20/06/2017

Faucheurs de vent T1 : le carrousel des cabochards.

les faucheurs de vent.jpgles faucheurs de vent t1.jpgDessin : Cédric Fernandez.
Scénario : Thierry Lamy.
Éditeur : Glénat.
Sortie : 07 juin 2017.
48 pages.
Genre : Aviation, guerre.

 

 

 

 

1917 sur le front ouest.

Alexandre Marais, as de l’aviation française, a la particularité d’avoir été défiguré (c’est le pilote sur la couverture) et de dissimuler ses blessures sous un masque. Meurtri dans sa chair, il se livre corps et âme dans les combats aériens. Il était le meilleur, jusqu’à ce qu’un jeune pilote fanfaron avide de gloire soit muté dans son escadrille.

« La vache ! Cet enfant de salaud a bien failli me clouer aux pâquerettes… »

Mon avis.
Cet album fait inévitablement penser au pilote à l’edelweiss de Romain Hugault chez Paquet. D’ailleurs, on peut raisonnablement penser que Glénat a envie de marcher sur les plates-bandes de la collection cockpit avec cet ouvrage.

Verso_304838.jpg


En tout cas, l’emballage est soigné avec une couverture certes assez classique mais efficace. On feuillette et on se rend vite compte que le dessin de Cedric Fernandez a tout d’un bon SPAD(Splendide Planche A Dessin). Tel un albatros, il survole le ciel pour illustrer à merveille ce cirque volant des combats aériens de 1917.
On s’attache vite aux deux protagonistes principaux que tout oppose. La lecture est aisée et se Fokkeralise sur l’action mais n’oublie pas une petite Breguette ouverte avec une romance bienvenue, de quoi attiser le Caudron. Mais comme le marin, le retour au Nieuport est plein de surprises car l’espérance de vie est Forman embarquée pour nos valeureux aviateurs (si vous trouvez un jeu de mot avec Morane-Saulnier je suis preneur). Le scénario de Thierry Lamy (faut-il parler de Hell West ?) met surtout l’accent sur la gloriole et le patriotisme avec aussi la souffrance humaine. Par contre, je ne serais pas contre un apport plus technique sur les avions et un point de vue tactique des combats.
Voilà, rien de bien révolutionnaire mais un album solide (bien plus que les avions de l’époque) et joliment illustré. C’est avec plaisir qu’on lira la suite de leurs acrobaties.

les faucheurs de vent glénat.jpg


Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif


Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrire un commentaire