02/02/2017

Undertaker - tome 3 - l'ogre de Sutter Camp

undertaker, l'ogre de sutter camp, meyer, dorison, dargaud, western, croque-mort, undertaker, l'ogre de sutter camp, meyer, dorison, dargaud, western, croque-mort, Scénario : Xavier Dorison
Dessin : Ralph Meyer
Éditeur : Dargaud
48 pages
Date de sortie : janvier 2017
Genre : western

 

 

 

Résumé

Des outils qui ressemblent à du matériel de chirurgie, des flacons d'élixirs mystérieux et inquiétants, un bout de bras attaché à une table, un curieux volatile et un cri terrifiant qui transperce la nuit s'échappant d'une carriole aux allures de corbillard. Cette carriole porte l'inscription "Jeronimus Quint – elixir – medecine – surgery". Jonas Crow n'a pas changé de métier, il est toujours croque-mort et est même à présent entouré de la ravissante Rose Prairie anciennement gouvernante, et de Mademoiselle Lin, cuisinière. Pas sûr que ces deux là aient fait le meilleur choix en suivant ce drôle d'oiseau au passé plus que trouble.

En tout cas, elles prennent à cœur leur rôle d'associées et se font du soucis pour leur petite entreprise. Alors que Rose s'évertue à adoucir le langage commercial de l'Undertaker, Lin s'occupe des négociations et des tarifs à appliquer. C'est qu'elle doit faire bouillir la marmite et n'a pas envie d'y plonger Jed, le vautour de compagnie de Jonas.

Cette petite troupe est prête à encaisser les dollars, quand lors d'une cérémonie, le mari de la défunte se met à brailler sur Jonas en l'appelant "Strikland" et lui révélant que "l'Ogre de Sutter camp" est toujours en activité .... Et voilà que les funérailles tournent court, que le passé de Jonas lui revient en pleine face, qu'une chasse à l'homme se met en branle, et qu'elle s'annonce des plus sanglante.

 

"n'épargne pas aujourd’hui celui qui voudra encore te buter demain"... Évangile du bon sens selon Jonas.

 

Mon avis

Xavier Dorison et Ralph Meyer avaient tapé très fort avec les deux premiers tomes de ce western. Critiques et lecteurs furent unanimes pour placer ce revival de western dans la veine des meilleurs du genre. La filiation avec les Blueberry, Bouncer et Durango est à peine cachée tant du point de vue graphique que scénaristique.

Le niveau du premier diptyque était donc tellement haut qu'on aurait presque pardonné aux auteurs de baisser d'un ton dans cette nouvelle aventure. Mais de pardon il n'est point besoin, puisque le niveau monte encore d'un cran ! Dès les deux premières pages, l'aventure est lancée, le lecteur est ferré et sait qu'il aura affaire à du lourd. Les dialogues percutent comme un six coups, les situations s'enchainent aussi vite qu'une diligence qui s'emballe, les intrigues rebondissent comme les balles sur la roche dure des canyons, tout ça dans des décors grandioses faits de forêts sombres et de vastes prairies, de granges miteuses et de riches villas.

 

undertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mort,01/2017,coup de coeur

 

Quant aux personnages, c'est peu de dire qu'ils sont hauts en couleur. On est très loin du héros lisse et bien comme il faut. Si Dorison nous a fait comprendre dès le début de sa série que la face cachée de son personnage principal était très sombre, il se garde bien de trop nous en révéler d'un coup. C'est tant mieux, il faut laisser une part de mystère sur ce personnage, pour nous le rendre à la fois sympathique et détestable. C'est là tout son charme. Donc, on saura dans la suite de ce diptyque (rrrrr ! C'est frustrant ! Un an d'attente !) toutes les vraies raisons qui poussent Jonas Crow à se battre avec cet Ogre.

Et quel Ogre ! Voilà peut-être un personnage qui pourrait rentrer dans le Panthéon des méchants de la BD ! Derrière une apparente intelligence et vivacité d'esprit, se cache un être doué d'une cruauté qui n'a d'égal que le charme dont il use pour appâter ses victimes. Ceux qui ont lu Walking Dead ne manqueront pas de comparer Jeronimus à Negan : tueurs impitoyables au charisme redoutable se cachant derrière un sourire hypnotique.

 

undertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mort,01/2017,coup de coeur

 

Amateurs de western, de grande aventure, de décors grandioses, de personnages charismatiques, et d'intrigues fuyant toute forme de manichéisme, foncez à grand galop ! Avec Undertaker, vous ne mourrez pas d'ennui !

 

Loubrun

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

undertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mort

 

undertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mort

 

undertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mort

 

A lire aussi les tomes 1 et 2

undertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mortundertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mort

Commentaires

Pas mal du tout ce tome. La filiation Charlier est visible notamment au niveau graphique.
Lu en une traite. Peut être pas un coup de cœur mais un bon 07/10

Écrit par : tigrevolant | 02/02/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai mis un coup de cœur surtout pour avoir réussi à relever le défi de faire aussi bien voire mieux que dans les deux premiers tomes, qui étaient déjà très bons.
heu, sinon, pour la filiation graphique, c'est plutôt Giraud ...

Écrit par : Loubrun | 02/02/2017

Juste Giraud. Dsl

Écrit par : tigrevolant | 03/02/2017

Répondre à ce commentaire

Encore, un très bon moment passé avec cet album. ♥♥♥

Écrit par : laure-line | 08/04/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.