon épouse. Il fallait que je trouve quelque chose. Je me suis dit qu'il fallait que je trouve un truc avant de rentrer à Hollywood, je ne pouvais dire à mon équipe qu'on avait perdu Oswald comme ça... Et j'avais cette idée de souris en tête, parce que la souris est un animal assez sympathique, en dépit du fait que tout le monde en a peur, moi y compris." (Walt Disney)

mickey,walt disney,ub iwerks,icône,garry apgar,glénat,cinéma,animation,art contemporain

Walter Elias Disney avait fait de tout dans sa jeunesse, conducteur d'ambulances pendant la première guerre mondiale, vendeur de cravates, dessinateur de presse, etc. Mais il va trouver sa voie dans l'animation et vite innover dans cette nouvelle invention en ce début des années vingt. Il va commencer à réaliser des petits films dont la série Alice comedies (une petite fille réelle se mouvant dans un dessin animé) et rencontrer le succès avec cette fameuse série de courts métrages mettant en vedette le lapin Oswald; lapin inspiré par le succès d'une autre vedette animée, Felix le chat et par un fameux vagabond que Disney admirait, Charlot !

mickey,walt disney,ub iwerks,icône,garry apgar,glénat,cinéma,animation,art contemporainCependant, à cause de la rapacité du producteur de la série qui veut diminuer le salaire de Disney et lui refuse la paternité du personnage, Walt Disney, et son frère Roy, l'associé de toujours, vont devoir trouver un nouveau personnage! Ce sera la souris Mickey Mouse dont Walt Disney aura l'idée mais dont l'apparence et, surtout, la représentation finale avec son short rouge, ses gants blancs et ses boutons jaunes, sera le fruit de la créativité du dessinateur Ub Iwerks (photo de droite). Les premières affiches publicitaires des films de Mickey indiquaient d'ailleurs bien: "un dessin animé de Walt Disney, dessiné par Ub Iwerks".

Cet album, véritable encyclopédie de Mickey nous raconte donc, étape par étape, comment le jeune Walt Disney, cherchant à gagner sa vie dans le domaine de l'animation, est arrivé à créer le personnage animé le plus célèbre de notre histoire ! Car c'est exactement de cela qu'il s'agit! Mickey est une star aimée partout dans le monde et, cependant, détestée aussi car devenu pour certains une métonymie méprisante de la culture américaine.

mickey,walt disney,ub iwerks,icône,garry apgar,glénat,cinéma,animation,art contemporain

Mickey, icône mondiale est aimé de tous. De nombreux artistes s'en sont servis dans leurs œuvres (voir la couverture du livre représentant une peinture de Andy Warhol); il est cité dans plusieurs films, journaux ou magazines (Mad, le New Yorker) ou chansons (Irving Caesar, Chick Corea, Serge Gainsbourg) et faisait même partie des six dessins d'artistes célèbres lithographiés sur une plaque de céramique qui fut déposée sur la lune le 14 novembre 1969.

mickey,walt disney,ub iwerks,icône,garry apgar,glénat,cinéma,animation,art contemporain

Tout comme Marylin Monroe, Elvis Presley, la statue de la liberté ou la bouteille de Coca Cola, Mickey Mouse tient une grande place dans notre imaginaire collectif. Il fait partie, selon Gilbert Seldes, des "arts vivants" qui sont le dessin animé, le cinéma et la musique populaire.

Garry Apgar, tout au long de ce bel ouvrage, à l'aide de nombreux documents d'époque, de citations et de témoignages, nous démontre comment Walt Disney et sa petite équipe, du fond d'un tout petit studio à l'ouest de Hollywood, créa une souris de dessin animé avec laquelle il a conquis le monde. Si la première partie du livre s'attarde sur la naissance de la petite souris et sur les débuts de son (ses) créateur, l'auteur explique ensuite comment Mickey est devenu une star; il détaille les divers moyens de communication qui ont servi à sa promotion (cinéma, radio, journaux, bandes dessinées), montre clairement que le succès de la souris n'a servi finalement qu'à permettre à Disney de faire les longs métrages dont il rêvait (Blanche Neige, Bambi, Pinocchio, etc.) et finit par prouver comment Mickey est entré dans l'inconscient collectif en servant de support et modèle à des grands artistes contemporains.

mickey,walt disney,ub iwerks,icône,garry apgar,glénat,cinéma,animation,art contemporain

(parade de Thanksgiving du magasin Macy de New York en 2000)

Si vous êtes, comme moi, un inconditionnel de l'œuvre de Walt Disney vous vous devez de posséder ce livre, véritable mine d'or sur la création et le succès de Mickey, qui vous fera comprendre le génie créatif de Walt Disney et la révolution qu'il apporta au film d'animation.

JR

texte:       

documents:

mickey,walt disney,ub iwerks,icône,garry apgar,glénat,cinéma,animation,art contemporain

Le SUMOUPS du samedi

Bon réveillon de la Saint-Sylvestre... Et n'oubliez pas votre Bob !

NET007.jpg

Écrit par DePa dans Sumoups | Commentaires (5) |  Facebook | |

30/12/2016

Chronosquad T1 lune de miel à l'âge du bronze.

chronosquad t1.jpgchronosquad.jpgDessin : Grégory Panaccione
Scénario : Giorgio Albertini

Éditeur : Delcourt.
Sortie : octobre 2016
241 pages.
Genre : Science-fiction

 

Le résumé.
Bloch Telinius vient de recevoir l’appel de sa vie : il va enfin intégrer la mythique Chronosquad pour une mission en Égypte antique ! Une banale fugue d’adolescents d’un centre de vacances que l’expérience de ses coéquipiers, Penn et Beylogu, devrait permettre de résoudre rapidement. Mais ce qui se présentait comme une balade temporelle de santé se transforme bientôt pour Bloch en voyage initiatique…


« Paléoki,soyez le premier à faire votre trace ...
Un week-end inoubliable de 23 jours.
12999,99 euro « tout inclus » en plein Paléolithique. »

Mon avis.

Honte sur SambaBD , on a laissé passer un Panaccione , l'auteur de l’excellent match et l'émouvant océan d'amour . C'est la sélection officielle d' Angoulême qui a attiré mon attention sur cet impardonnable oubli paru en octobre ( pas de grand retard néanmoins).Pour une fois que cette sélection m'inspire un achat , comme quoi tout arrive.
Bref, revenons à nos moutons ou plutôt à nos voyageurs temporels. J'ai adoré le principe , des voyages dans le temps ( rien de bien nouveau ) mais avec option vacances détentes . Là par contre, ça devient croustillant . C'est à la fois drôle, on retrouve notre Marcel Coste ( une sorte de Gérard Depardieu version jeune et moins gros) mais aussi passionnant grâce à une trame aventureuse allant vers le polar .
Fatalement , vous imaginez bien que retrouver 2 ados en pleine Égypte antique ne se fera pas sans casse ni sans traduction ( trop nombreuses d'ailleurs ..ça n'apporte pas grand chose au récit toutes ses traductions ). Néanmoins, je sais maintenant ce qu'une femme égyptienne vous demande si elle dit « Nn Kr-Xn Wwi ! ».
4 tomes sont prévus ! On en sera à pas loin de 1000 pages pour Grégory P. Il avance visiblement très vite le gaillard !
Je serai partant pour la suite car on s'attache vite aux personnages et l'effet « série » est indéniable, on a envie de connaître la suite.
Cet album me fait penser à une sorte de pastiche mais en assumant clairement son coté décalé.

chronosquad tome 1.jpg

 

a07-3e78901.gifDessin

a08-3e78906.gif Scénario

a08-3e78906.gif Global.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

Dead Tube T3

61pRkCIzZmL__SX348_BO1,204,203,200_.jpgdead-tube-volume-1-delcourt-tonkam-manga.jpg

Dessinateur : Touta Kitakawa
Scénariste   : Mikoto Yamaguchi
Éditeur : Delcourt
192 pages
Sortie le 30 novembre 2016
Genre:Horreur.

 

 

Avis de l'éditeur :

 Deadtube. Les jeunes gens n'ont plus que ce nom de site de partage de vidéos à la bouche. En fonction du nombre de vues, il peut rendre n'importe qui incroyablement riche. Mais seules les vidéos les plus trash, les plus humiliantes ou dangereuses intéressent les gens. Accepter d'y participer, c'est prendre le risque de finir dernier et d’endosser tous les crimes réalisés par les autres prétendants. C'est à ce jeu morbide que vont jouer Mai et Tomohiro...

 

Mon avis :

 Suite directe du 2ème opus pour lequel on s'était attardé sur Eri Betsuki, cette professeur, à priori sans problème, douce et discrète, qui se fait subitement harceler et malmener par certains vauriens de sa classe. Enfermée dans un local, elle se fait sauvagement gang banger à tour de rôle par ses élèves. Aux 1ers abords, on pourrait croire à un viol collectif, la vérité est bien plus troublante : la dame prend littéralement son pied à se faire abuser et maltraiter par ses élèves. Mais contre toute attente, sa vengeance est radicale et sa soif de débauche, sans limite.

La seconde partie du récit énumère une sélection nominée pour tentatives de suicide. Le réalisme étant aux abonnés présents, il va sans dire, que ce sujet doit être pris avec une entière précaution.

Dead Tube est la rencontre de la débauche et de la violence grandissante. Une version extrême du genre. (Killer Instinct également chez Delcourt est du même acabit, voir même pire!)

Outre cette folie de l'esprit, l'introspection des protagonistes vaut franchement le détour. Victimes ou bourreaux, les deux, voire aucun, un processus et résultat d'une société gangrenée, ou simplement la férocité de l'humain primitif dans toute sa fourberie et sa splendeur.

Certains crieront sans nulle doute à une violence gratuite. Mais comme le stipule fort bien le réalisateur du film indépendant Making off de Cédric Dupuis, rien n'est gratuit en ce bas monde... Chacun demeure libre de lire, ou visionner ce genre de littérature, car oui, c'est de l'art, au même titre que des blockbusters américains ou des séries BD, comprenant plus de 50 tomes.

Certes, il est toute de même judicieux de rappeler que les sujets traités dans Dead Tube, encore il y a peu, tabous ou underground, se révèlent de plus en plus au grand jour.

Phénomènes de société, Dead Tube, en clin d’œil à You Tube, propose de l'inédit, contribue à satisfaire une audience. Réservé à un public plus qu’avertit !

Pour ma part, je clame haut et fort : vivement la suite!

a08-3e78906.gif

 

trailer-manga-dead-tube.jpg

Coq de Combat