17/08/2017

Nains T6 et T7

61JnvVUYZGL__SX362_BO1,204,203,200_.jpg51ylbUOr8bL__SX362_BO1,204,203,200_.jpgScénariste : Nicolas Jarry

Dessinateur : Stéphane Créty

Éditeur : Soleil

56 pages / Tome

Genre : Heroic Fantasy

Sortie : le 19 avril 2017

 

Avis de l'éditeur :

 

Quinze années se sont écoulées depuis l'incendie qui a ravagé Fort Druz. L'ordre du Talion n'a pas été détruit. Le pouvoir a seulement changé de mains, passant de celles des archivistes à celles des seigneurs de la banque de Pierre. Pourchassé par les maîtres assassins de la loge Noire, Ordo a renoncé à sa vengeance... Jusqu'au jour où la belle et mystérieuse Derdhr, l'un des plus puissant seigneurs de la banque de Pierre, vient le trouver pour lui proposer de terminer ce qu'il a commencé...

Mon avis :

Après le ravage de Fort Druz, nous avons droit ici à un récit davantage porté sur des conspirations, une corruption familiale que centré sur une essence fantasy, bien que conservant malgré tout une touche authentique de l'univers Celtic.

Derdhr, un des 7 seigneurs de la Banque de Pierre, deuxième fortune mondiale après Urus d'Ettorn, père d'Ordo, chez qui elle se rend et lui propose un marché.

D'une part, Derdh, la conspiratrice, aussi belle que douée en affaires commerciales veut étendre son pouvoir et pour ce faire utilise le fils pour faire tomber le père - Une alliance scellée dans le sang entre la Loge Noire et la Banque de sang. D'autre part, Ordo de Talion n'est pas née de la dernière pluie. Fin stratagème qui a fréquenté le gratin de haut rang, rois et généraux de tout standing, semble douter de l’honnêteté de son hôte.

Donc, une diablesse qui tente d'utiliser un fin stratège... cela semble astucieux de la part des auteurs.

Néanmoins, malgré une intrigue plutôt efficace, dés les premières pages, on comprend le verdict de ce récit. Nul besoin d'avoir la science infuse pour s'en rendre compte.

Scénario et dessins combinent. La lecture fluide permet de s'attarder longuement sur les détails, même si ce récit offre énormément de bulles de lectures par rapport aux tomes précédents.

La confrontation en paroles entre père et fils (Le Nain du Talion et son fils Ordo) valent le déplacement. Personne n'est blanc comme neige, qu'il s'agisse de la belle Derdhr, ou des autres protagonistes.

Fourberie et corruption sont les maîtres mots de l'histoire.

Certaines répliques telles que : "la gobe-foutre"; une suce-queutar qui se lubrifie le nénuphar au Saint Doux en comparaison avec une bavette, apportent leurs lots d'émotions.

Enfin, notons que la fin d'album est gratifié d'un glossaire avec ces mots, ce jargon , et sa traduction en français courant, afin d'éclairer nos lanternes.

 

PlancheA_301826.jpg

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 nains,créty,jarry,soleil,710,fantasy,042017

Coq de Combat

 

 

Écrit par capitolbelgium dans Chroniques de Coq de combat. | Commentaires (0) | Tags : nains, créty, jarry, soleil, 710, fantasy, 042017 |  Facebook | |

Écrire un commentaire