03/11/2017

Plus près de toi

plus près de toi.jpgplus près de toi t1.jpgScénario : Kris
Dessin : Fournier
Editeur : Aire Libre
Sortie : octobre 2017
66 pages.
Genre : guerre.

 

 

Le résumé.
Lorsque la Seconde Guerre mondiale est déclarée, nombreux sont les hommes valides à être dépêchés en urgence pour servir la France ; parmi eux, Addi, séminariste sur le point de rentrer dans les ordres à Dakar. Contraint d'échanger sa robe contre l'uniforme militaire, le jeune Français sénégalais se confrontera à un tout autre monde, un champ de bataille où les hommes s'exécutent sans concession et où la moindre marque de douceur est une rareté. Aux côtés de son ami Ibrahim, Addi sera fait prisonnier, échappera à la mort, développera un réseau d'entraide pour les minorités étrangères.

« Aussi, je lève mon verre à ces instants rares qui réunissent les hommes de bonne volonté d’où qu’ils viennent ! »

Mon avis.
Mes bien chers frères, mes bien chères sœurs,
Nous sommes aujourd’hui réunis dans ce lieu de débauche intellectuelle pour purifier ce blog. Rappelez-vous il n’y a pas si longtemps, on y parlait de K7 sacrificielle sans aucune retenue rédactionnelle. Honte et opprobre à ces pseudo-chroniqueurs d’opérette.
Louons le seigneur et chantons ensemble si vous le voulez bien.
« Plus près de toi, mon Dieu
J’aimerais reposer : Kris ressuscité c’est toi qui as créé cette BD avec Fournier.
Mon cœur est sans repos tant que je n’aurais pas le tome 2 de ce diptyque. »
Des tirailleurs sénégalais dans un camp de prisonniers en Bretagne, cela semble si improbable que j’en ai douté tout comme l’attitude plutôt « complaisante » de certains soldats allemands. Mais effectivement, il y a bien eu 8 à 12.000 soldats « noirs » détenus dans 3 grands camps en pays breton. Quant à l’attitude des soldats allemands, je suppose qu’ils n’étaient pas tous des nazis convaincus. Ces parenthèses de fraternisation sont d’ailleurs la seule lueur d’espoir dans ce cauchemar des années de guerre. Pour le moment, nos héros (bien fictifs eux) semblent s’en tirer « honorablement » mais Stalingrad arrive et les pires heures du nazisme sont encore à venir. Cette noirceur est aussi adoucie par le dessin très « Spirounesque » de Fournier (74 ans déjà !). Son style est maintenant connu voire archiconnu, je suis toujours amusé de constater que ces « têtes » sont soit hyper sympathiques ou alors complètement détestables en fonction des personnages. C’est très expressif en tout cas comme trait.
La lecture se fait également sans heurt grâce à une trame linéaire claire et précise.
Bref, un tome très prometteur et qui a le mérite de mettre en lumière le courage des soldats « coloniaux » qui se sont battus pour la France.

plus près de toi t.jpg



Sambanégal.
Inscrivez-vous à la newsletter.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

Écrire un commentaire