13/02/2017

Duke - tome 1 - la boue et le sang

duke,la boue et le sang,hermann,yves h.,le lombard,western,610,012017duke,la boue et le sang,hermann,yves h.,le lombard,western,610,012017Scénario : Yves H.
Dessin : Hermann
Éditeur : le Lombard
54 pages
Date de sortie :  janvier 2017
Genre : western

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Duke est un homme tourmenté. Shérif adjoint d'une petite bourgade, convaincu par la dimension morale de sa mission, il est aussi un tireur d'élite habitué à la violence. Quand un conflit se déclare entre mineurs et propriétaires terriens, Duke doit quitter sa neutralité. Et recourir à ce qu'il connaît le mieux et redoute le plus : ses armes.

 

 

 

Mon avis

Je suis toujours très hésitant devant les albums de Hermann père et fils. En effet, leurs derniers albums m'ont tellement déçu qu'à la sortie d'une de leur nouveauté, j'y vais soit à reculons, soit pas du tout. Mais j'aime beaucoup le dessin de Hermann qui a le chic pour créer des personnages aux gueules réalistes qui sentent l'authentique et desquels transpirent littéralement toute la souffrance et la misère du monde, qui révoltent tant ce grand dessinateur. Et puis j'aime aussi les westerns pour toutes les images qu'ils véhiculent : l'aventure ; les héros et anti-héros ; l'expression de l'orgueil de l'homme dans son désir de conquête de territoires vierges, d'exploitation à outrance de ressources naturelles ; la domination des plus forts sur les plus faibles ; l'émergence de micro-sociétés qui naissent dans la violence et la douleur, et cette soif de justice sans cesse en lutte avec les plus vils instincts de vengeance que, peut-être nous portons chacun en nous.

 

duke, la boue et le sang, Hermann, Yves H., le lombard, western, 6/10,01/2017

 

Pour ces deux raisons, je me suis penché sur Duke et ce premier tome d'une nouvelle série western signée Hermann. Le ton de la série est donné avec le titre de cette entame : la boue et le sang. Misère, désespoir et violence. Sur une trame ultra-classique, voire simpliste, Yves H. nous propose de suivre un personnage peut-être plus complexe qu'il n'y parait. En tout cas c'est ce qu'il nous laisse supposer dans ce premier tome qui pose les bases du personnage pour la suite de l'aventure. Adjoint au Shériff dans une petite ville minière corrompue et sous la coupe d'un despote sans scrupules, on ne sait rien de lui sinon qu'il a une soif inextinguible de justice mais qu'il peut être capable de méthodes expéditives.

Si l'on sent dans son personnage principal un potentiel intéressant pour la suite de la série, le scénario d'Yves H. est ici vraiment trop simple à mon goût. On a l'impression d'avoir lu cette histoire mille fois, et, mises à part deux ou trois surprises dans le scénario, on connait toute l'histoire dès le premier tiers de l'album.

 

La lecture n'en reste pas moins agréable et divertissante et les planches en couleurs directes sont d'une grande beauté, notamment les séquences dans les paysages enneigés.

Ce premier tome, sans être franchement bon ni franchement mauvais, place en orbite un personnage qui servira de fil rouge à cette série qui sera vraisemblablement constituée de one-shot. Souhaitons qu'Yves H. sache exploiter au mieux ce filon du personnage ambigu. Parce qu'en la matière, et particulièrement dans ce genre, la concurrence est rude.

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

duke, la boue et le sang, Hermann, Yves H., le lombard, western, 6/10,01/2017

 

duke, la boue et le sang, Hermann, Yves H., le lombard, western, 6/10,01/2017

 

duke, la boue et le sang, Hermann, Yves H., le lombard, western, 6/10,01/2017

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Les commentaires sont fermés.