11/05/2017

Adieu monde cruel !

Adieu Monde cruel !,  Grand Angle, Nicolas Delestret, Stéphane MAssard, Jean Rousselot, Suicide collectif, Adieu Monde cruel !,  Grand Angle, Nicolas Delestret, Stéphane MAssard, Jean Rousselot, Suicide collectif, Scénario : Stéphane Massard / Jean Rousselot
Dessin : Nicolas Delestret

Éditeur : Grand Angle
88 pages
Date de sortie : 29 mars 2017 
Genre : Humour (même pas noir)

 

 

 

Présentation de l'éditeur

À la faveur d’une rencontre anonyme sur internet, trois hommes et une femme se donnent rendez-vous à l’aube sur la place d’une grande ville. Sans échanger noms ni prénoms, ils entrent dans une voiture, abandonnent leurs téléphones et quittent la ville.  Le mode opératoire de leur funeste projet, décidé d’un commun accord, semble bien en place : L’endroit, l’ambiance, les derniers mots.  Bref, il y a plus qu’à…Seulement rien ne va se passer comme prévu. Car si vivre seul n’est pas toujours facile, vouloir en finir en groupe est loin d’être simple et peut vous réserver quelques surprises…

Adieu Monde cruel !,  Grand Angle, Nicolas Delestret, Stéphane MAssard, Jean Rousselot, Suicide collectif,

 

Mon avis

Bon, je ne pensais pas que chroniquer une BD avec une histoire aussi simple serait aussi ardu, voire délicat. J’ai, à vrai dire, beaucoup de difficultés à dire du mal d’une BD. Pas par lâcheté, non, mais tout simplement parce que, quoique je puisse en penser, Les auteurs ont investi du temps, de leur personne et beaucoup de travail pour arriver à produire leur œuvre. Mais bon, je dois bien admettre que « Adieu monde cruel » ne m’a pas vraiment retourné. Le pitch est sympa et possède un bon potentiel mais l’histoire ne décolle pas plus que ça. Une bluette, en quelque sorte…

Adieu Monde cruel !,  Grand Angle, Nicolas Delestret, Stéphane MAssard, Jean Rousselot, Suicide collectif, Les personnages sont un peu caricaturaux et manquent de profondeur. Il y a là le vieux re-lou typique (japonophile, intello et glacial), le jeune prétentieux fêtard et inconséquent, le double quota : black ET handicapé (il est muet, sportif, affublé en permanence d'un casque audio, porte un jogging à capuche et enchaîne les bédos… J’invente rien…), et, last but not least, la fille désargentée, timide mais bien roulé (un peu un côté voisine idéale…). Contrairement à leur arrangement de départ, on va découvrir, un par un, qui ils sont vraiment et pourquoi ils veulent en finir avec la vie. Evidemment, les apparences vont être contredites par les faits et les actes, et la morale sera qu’il ne faut pas juger les gens au premier abord et que c’est toujours mieux d’être à plusieurs plutôt que tout seul (ce que je ne contredis pas, mais bon, je ne sais pas si je lis une BD pour qu’elle me fasse, de manière plus ou moins subtile, la morale). 

L'humour noir annoncé pourrait sauver un peu tout ça, mais lui non plus ne me convainc pas vraiment. Les gags comme le rythme général ne font pas mouche et l'on ne rit ni ne s'esclaffe quasiment jamais.

Mais sinon, je trouve le dessin plutôt sympa et adapté au récit. Les couleurs sont jolies, les cadrages assez dynamiques et le tout est bien agréable à l’œil.

Adieu Monde cruel !,  Grand Angle, Nicolas Delestret, Stéphane MAssard, Jean Rousselot, Suicide collectif,

Pour conclure, je n’aurais qu’un mot : Adieu !

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Adieu Monde cruel !,  Grand Angle, Nicolas Delestret, Stéphane MAssard, Jean Rousselot, Suicide collectif,

 

Adieu Monde cruel !,  Grand Angle, Nicolas Delestret, Stéphane MAssard, Jean Rousselot, Suicide collectif,

 

Adieu Monde cruel !,  Grand Angle, Nicolas Delestret, Stéphane MAssard, Jean Rousselot, Suicide collectif,

 

Odradek

Commentaires

assez d'accord avec cet avis. Voilà un album de 90 pages qui se lit en 15 mn chrono ... les personnages n'ont aucune envergure et le thème grave est abordé ici sur un ton léger mais qui sonne faux. décevant.

Écrit par : loubrun | 11/05/2017

Répondre à ce commentaire

Ah bien moi ,j'ai bien rigolé avec ce titre et j'ai passé un chouette moment. Une bonne comédie.

Écrit par : samba | 11/05/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.