14/09/2017

Les mystères de la Quatrième République – Tome 5 : Opération Résurrection

Les mystères de la Quatrième République, Opération Résurrection, Philippe Richelle, Alfo Buscaglia, Glénat, Histoire, Décolonisation, Algérie françaiseLes mystères de la Quatrième République, Opération Résurrection, Philippe Richelle, Alfo Buscaglia, Glénat, Histoire, Décolonisation, Algérie françaiseScénario : Philippe Richelle
Dessin : Alfo Buscaglia
Éditeur : Glénat
56 pages
Date de sortie : 14 juin 2017
Genre : Policier / Historique

 

 

 

Les mystères de la Quatrième République, Opération Résurrection, Philippe Richelle, Alfo Buscaglia, Glénat, Histoire, Décolonisation, Algérie françaisePrésentation de l'éditeur

1958. Après la Bataille d’Alger et le démantèlement des principaux réseaux FLN, l’Algérie semble avoir retrouvé un semblant de paix. Sauf que les grands colons, hostiles à toute forme de changement, voient d’un mauvais œil les réformes que le gouverneur général Lacoste s’apprête à faire passer, faisant des Musulmans des citoyens à part entière. À vrai dire, les tensions sont loin d’avoir quitté la capitale algérienne. Une triste réalité que va amèrement découvrir le commissaire Coste, profitant de quelques jours de congés pour rendre visite à son ancien collègue Hautcoeur, désormais en poste à Alger...

 

Mon avis

Une bonne série qui se termine bien.

Je vous avoue que je n’ai pas eu trop de mal à être convaincu par Les Mystères de la Quatrième République. Le personnage principal est peut-être un peu froid mais il est diablement efficace. J’ai apprécié, tout au long de la série de voir non pas un super-héros, mais un policier (Monsieur est « commissaire » !) en proie aux doutes, aux erreurs, et pas du tout insensible aux coups qu’il reçoit. Bref, un être humain quoi…

 

Les mystères de la Quatrième République, Opération Résurrection, Philippe Richelle, Alfo Buscaglia, Glénat, Histoire, Décolonisation, Algérie françaiseEnsuite, le contexte. Cette période de l’Histoire de France récente est assez méconnue. Elle regorge pourtant d'évènements marquants du fait des circonstances historiques d’un après-guerre écrasé par le poids du conflit idéologique qui s’ensuivit. L’opposition tentaculaire entre les deux Grands de l’époque, USA et Union Soviétique, eut entre autres, pour conséquence une accélération des processus de décolonisation en Afrique et en Asie. Il y avait des espions partout et les coups bas étaient la règle. C’est bien dans ce contexte explosif que ce situe ce cinquième tome des aventures du commissaire Coste.

 

L’imprégnation historique du (très bon) scénario (une affaire de meurtre d’un ultra de l’Algérie Française) est particulièrement poussée, réussie et riche d’enseignements sur ce qui pouvait se passer en Algérie dans ces années troubles de fin de règne. Les auteurs ont également eu la bonne idée de ne pas tomber dans la caricature en imaginant leurs personnages. Ils ont d’autant plus de mérite que c’est un écueil souvent difficile lorsque l’on traite de sujets aussi sensibles qu’une guerre « civile », la torture ou encore la politique.

 

Le dessin précis et très réaliste de Buscaglia, quant à lui, est parfaitement adapté. A défaut d’être particulièrement beau, c’est propre, sobre et les cadrages sont carrément bien sentis.

 

En bref, un bon petit polar au soleil d’un Alger en ébullition.

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les mystères de la Quatrième République, Opération Résurrection, Philippe Richelle, Alfo Buscaglia, Glénat, Histoire, Décolonisation, Algérie française

 

Les mystères de la Quatrième République, Opération Résurrection, Philippe Richelle, Alfo Buscaglia, Glénat, Histoire, Décolonisation, Algérie française

 

Les mystères de la Quatrième République, Opération Résurrection, Philippe Richelle, Alfo Buscaglia, Glénat, Histoire, Décolonisation, Algérie française

 

Odradek.

Écrire un commentaire