14/02/2017

La guerre des mondes T.1

La guerre des mondes T1, Dobbs, Cifuentes, H.G. Wells, Glénat, Adaptation, grand classique, Science-fiction.La guerre des mondes T1, Dobbs, Cifuentes, H.G. Wells, Glénat, Adaptation, grand classique, Science-fiction.Scénario : Dobbs
Dessin : Vicente Cifuentes
Éditeur : Glénat 
56 pages
Date de sortie : 11 janvier 2017
Genre : Adaptation, Science-fiction, grand classique

 

 

Présentation de l'éditeur

La mort venue du ciel

Voilà plusieurs jours que des projectiles précis et réguliers frappent la Terre depuis la Planète Rouge. Dans la petite bourgade d’Ottershaw en Angleterre, le Professeur Ogivly a du mal à croire à la théorie d’une attaque extraterrestre émise par son jeune élève. Pourtant, lorsqu’un météore tombe non loin de chez lui, il découvre, niché en son cratère, un cylindre géant qui ne peut qu’être l’œuvre d’une civilisation supérieure. Et il apprend à ses dépens que cette dernière n’a pas véritablement d’intentions pacifiques. De la capsule extra-terrestre émerge un « tripode », une immense machine de mort qui sera rejointe par bien d’autres, semant le chaos et la destruction. L’extermination ne fait que commencer...

Récit apocalyptique précurseur du genre au message antimilitariste, le roman La Guerre des mondes, plusieurs fois porté sur grand écran, trouve enfin en BD l’adaptation fidèle qu’il mérite.

La guerre des mondes T1, Dobbs, Cifuentes, H.G. Wells, Glénat, Adaptation, grand classique, Science-fiction.

Mon avis

 

Avant toute chose, oubliez les États-Unis qui n'ont pas le monopole des invasions extraterrestres (quoiqu'on en dise), oubliez le film en noir et blanc, oubliez également l'adaptation de Spielberg avec Tom Cruise, oubliez, oubliez, oubliez...

Dobbs est revenu à l'essentiel, à l'original et son partenariat avec Cifuentes est plutôt une réussite !

Le défi était pourtant d'envergure. Car H.G. Wells peut se targuer d'être l'auteur de science-fiction le plus adapté tant en films, qu'en séries ou BD que je connaisse. Il fallait donc être différent de tout ce qu'on connaît déjà. Alors quoi de mieux que de nous faire (re) découvrir « La guerre des Mondes » comme elle fut écrite : en Angleterre, sous l'ère victorienne.

Dans un bel écrin mat et brillant, aux teintes brunes : l'invasion extraterrestre défile sous mes yeux demandeurs. Bon sang que j'aime ce dynamisme dans un ouvrage. Où les pages volent les une après les autres tant l'action est prenante ! On vit au travers du personnage qui se dessine dans chaque page. On halète quand il s'arrête deux secondes, notre cœur s'emballe quand il court pour se cacher des tripodes assassins, ... on prie, on espère : on l'accompagne dans sa mésaventure.

La guerre des mondes T1, Dobbs, Cifuentes, H.G. Wells, Glénat, Adaptation, grand classique, Science-fiction.

Rien que de l'écrire, je revis ce tome 1 qui n'a certainement qu'un défaut : c'est trop court ! Oh gosh (pour parler un peu anglais comme certains des protagonistes) 56 pages, ce n'est pas assez. On ne peut pas prendre un lecteur en haleine comme ça et lui dire gentiment « à suivre ».

Bref, autant dire que j'ai hâte de lire la suite. De retrouver ce dessin qui exprime tout et rien en une seule case comme cette poupée calcinée pour résumer un massacre de civile, ce soldat qui salue ses troupes en les remerciant d'avoir combattu ensemble quand la mort les emporte de plein fouet, ... et ce personnage principal qu'on ne nomme jamais. Ça pourrait être H.G. Wells en personne, notre père, notre grand-père, une de nos anciennes vies, ...

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

la guerre des mondes t1,dobbs,cifuentes,h.g. wells,glénat,adaptation,grand classique,science-fiction.

 

la guerre des mondes t1,dobbs,cifuentes,h.g. wells,glénat,adaptation,grand classique,science-fiction.

 

la guerre des mondes t1,dobbs,cifuentes,h.g. wells,glénat,adaptation,grand classique,science-fiction.

 Je dis bravo et rendez-vous en mars pour la suite des événements !

ShayHlyn
 

Commentaires

Bel enthousiasme mais un vieux briscard comme moi a trouvé cette version correcte mais pas fabuleuse non plus.un 7/10 donc pour moi car lecture agréable.

Écrit par : samba | 14/02/2017

Répondre à ce commentaire

Moi, je découvre la lecture régulière de BD (ça me change), je m'émerveille, et du coup, j'en redemande. J'imagine donc que des "novices" en BD aimeront autant que moi, que des plus jeunes apprécierons de découvrir des grands noms de la littérature de ce genre. Moi, ça m'a convaincue, donc les jeunes : à vos BD !! (et n'écoutez pas le vieux briscard XD)

Écrit par : Jeanne | 14/02/2017

Répondre à ce commentaire

il faut bien avouer que le dessin à l'air très alléchant. Pour le reste je ne peux pas juger puisque je ne l'ai pas lu. par contre j'ai lu la machine à explorer le temps, scénarisé aussi par Dobbs, qui est plutôt pas mal.

Écrit par : Loubrun | 15/02/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.