26/07/2017

Strangers in paradise

Intégrale – volume 1/3cov.jpg

Scénario et dessin : Terry Moore

Editeur : Delcourt

Collection : Contrebande

608 pages – cartonné

Parution : 14 juin 2017

Soap-opera, thriller

 

Présentation :

L’oeuvre culte de Terry Moore va être enfin éditée dans son intégralité. Une édition réalisée en collaboration avec l’auteur et dans un format digne de ce nom. Cette intégrale sera proposée en trois volumes de plus de 600 pages chacun.

Katchoo est une jeune femme à la vie plutôt rangée. Elle est intelligente, indépendante et très fantasque… Elle est aussi très amoureuse de sa meilleure amie, Francine. Mais un jour, Katchoo rencontre David, un jeune homme gentil, et prêt à tout pour gagner le coeur de la jeune fille. Rien n’est simple… Mais plus qu’un soap opera, SIP se révèle très vite être également un thriller haletant !

2.jpg

Mon avis :

Terry Moore a commencé sa carrière en créant Stangers in paradise en en 1993 en décidant de s’auto-éditer. Cette aventure s’est terminée en 2007 après 107 numéros et a été primée d’un Eisner Award. Echo (science-fiction) et Rachel rising (horreur-fantastique), deux autres séries, également achevées, ont suivi ainsi que des travaux pour Marvel. Terry Moore est considéré comme un des pionniers du comics indépendant. Depuis 2016, il poursuit sa nouvelle série Motor Girl (humour et science-fiction) qui paraîtra dans sa version française à partir de 2018. Il envisage pourtant de reprendre SIP pour de nouveaux épisodes. Trois éditeurs français s’étaient lancés précédemment dans l’aventure SIP, Le Téméraire, Bulle Dog et Kymera (18 tomes). Seul ce dernier est arrivé au bout. Aujourd’hui, les éditions Delcourt ont repris le flambeau.

3.jpg

Plus de 600 pages en un volume d’1kg500, autant dire que la lecture tient de la performance : la gestion du temps et celle du poids, quelques heures plus tard et une tendinite au poignet, je peux m’autoriser un avis non-définitif car il ne reste pas moins de 1200 pages à lire pour achever le cycle. Que dire ? Les 200 premières pages oscillent entre frasques de copines, vaudeville hétéro ou lesbien, comédie sirupeuse typique des années 90 à la sauce Friends. Puis on passe en mode polar, hard boiled, avec violences, fusillades, prostitution et mafia. A partir de là, c’est lancé et cela ne semble pas vouloir s’arrêter.  En effet, ces deux univers vont se développer en parallèles et parfois se téléscoper brutalement, nous faisant passer de la psychologie aigre douce à la noirceur, voire la terreur, pure. Sans oublier les petits intermèdes musicaux, poétiques, érotiques, littéraires. On se sent tout perdu, une fois arrivé au bout de ce premier volume, Francine, Katchoo et David font désormais tellement partie de la vie du lecteur que l’addiction est proche.

4.jpg

Comme pour toute édition intégrale, la découverte de l’évolution progressive du style de l’auteur saute aux yeux. Ce long chemin vers la maturité fascine que ce soit pour les thématiques traitées, la construction temporelle de l’histoire (les flash-backs sont nombreux), la pertinence des dialogues ou encore la fluidité du dessin.

5.jpg

 « Si j’ai bien appris quelque chose, c’est qu’on ne peut pas toujours rentrer chez soi … ou être réconforté. Que sans amour, nous ne serons jamais que des étrangers au paradis ! ». Dès les premières pages le titre et le ton sont donnés, laissez-vous tenter !

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

Commentaires

Certainement l'une des meilleurs séries soap opéra indé US.

Écrit par : JaXoM | 27/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire