01/08/2017

Marshal Bass - tome 1 - Black & white

marshal bass, Macan, Kordey, desko, Delcourt, western, racisme, esclavage, 6/10, 06/2017marshal bass, Macan, Kordey, desko, Delcourt, western, racisme, esclavage, 6/10, 06/2017Scénario : Darko Macan
Dessin : Igor Kordey
Éditeur : Delcourt
56 pages
Date de sortie :  juin 2017
Genre : western

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Arizona, 1875. Un gang d’esclaves affranchis, dirigé par un mystérieux Milord, terrorise tout un état. River Bass, premier afro-américain de l’US Marshal Service, est le seul à pouvoir l’infiltrer. Il a accepté l’étoile pour le respect et l’égalité, mais il ne sera confronté qu’à la cruauté du monde. Bass sera démasqué par le gang infiltré et son combat pour la justice s’arrête là. Commence alors celui pour sa vie…

 

"La seule et unique raison pour laquelle ce colonel blanc veut que tu sois son adjoint, c'est parce que tu es un homme noir et qu'il doit arrêter un gang de noirs. C'est comme envoyer un chien chasser des loups, voilà ce que c'est ..."

 

 

Mon avis

Le western est redevenu à la mode et chaque éditeur a à coeur de bien figurer dans cette tendance. La chose n'est pas aisée tant la barre a été placée haute par les deux nouveaux fers de lance du genre de chez Dargaud. Pas facile d'autant que le genre doit répondre à des codes précis souvent attendus des fans, alors que pour sortir du lot, l'originalité est de mise.

Marshal Bass répond à tous les critères. Une histoire assez basique où il est question d'une bande de hors la loi semant mort et terreur pourchassée par un marshal totalement épris de justice mais n'hésitant pas à employer les méthodes fortes. Il y a des grands espaces, des personnages aux tronches pas possibles , des chevaux, de la poussière et surtout de la violence, du sang et des morts. Ça, c'est pour la partie classique avec ce petit plus de violence extrême et très explicite. Pour l'originalité, les auteurs ont choisi de se baser sur des faits historiques en mettant en scène le premier marshal afro-américain, Bass Reeves de son vrai nom. Quand on sait la rudesse de l'ouest américain en cette seconde moitié de 19è siècle, on imagine facilement qu'un noir, esclave affranchi, ne vit pas une sinécure dans cet environnement hostile, a plus forte raison quand il représente la loi. Rejeté par les blancs du bureau du marshal qui voient d'un très mauvais œil l'arrivée d'un noir dans leur équipe, et considéré comme traitre par les anciens esclaves du gang qu'il infiltre lorsqu'il se trouve démasqué, Bass n'a finalement pour lui que la justice et sa soif d'égalité.

Tout ceci nous donne un paquet de bons ingrédients pour faire de Marshal Bass un bon western épique, profond, enlevé, animé par une action et une violence omniprésentes et quelques rebondissements de bon aloi.

marshal bass,macan,kordey,desko,delcourt,western,racisme,esclavage,610,062017

Igor Kordey met tout ça en image assez brillamment. D'un trait puissant et expressif il donne l'ambiance et le ton du récit dans une mise en scène très cinématographique. Dommage que ce trait dynamique soit complètement bouffé par une mise en couleur totalement ratée. Mélangeant tonalités criardes et sombres les planches donnent cette désagréable impression de dégouliner, comme si chaque case était trop chargée en couleur – ce qui est d'ailleurs souvent le cas - et comme si le coloriste avait cherché à éclaircir un dessin naturellement sombre. Le tout manque cruellement d'harmonie ce qui gâche le dessin et un peu la lecture. Finalement, les plus belles planches sont celles figurant les scènes nocturnes où les nuances monochromes de bleus nuit sont du plus bel effet.

Mais les amateurs devraient malgré tout y trouver leur compte grâce au scénario efficace et au personnage principal qui dégage un charisme certain qui sied à tout bon héros de western.

A suivre dans le deuxième tome à paraitre fin 2017.

 

 Loubrun

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

marshal bass, Macan, Kordey, desko, Delcourt, western, racisme, esclavage, 6/10, 06/2017

 

marshal bass, Macan, Kordey, desko, Delcourt, western, racisme, esclavage, 6/10, 06/2017

 

marshal bass, Macan, Kordey, desko, Delcourt, western, racisme, esclavage, 6/10, 06/2017

Écrire un commentaire