29/06/2017

Lady Whisky

lady whisky.jpglady whisky pl.jpgAuteur : Alessandra
Editeur : Casterman.
136 pages.
Sortie : 14 juin 2017
Genre : carnet de voyage.

 

 

 

Hommage à la grande dame du whisky, voyage en terre écossaise.

Critique experte internationalement renommée dans le domaine du whisky, Helen Arthur meurt brutalement alors qu'elle était à la recherche, pour sa propre marque, d’un malt aux arômes inédits. 
Joël Alessandra est affecté par la disparition de son amie. Découvrant des notes laissées dans ses carnets, il décide d’honorer la mémoire d'Helen en partant à la recherche de ce nectar unique et parfait ! Commence alors un voyage initiatique en Écosse, qui le conduit à enquêter auprès des plus grandes marques de whisky de l’île d’Islay…

 

« Les whiskies mûrissent au minimum trois ans dans des fûts de chêne que l’on récupère chez des producteurs de vin. »

Mon avis.
Cette BD hommage à la mémoire de Helen Arthur, célèbre critique et autrice de nombreux best-seller sur le whisky, fait inévitablement penser à un carnet de voyage illustré. On sent vite à travers les premières pages toute la tendresse et l’amour qu’avait Alessandra envers sa tante par alliance. On y aborde un univers très masculin, celui d’un breuvage qui s’il s’avère extraordinaire, vous fera parler écossais. Une boisson qui, sirotée au casino, servira d’excuse pour perdre, je parle bien évidemment du WHISKY.
Et pas n’importe lequel, le Single Malts tourbé et iodé de l’île d’Islay avec des distilleries aux noms qui sentent bon l’Ecosse comme Bruichladdich, Bunnahabhain, Laphroaig, Kilchoman, Caol Lla.
Avec Lady Whisky, vous connaitrez tous les secrets de fabrication de cet alcool sans oublier un cours de géographie et d’histoire. Et pourquoi ne pas terminer avec une bonne dégustation pour conclure ce reportage dans les meilleures conditions. D’ailleurs, ce que le beurre et le whisky ne peuvent soigner est incurable.
Sinon, cet ouvrage est quand même destiné un peu aux amateurs de cabines rouges téléphoniques au milieu de nulle part terriblement so british (rien que pour admirer les belles aquarelles de l’auteur de Errance en mer Rouge, Louise etc) mais surtout aux professionnels de cette boisson qui aiment visiter les distilleries écossaises, revisiter les distilleries écossaises, rerevisiter les distilleries écossaises…
En tout cas, retenez ce titre comme cadeau potentiel pour fortifier votre foie ou celui d’un ami mais attention, jamais avec un glaçon (la dilution est une mauvais idée) !

Santé !

lady w.PNG

 

 

Sambmalt.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a05-3e788c9.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a06-3e788fc.gif



Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrire un commentaire