15/02/2017

Pline

p cov 1.jpgp cov 2.jpgTomes 1 et 2

Scénario : Mari Yamazaki, Tori Miki

Dessin : Mari Yamazaki, Tori Miki

Editeur : Casterman

200 pages – broché

Parution : 18 janvier 2017

Manga historique

 

Présentation (résumé) :

Tome 1 : L’appel de Néron

20 ans avant sa mort dans l’éruption du Vésuve, Pline se rend en Sicile pour mesurer l’ampleur des destructions occasionnées par une éruption volcanique. Il y rencontre Euclès, jeune homme qui vient de tout perdre et qui, peu à peu, deviendra son scribe. Durant toutes les années qui suivent, et jusqu’à la mort de Pline, Euclès sera à la fois le témoin privilégié de son génie et le spectateur étonné de son quotidien rythmé par une curiosité insatiable, parfois au mépris des obligations propres à ses charges publiques.

p2.jpg

 

Tome 2 : Les rues de Rome

Après un long périple, Pline et Euclès arrivent enfin à Rome. Ce tome dépeint le quotidien des bas-fonds de Rome dans lesquels réside Pline, sur la rive du Tibre, où cohabitent cadavres, ivrognes et prostituées, alors que Néron se met à arpenter Rome la nuit pour commettre des purges politiques…

p7.jpg

 

 

Mon avis :

Après avoir clôturé Thermae Romae (succès international incontestable avec une dizaine de millions d’albums vendus), Mari Yamazaki et Miki Tori plongent dans les cendres du Vésuve pour retrouver la trace de Pline l’Ancien. Ce choix historique semble atypique et audacieux car l’auteur de la monumentale "Histoire naturelle", une encyclopédie de 37 volumes, reste plutôt difficile d’accès même pour les latinistes les plus motivés. Qu’importe ! On connaît peu de choses de la vie de Pline, à part les circonstances de sa mort racontées par son neveu. Il a vécu dans l’entourage des empereurs Néron et Vespasien, ce qui permet de laisser une large place à l’imagination quant à son rôle dans les affaires impériales. Du pain béni (et des jeux) pour les auteurs japonais qui peuvent ainsi tisser les fils d’une intrigue historique particulièrement captivante et développer leur passion pour la Rome antique. Passion partagée par ailleurs, tant ce récit m’a paru d’une intelligence rare dans le genre péplum. Le sens particulièrement aigu du détail et le soin minutieux apporté aux décors s’accordent en parfaite harmonie avec la lenteur étudiée de la progression de l’histoire. A la lecture, on sent la maîtrise du rythme narratif et l’érudition se conjuguer à la perfection, tout en jetant les bases d’une série que l’on souhaite aussi longue que riche.

p6.jpg

Cette biographie romancée, émaillée de citations, constitue une excellente introduction à la vie et à la civilisation romaine de l’Antiquité. Espérons qu’elle pourra aussi toucher de jeunes lecteurs et les sensibiliser à une passionnante période de notre histoire tout en les initiant aux codes des productions mangas.

p3 (2).jpg

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a08-3e78906.gif

Skippy

Commentaires

Elle me tente bien cette série. Comment la situes tu par rapport à Murena?

Écrit par : samba | 15/02/2017

Répondre à ce commentaire

La comparaison avec Murena paraît logique, c'est la même période historique qui est envisagée. Cependant, Pline affiche un aspect moins romanesque, moins récit d'aventures violentes. Les 2 premiers tomes constituent une très lente mise en place du contexte, l'intrigue est encore à peine ébauchée. L'aspect culturel et la vision "scientifique" de Pline, sa compréhension et son interprétation du monde monopolisent l'essentiel du récit. A ce stade, il est encore prématuré de comparer les 2 séries.

Écrit par : Skippy | 15/02/2017

Répondre à ce commentaire

je suis bien tenté aussi. Les mangas historiques sont en général très bien faits (Cesare ; Ad Astra pour ceux que je connait). Si c'est du même niveau que Thermae Romae, ça devrait être une très bonne série.

Écrit par : loubrun | 15/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire