21/03/2017

Espace vital - volume 1

espace vital, bollée laurent-frederic, LF Bollée, meddour, glénat, fantastique, angoisse, huis clos, 02/2017, espace vital, bollée laurent-frederic, LF Bollée, meddour, glénat, fantastique, angoisse, huis clos, 02/2017, Scénario : LF Bollée
Dessin : Fabrice Meddour
Éditeur : Glénat
48 pages
Date de sortie :  22 février 2017
Genre : fantastique, thriller

 

 

 

Présentation de l'éditeur
Cela commence par une sensation étrange : Garth Sneebs, 43 ans, se réveille dans un lit et une chambre qui ne sont pas les siens. Machinalement, il se lève, se rase, s’habille et rejoint un salon où cinq inconnus l’attendent. Ils parlent la même langue, mais sont tellement différents... Aucun point commun a priori, si ce n’est de s’être tous réveillés dans cet hôtel mystérieux, sans explication. Comment sont-ils arrivés là, dans ce lieu qui semble hors du temps et de l’espace ? De quel jeu pervers sont-ils les victimes ?

"ne serait-ce pas la couleur qu'aperçoivent tous ceux qui sont en train de mourir ? Vous savez, le long couloir et la lumière au bout..."

 

Mon avis

Si vous vous êtes déjà réveillé un matin sans trop savoir ou vous êtes, c'est que que vous avez soit pris une sérieuse cuite la veille, soit pris un coup un peu trop fort sur la tête parce que vous ronfliez trop, ou alors ce sont les prémices d'Alzheimer qui vous guettent. A moins que vous ne soyez devenu malgré vous le héros d'une aventure écrite par Laurent Frédéric Bollée ou Stephen King !

Dans un huis-clos intriguant à défaut d'être totalement angoissant, l'auteur plonge ses protagonistes dans une espèce de prison qui, derrière ses allures de prison dorée se révèle être un piège mortel. Pourquoi sont-ils là, enfermé dans ce château étrange ? Ni eux, ni nous pauvre lecteur, ne le savons. Tout au plus avons-nous droit à des bribes du passé des prisonniers, mais les indices restent maigres. Donc, les 6 reclus s'interrogent, se découvrent, se révèlent, se disputent, se méfient... et forcément discutent beaucoup, notamment sur la mort et l'au delà. Une chose est sûre, entre les ravitaillements qui apparaissent comme par enchantement tous les matins, les trous béants qui se forment inopinément, les planchers qui vibrent, et le mur invisible qui entoure tout ça, ce manoir à l'air d'être animé par de puissantes forces très énigmatiques, voire obscures !

Vous l'aurez compris, nous ne saurons rien dans ce premier tome et le mystère reste entier. Évidemment, le cliffhanger final invite obligatoirement à poursuivre l'aventure dans le deuxième tome annoncé pour avril. Ça va, l'attente ne sera pas trop longue.

Fabrice Meddour installe une ambiance assez pesante sans avoir recours à de grands effets. Il multiplie gros plans et plans serrés et donne à ses personnages un spectre d'expressions allant de l'interrogation à la terreur en passant par la colère, l'angoisse, l'incompréhension. C'est plutôt bien fait même si l'ensemble donne une impression un peu trop figée.

Affaire à suivre donc dans les deux prochains tomes pour savoir si cette bonne mise en bouche tiendra ses promesses. En attendant on ne peut s'empêcher de penser à de nombreuses références qui apparaissent dans cet album, comme les films Cube, Shining, Les Autres, et puis aussi les nombreux mangas survival.

Loubrun

 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

espace vital,bollée laurent-frederic,lf bollée,meddour,glénat,fantastique,angoisse,huis clos,022017

 

espace vital,bollée laurent-frederic,lf bollée,meddour,glénat,fantastique,angoisse,huis clos,022017

 

espace vital,bollée laurent-frederic,lf bollée,meddour,glénat,fantastique,angoisse,huis clos,022017

 

 

 

 
 

Commentaires

Je n'ai pas accroché à ce titre, très peu d'empathie pour les personnages, un sentiment de déjà vu, pas trop convaincu par le dessin ....

Écrit par : samba | 21/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire