31/03/2017

Katanga - tome 1 - diamants

katanga, nury, vallée, dargaud, aventure, trhiller politique, afrique, congo, mercenaires, diamants, néocolonialisme, 8/10, 03/2017katanga, nury, vallée, dargaud, aventure, trhiller politique, afrique, congo, mercenaires, diamants, néocolonialisme, 8/10, 03/2017Scénario : Fabien Nury
Dessin : Sylvain Vallée
Éditeur : Dargaud
70 pages
Date de sortie :  mars 2017
Genre : aventure, action, thriller politique

 

 

 

Présentation de l'éditeur

En 1960, après quatre-vingts ans passés sous la domination coloniale belge, le Congo proclame son indépendance ; moins de deux semaines après, la riche province minière du Katanga fait sécession. Le Congo et le Katanga entrent immédiatement en guerre ; au cœur du conflit : la possession des territoires miniers. De nombreux massacres et exodes de civils s'ensuivent. L'ONU impose alors sa médiation et l'envoi de Casques bleus sur place... Dans le même temps, une horde d'ignobles mercenaires est recrutée pour aller libérer les exploitations minières occupées... Et un domestique noir, Charlie, tord le cou au destin en mettant la main sur un trésor inestimable : 30 millions de dollars de diamants... ce qui fait de lui le Noir le plus recherché du Katanga.

 

 "Un récit édifiant, monsieur le ministre... Dois-je en déduire que je suis autorisé à embaucher du monde ?"

 

Mon avis

On ne présente plus Fabien Nury, le scénariste prodige et prolifique de la bande dessinée, qui depuis quelques années enchaine les succès. Visez un peu : l'or et le sang, la mort de Staline, le maitre de Benson Gate, Silas Corey, Tyler Cross ... ! Et si l'on remonte un peu plus loin dans sa bibliographie, nous tombons sur Il était une fois en France, son plus gros succès, réalisé avec Sylvain Vallée. Alors évidemment, une nouvelle série signée de ces deux auteurs ne peut qu'attirer l'attention.

katanga,nury,vallée,dargaud,aventure,trhiller politique,afrique,congo,mercenaires,diamants,néocolonialisme,810,032017

Nous voilà donc partis pour 70 pages de pure aventure saupoudrée de fiction historique, marque de fabrique et fond de commerce de Fabien Nury, dans une Afrique post-coloniale en proie aux prémices du néocolonialisme. Le Katanga, région la plus riche du Congo belge, regorgeait de minerais attisant la convoitise de nombreuses personnes et de nombreuses firmes européennes. Sur ce socle historique réel, Fabien Nury pose une armée de mercenaires cyniques et antipathiques à souhait qui ne reculent devant rien pour protéger les mines de cuivre.

Tout bon amateur de récits de grande aventure se régalera de ce thriller politique assez inspiré d'un certain cinéma des années 60-70 comme Un taxi pour Tobrouk, Les oies sauvages ou Le dernier train du Katanga. Mais attention ! Fabien Nury a choisi de nous embarquer au cœur des ténèbres et nous fait côtoyer des personnages vraiment pas recommandables. Qu'ils soient en costard dans des salons dorés ou dans la brousse en treillis, tous ne répondent qu'a un seul maître : l'argent.

Le magot est ici incarné par 30 millions de dollars de diamants qui font tourner la tête à toute cette bande d'affreux. Bienvenue dans le camp des salauds !

Guerre civile, diamants, corruption, barbouzes et mercenaires, tous les ingrédients sont réunis pour un cocktail explosif !

katanga,nury,vallée,dargaud,aventure,trhiller politique,afrique,congo,mercenaires,diamants,néocolonialisme,810,032017

Le dessin de Sylvain Vallée est à la hauteur du scénario. D'un trait semi-réaliste frisant parfois la caricature, il brosse des portraits au vitriol et met en scène la violence de façon abrupte et sans retenue. Par ailleurs, il a la chance (et nous aussi) de pouvoir introduire la série durant 9 pages faites de cases panoramiques racontant en voix off la genèse du Katanga. 9 pages qui mettent doucement le lecteur dans l'ambiance et qui donnent le ton de cette grande aventure.

Allez, encore deux tomes pour mettre la main sur le magot !

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

katanga, nury, vallée, dargaud, aventure, trhiller politique, afrique, congo, mercenaires, diamants, néocolonialisme, 8/10, 03/2017

 

katanga, nury, vallée, dargaud, aventure, trhiller politique, afrique, congo, mercenaires, diamants, néocolonialisme, 8/10, 03/2017

 

katanga, nury, vallée, dargaud, aventure, trhiller politique, afrique, congo, mercenaires, diamants, néocolonialisme, 8/10, 03/2017

 

 

 

 

Après la pluie T1

apres-la-pluie-t1-270x383.jpgaprès la pluie.PNGDessin : Mayuzuki Jun.
Scénariste : Mayuzuki Jun.
Éditeur : Kana.
Sortie : 7 avril 2017.
192 pages.
Genre : seinen, tranche de vie.

 

 

Le résumé.
Akira est une adolescente de 18 ans qui travaille dans un Family Restaurant après les cours. Elle est secrètement amoureuse du gérant du restaurant, Masami Kondo, un homme de 45 ans, divorcé, ayant un enfant. Il n’est ni beau ni charismatique, juste un homme ordinaire, un peu fatigué, désillusionné, conscient de sa situation et de son âge qui avance.

« Remarque pour une fille de son âge, c’est moi la tâche. »

Mon avis.

Il est 2 heure du mat et je viens de sombrer d’ennui après 10 pages d’une BD franco-belge « Isadora ». Il me faut quelque chose de plus léger, de plus frais. Essayons ce manga aux airs de shôjo, « après la pluie ». Le pitch ne révèle rien de bien nouveau mais au lieu d’une liaison habituelle entre une belle ingénue et un beau gosse, nous avons un amour plus improbable entre un quadra et une jeune lycéenne. Bien vite, on se rend compte que ce manga se démarque. On a bien les traditionnelles scènes de comédies « japonaises » mais on est aussi attiré par une certaine poésie, une certaine douceur qui émane de cet album. On ressent bien cette délicatesse des sentiments dans les pages « muettes » qui sont paradoxalement très parlantes. Là je dis bravo car c’est du grand art.
J’ai aimé être fusillé du regard par Akira. Un personnage parfois bien étrange, à la fois délicate mais aussi d’une froideur incroyable. Elle est désarmante et je plains le pauvre Kondo car il est pris dans un tourbillon dont il sera difficile de sortir.
7 tomes sont déjà sortis au Japon avec une adaptation au cinéma de prévu. Bref, visiblement ce manga n’a pas touché que moi. J’espère qu’on y abordera des thèmes comme les conventions sociales, la pression morale ou les entraves des traditions. Il y a un beau potentiel pour ce titre, c’est certain.

après la pluie,mayuzuki,kana,romance,710,042017

 

 Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 

 

30/03/2017

Nam-Bok

nam bok,grand nord,pirogue,civilisation,voyage,retour,vie sauvage,tribusnam bok,grand nord,pirogue,civilisation,voyage,retour,vie sauvage,tribusScénario : Thierry Martin (adapté d'une nouvelle de Jack London)
Dessin : Thierry Martin
Éditeur : Futuropolis 
104 pages
Date de sortie : 06/04/2017
Genre : Conte philosophique 

 

 

Présentation de l'éditeur


nam bok,grand nord,pirogue,civilisation,voyage,retour,vie sauvage, tribus, progrès, Thierry MartinNam-bok vit dans le Grand Nord, dans une tribu totalement isolée. Un jour, partant à la chasse au phoque dans sa bidarka - son canoë -, il se perd dans l'immensité de l'océan. Des mois, des années plus tard, il réapparaît, au grand étonnement des siens qui le croyaient mort. Il se met à raconter ce qu'il a vécu et découvert au cours de son voyage : les "grands canoës énormes" qu'on appelle "goélettes", et qui peuvent aller "contre le vent", ou les vapeurs qui sont en fer mais ne coulent pas. Il raconte comment, emporté par une lame jusqu'à un rivage, il fut recueilli par une famille qui le nourrit et lui donna ce qu'on appelle de l'argent. Il raconte encore comment il a été conduit, à travers tout le pays, par un monstre de fer, nourri avec des pierres et de l'eau et crachant du feu. Il raconte enfin comment il est arrivé à un village, "le plus grand de tous", où "les toits des maisons montaient jusqu'aux étoiles"... Le retour de Nam-bok pourrait-il bien annoncer l'arrivée du progrès, un progrès aux effets pervers ? Quoi qu'il en soit, les membres de sa tribu ne croient en rien ce que raconte Nam-bok, et finiront par le rejeter.

  

 

Mon avis

 

J’étais bien embêté quand j’ai dû remplir la ligne « Genre » un peu plus haut. Mais je crois que, finalement, conte philosophique s’applique pas mal. En effet, l’histoire de Nam-Bok, ce pêcheur membre d’une tribu isolée d'un Grand Nord qui pourrait être canadien, groenlandais ou russe, que l’on croyait mort et qui revient après des années d’absence, est bien de celles qui nous donnent à réfléchir. En effet, si sa volonté de transmettre un récit détaillé de ses aventures et de toutes ces choses inouïes qu’il a vues a, semble-t-il, pour but louable d’ouvrir l’esprit des autres membres de sa tribu, on ne peut s’empêcher de craindre les effets potentiellement pervers d’une éventuelle « arrivée » d’une forme de progrès technique et/ou technologique en ces terres reculées et préservées.

 

nam bok,grand nord,pirogue,civilisation,voyage,retour,vie sauvage, tribus, progrès, Thierry Martin

 

D’un autre côté, qui sommes-nous pour juger de ce qui est bon pour certains peuples ou certaines peuplades et ce qui ne l’est pas ? D’autant que les raisons pour lesquelles les membres de la tribu finissent par rejeter Nam-Bok ne sont pas uniquement liées à la crainte des équilibres rompus. C’est avant tout l’ignorance et la peur de l’inconnu qui poussent ses habitants à refuser d’admettre une réalité non conforme à leur vision d’un monde étriqué.

 

« Les choses reprennent leur équilibre et tout est conforme à la loi »

 

Alors, qui a raison ? Nam-Bok et son envie d’accession au progrès pour les membres de son village natal ? Ou bien le conseil du village qui choisit de l’expulser afin que « Les choses reprennent leur équilibre et tout [soit] conforme à la loi » ? En tout cas, c’est bien là une question philosophique.

 

nam bok,grand nord,pirogue,civilisation,voyage,retour,vie sauvage, tribus, progrès, Thierry Martin

 

 


nam bok,grand nord,pirogue,civilisation,voyage,retour,vie sauvage, tribus, progrès, Thierry MartinQuant à la dimension conte, Thierry Martin nous la fait vivre à travers ses dessins aux lignes et couleurs épurées, aux aplats profonds, dans une ambiance de huis-clos (on est sur une île, dans un tout petit village). On notera d’ailleurs que le dessin semble s’effacer, en quelque sorte, pour toutes les parties de dialogue entre les villageois et Nam-Bok, un peu comme si l’auteur nous incitait à nous concentrer sur la problématique de cette opposition entre son personnage principal et les membres de la tribu. En revanche, les cases et pages illustrant la confrontation de Nam-Bok avec « Le monde moderne » sont plus détaillées, plus grandioses. Elles traduisent ainsi l’extraordinaire impression qu’elles ont dû laisser sur le jeune pêcheur.

 

 

 

 

Le résultat, c'est une BD agréable qui se lit assez vite (malgré les 104 pages) tout en imprégnant le lecteur des problématiques liées au progrès, à la civilisation et au partage du savoir.

  

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

nam bok,grand nord,pirogue,civilisation,voyage,retour,vie sauvage,tribus

 

nam bok,grand nord,pirogue,civilisation,voyage,retour,vie sauvage,tribus

 

nam bok,grand nord,pirogue,civilisation,voyage,retour,vie sauvage,tribus

 

 

 Odradek

 

 

 

 

 


 

amour, passion et CX diesel - Intégrale

amour passion et cx diesel.jpgamour passion et cx diesel_pl.jpgScénario : Fabcaro
Dessin : James
Éditeur : Fluide Glacial
287 pages
Date de sortie :  15 février 2017
Genre : humour

 

 

Présentation de l'éditeur

Quand Cynthia a annoncé que Harold, son mari, était souffrant, le sujet de la succession a aussitôt agité leurs quatre enfants et conjoints, Brandon (et son épouse Jessifer), Bill, Pamela (et son mari Tony), et Jean-Mortens. Et notamment la question qui brûle toutes les lèvres : qui va hériter de la CX diesel que tous convoitent ? À partir de ce pré-supposé, Fabcaro (Les Nouvelles Aventures de Gai-Luron, Zaï Zaï Zaï Zaï...) et James (Dans mon open space, À la folie, Comme un lundi, Hipster than ever...) s'en donnent à coeur joie : alliances, retournements de situations, émotions, coups bas ...

 

amour passion et cx diesel,fabcaro,james,bengrrr,fluide glacial,sitcom,humour,soap opera,910,022017

 

Mon avis

Éteignez la télé, et bannissez a tout jamais de vos programmes favoris Sitcoms et autres soap opéra inter-minables qui racontent les affres et déconvenues de familles improbables. Finis aussi les rires en boites ponctuant les saynètes de ses séries sketch et kitsch qui auront fait rire (ou pleurer) des générations.

Fabcarro est passé dans le coin et vous garanti au volant d'une bonne vieille CX Diesel, de francs et revigorants éclats de rire, des vrais, qui vous appartiennent et que vous partagerez forcément avec votre entourage.

 

amour passion et cx diesel,fabcaro,james,bengrrr,fluide glacial,sitcom,humour,soap opera,910,022017

 

Il faut dire que la famille Gonzalès dont il est question ici, vaut son pesant d'or au royaume de la beaufitude, de l'absurde et de la crétinerie. Les personnages sont tous magnifiquement plantés et il n'y en a pas un pour rattraper l'autre : Cynthia, la mère idiote qui ne comprend rien à rien ; Brandon, patron abruti et égocentrique d'une boîte de nuit d'un autre âge ; sa femme Jessifer, nymphomane à ses heures ; Bill, prétentieux inculte ; Pamela, un brin égoïste et son mari Tony, crétin alcoolique et chômeur mythomane. Et puis il y a Jean-Mortens, franchement moins con que les autres, métisse homosexuel qui à l'air d'être dans cette famille comme un chien dans un jeu de quilles. Sa situation sera sujette à des gags désopilants et affligeants devant les réactions des siens, plus bêtes que méchantes, lors de son coming out et lors de sa quête d'identité. Enfin Harold, le père, point de convergence de toutes les attentions, dont on se demande finalement s'il a vraiment Alzheimer tant c'est le seul à avoir de temps en temps des propos censés. Ce qui ne l'empêche pas, ceci étant, de lancer aussi quelques vacheries bien placées. Bref, nous avons là un bel aréopage d'abrutis à côté des quels les Bidochons font figure d'érudits.

 

amour passion et cx diesel,fabcaro,james,bengrrr,fluide glacial,sitcom,humour,soap opera,910,022017

 

Fabcarro est un brillant conteur et il met en scène tout ce petit monde comme s'il mettait en scène une pièce de théâtre, où s'il réalisait une série télé. Le titre est d'ailleurs suffisamment évocateur pour comprendre de quoi il retourne. Construit comme les séries télé, avec plusieurs fils conducteurs sur lesquels la caméra se pose tour à tour, Fabcarro met en scène la vie courante et les relations familiales en créant plusieurs petites intrigues autour du principal sujet : l'héritage de la CX.

Ainsi, derrière la façade de ces gags en 6 cases d'un humour débridé aux dialogues finement ciselés et délicieusement acerbes, se terminant systématiquement par une chute ou le non-sens est la règle absolue, se cachent des sujets sensibles et réels comme les relations de famille, l'adoption, le rapport à l'argent, la chirurgie esthétique, le racisme, l'homosexualité, le machisme, la maladie, l'alcoolisme, le chômage, la dépression, et j'en passe des graves et des cocasses…

Cette famille insupportable dans son univers (im)pitoyable, James réussit à nous la rendre sympathique en dessinant des personnages anthropomorphes. Ce style, combiné à des couleurs douces et chaleureuses, apporte une forme de tendresse dans la violence qui anime les protagonistes. Et puis cela permet de rester dans l'humour décalé sans tomber dans le mépris. La simplicité du dessin et la mise en scène épurée sont totalement au service du texte. Faisant l'économie de décors, les personnages occupent tout l'espace et sont représentés en pied avec juste deux ou trois accessoires afin de «toujours mettre en avant les dialogues ciselés écrits par Fabrice» comme le fait remarquer James dans le making-of qui termine cette intégrale.

Amour, passion & CX diesel, c'est la série qui vous fera aimer les Sitcoms et Citroën ! Ou pas ...

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

amour passion et cx diesel,fabcaro,james,bengrrr,fluide glacial,sitcom,humour,soap opera,910,022017

 

amour passion et cx diesel,fabcaro,james,bengrrr,fluide glacial,sitcom,humour,soap opera,910,022017

 

amour passion et cx diesel,fabcaro,james,bengrrr,fluide glacial,sitcom,humour,soap opera,910,022017