07/10/2017

Bitch Planet

cov (2).jpgPlancheA_298975.jpgTome 02 – President Bitch

Scénario : Kelly Sue Deconnick

Dessin : Valentine De Landro

Glénat Comics

144 pages – cartonné

Parution : 31 mai 2017

Anticipation – SF engagée et féministe

2.jpg

Tu es non-conforme ?

Tu ne rentres dans aucune case ?

Tu es trop grosse, trop maigre, trop effrontée, trop timide, trop croyante ou pas assez, trop prude, trop sexy, trop noire, pas assez blonde ou trop ce-qu’ils-ont-décidé-de-te-reprocher aujourd’hui ?

Tu pourrais bien finir sur … Bitch Planet !

BitchPlanet_09-1.png

 

Enchaînée par la loi. Tombée pour la Justice.

Dans le futur, le monde est gouverné par le diktat des hommes. Les femmes qui ne se plient pas aveuglément à leur volonté sont envoyées manu-militari dans l’établissement auxiliaire de conformité, une prison spatiale tournant en orbite autour de la Terre et répondant au doux nom de… BITCH PLANET ! Alors que les « bitches » doivent tout juste se remettre de la mort de Meiko, leur arme secrète lors du match de Mégaton, une enquête est lancée pour élucider son passé. Comment cette jeune ingénieure prometteuse a-t-elle pu basculer et devenir une véritable tueuse ?

BitchPlanet_08-1.png

Cette aussi brillante que dystopique série (nominée à San Diego comme à Angoulême) continue de nous plonger dans un futur terrifiant.  Cet « Orange is the New Black » dans l’espace, mais sans humour, questionne les dérives du monde contemporain et s’interroge sur le rôle des femmes dans la société. Ce n’est pas un comics facile à lire et à décoder car le traitement graphique force à ralentir le rythme de lecture pour analyser toutes les cases, dont celles tramées, qui me rappellent certains univers psychédéliques des années 70.

5.jpg

Ce volume regroupe les chapitres 6 à 10 parus aux Etats-Unis. Nous sommes donc au tiers d’un premier arc narratif qui devrait en compter 30. Les fausses propagandes pour le “Protectorat” et toutes les couvertures des magazines US viennent renforcer le ton dérangeant de cet univers à nul autre pareil. Par contre les bonus de l’édition américaine ne sont pas repris. C’est dommage car dans le 1er volume , ils apportaient un éclairage intéressant sur l’originalité de la démarche des auteurs.

4.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

les ailes du singe, willem, paquet, policier, aventure, animalier, 7/10, 06/2017

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

Écrire un commentaire