25/04/2017

La pluie de corps.

pluie de coprs.jpgpluie de corps t1.jpgDessin : Anaïs Bernabé.
Scénario : Florian Quittard.
Editeur : Sandawé.
Sortie : février 2017
96 pages
Genre : fantastique.

 

 

Le résumé.
Anne et Paul habitent une petite maison délabrée, au sommet d’une colline surplombant un village isolé. Lui est malade, elle s’occupe de lui. Un après-midi d’automne comme les autres, tous deux attendent sur le porche de leur maison que le temps passe, que quelque chose se passe. Et justement, ce jour-là, quelque chose d’extraordinaire se passe lorsqu’une pluie d’hommes nus troue le plafond nuageux et s’abat sur le village.

« Tu as repeint mon rocking-chair ? »

Mon avis.

Le début de ce récit peut se comparer à la campagne d’Emmanuel Macron, elle intrigue. Il pleut des corps humains (quoi de plus normal !), là clairement ça fait penser à The leftovers ou à du Stephan King. Comme pour Macron, ça présente bien, le trait de la dessinatrice du tome 3 de Sasmira est soigné et le traitement de la colorisation attrayant. Hormis quelques attitudes un peu pétrifiées, l’œil est attiré mais quid du programme ? Tout comme pour notre homme politique fabriqué de toute pièce par l’establishment, c’est du vide. On a l’impression d‘être dans un rêve avec de nombreuses bizarreries qui n’ont ni queue ni tête. Bon, comme il n’y pas beaucoup de texte, on tourne les pages en espérant une explication…qui ne viendra jamais. On se dit bien qu’il y a  bien une métaphore religieuse où quelque chose comme ça mais quoi ? On saute dans le vide, on meurt, on renaît sous forme de plante, on remonte…dans les sondages. Ensuite ça vire au huis clos avec des tendances sado-maso. Bref, du grand n’importe quoi.
Voilà une histoire intrigante au départ mais hyper frustrante à l’arrivée par un gros manque d’explications.
Allez, je parie que Bodoi va aimer !
Sinon, Sandawé va encore réaliser un gros tirage avec ce titre, non je blague !

Samba.

pluie.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a02-3e788b1.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a03-3e788b8.gif


Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrire un commentaire