06/03/2017

Au revoir là-haut

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix GoncourtAu revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix GoncourtScénario : Pierre Lemaître
Dessin : Christian De Metter
Éditeur : Rue de Sèvres 
176 pages
Date de sortie : 07 octobre 2015  
Genre : Fiction, Historique

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix Goncourt1919. Au sortir de la guerre, la société française peine à ménager une place aux anciens poilus devenus encombrants, et les trafics les moins glorieux vont bon train. Albert Maillard, modeste comptable qui a sauvé la vie d’Édouard Péricourt, jeune fils de bonne famille, juste avant la fin des combats, tente de les faire vivre de retour à Paris. Édouard, défiguré, refuse de reprendre contact avec les siens et imagine une gigantesque arnaque à la nation pour tenter de se projeter dans une vie nouvelle, ailleurs.

 

  

 

Mon avis

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix GoncourtLes gueules cassées de la première Guerre Mondiale, ce n’est pas un sujet facile. Mais bon, quand le dessinateur est un artiste de la trempe de Christian De Metter ça passe déjà beaucoup mieux. Quand, en plus, on parle de l’adaptation d’un roman pluri-primé (Goncourt 2013, entre autres) de Pierre Lemaître, alors, tout de suite, ça devient plus abordable. Et, dans le cas de cette bande dessinée, on peut le dire sans ambages, c’est une vraie réussite.

Le dessin est en effet magnifique. Des couleurs aux textures, des traits et expressions des personnages aux ambiances froides ou chaudes, on ne peut qu’admirer l’attention manifeste portée par l’auteur à chacune de ses cases. On sent vraiment que De Metter y a mis son maximum pour les rendre graphiquement impeccables et, en même temps, les intégrer parfaitement à son récit. Et d’ailleurs, preuve que le dessin se suffit à lui-même de par sa qualité exceptionnelle, une majorité de cases ne contient pas de phylactères, ce qui allège et fluidifie la lecture de la BD. 

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix Goncourt

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix GoncourtL’histoire, tout comme le dessin qu’elle a précédé, est également très belle. S’il l’on y trouve un méchant cumulard (je veux dire qu’il cumule grave les tares !), les héros ne sont pas spécialement des gentils. Albert et Edouard sont juste deux types comme il y en eu des millions à travers l’Europe et le monde, embarqués par la folie des hommes dans une boucherie sans nom et aux conséquences indescriptibles. Ils ne sont pas morts. Ils ont survécu. Est-ce mieux ? Quand on voit la souffrance et la gueule d’Edouard, il y a de quoi en douter… Toujours est-il qu’ils doivent faire avec dans un monde qui trouve plus confortable (et plus économique) d’honorer ceux qui sont tombés que ceux qui se sont relevés. Et tant pis pour ces derniers…

En bref, un gros coup de cœur pour cette excellente BD que je vous recommande les yeux fermés !   

 

 

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix Goncourt

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix Goncourt

 

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix Goncourt

 

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix Goncourt

 

Et voici un petit montage vidéo de quelques cases/pages de Au revoir la-haut ! sur une musique de Pierre Lambotin.


 

 

 Odradek

 

 

 

 


 

Commentaires

En effet, je l'ai lu à sa sortie. Je suis restée sur l'idée d'un excellent album et très beau. ♡♡♡

Écrit par : Laure-line | 13/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire