08/09/2017

Une génération française T3/6 Ayez confiance !

une génération française.jpgScénario : Thierry Gloris
Dessin : Ana-Luiza Koehler.
Éditeur : Soleil (Quadrants)
48 pages
Date de sortie : 23 aout 2017.
Genre : récit de guerre 



Le résumé éditeur.

Fin juin 1940. Zoé Favre (la petite sœur de Martin) prend conscience du cataclysme en apercevant les longues colonnes de prisonniers français marchant vers la captivité. Spontanément, elle improvise un ravitaillement en eau potable pour les marcheurs exténués. Elle n'a alors pas conscience qu'elle est en train de prendre une lourde décision, une de celles qui font basculer votre vie.


« Ce sont eux qui ont perdu la guerre. Alors, leur orgueil et leur condescendance, ils se les gardent ! Garez-vous près de l’école. »

Mon avis.
le-henanff-une-generation-francaise-tome-3-3g6h.jpgPour rappel, pour conserver une uniformité entre les titres, c’est Fabrice le Henanff qui s’occupe des couvertures. Et pour ce 3e tome, il faut bien l’avouer, la différence est frappante avec contenu à l’intérieur. Pas que le dessin d’Ana-Luiza Koehler soit mauvais mais je dois dire que son trait est osé pour un récit de guerre. On a souvent l’impression d’être dans une joyeuse colonie de vacances au lieu d’être en 1940 sous occupation allemande. Là, franchement, je n’ai pas senti la tension inhérente aux faits de la résistance. Dommage.
Comme dit justement dans cet album, on va mettre ça sous l’insouciance de la jeunesse. Il faut savoir qu’en effet, il n’était pas nombreux en 1940 à se soulever contre l’envahisseur même les cocos s’abstenaient. Comme je l’ai déjà dit dans mes précédentes chroniques, c’est un bel instantané à l’instar d’un village français sur la vie des français sous le joug des doryphores. On aborde plus spécifiquement dans ce tome 3 d’une génération française, comment le maréchal Pétain a pris le pouvoir suite à la raclée de mai 1940. Un vieillard de 84 ans sauveur de la France, maréchal nous voilà, un joli Franco en puissance oui ! Mais bon, pour beaucoup de français la douleur se vivait en silence.
Un album très correct qui sur le fond est « on en peut plus juste » mais qui manque néanmoins d’émotion malgré des personnages fort sympathiques, trop peut-être ?

uneGenerationFrancaiseT3-2.jpg

 

Sambataille.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a06-3e788fc.gif

 

a06-3e788fc.gif




Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrire un commentaire