22/11/2017

Les Enfants de l'Araignée

51W6tP9ExPL__SX354_BO1,204,203,200_.jpgenfants-araignee-3.jpgAuteur : Mario Tamura

Éditeur : Casterman

Genre : Avant-gardiste

408 pages - Cartonné

Sortie : le 11 octobre 2017

 

 

Avis de l'éditeur :

Dans un futur post-apocalyptique, l'humanité a trouvé refuge dans des villes administrées comme des prisons par une junte militaire. Les enfants de l'araignée rêve d'un avenir meilleur. Ils vont provoquer la rébellion qui fera apparaître au grand jour l'horreur innommable à laquelle ils sont tous promis.

Mon avis :

Lorsque les ados se réveillent au matin, ils entendent résonner une alarme - un compte à rebours leur montrant le temps restant avant de parvenir à l'école, un centre de redressement. Malheureusement pour Sorao et sa bande de potes, les arrivées tardives s'accumulent...ainsi que les sanctions. Placés sur liste noire, ils en sont à leur septième retard, du coup, jetés tels des criminels dans une prison de l'établissement. A la huitième fois, ce sera le trou, un endroit flippant et mystérieux. Découvrant une issue, ils parviennent au dehors de l'enceinte, et suivent la piste d'ombres de squelettes de poissons, se glissant au milieu d'une décharge de frigos usagés. L'un de ces frigos donne accès à un monde souterrain - véritable civilisation, qui vit en marge du monde supérieur.

 

Mario Tamura propose avec les Enfants de l'Araignée un titre poignant. Son scénario avant - gardiste affiche un portrait bien sombre du futur, où tout sans exception est contrôlé par le système supérieur. Tout se voit, tout se sait, tout se dit, l’information est diluée par ondes, même dans les recoins les plus retranchés. Les punitions sont immédiates et généralement pas équitables au mal commis. Les denrées naturelles sont rares, l'humain survit après ce qui semble avoir été plusieurs cataclysmes. Loin de la surconsommation, les gens ont peu mais sont lessivés de l'intérieur.

L'individu constamment oppressé se résout à son sort, sans particulièrement montré de la tristesse puisqu'il agit de manière mécanique, répondant par un instinct machinal. La jeunesse que l'on suit au travers de ses pages n'ont pour ainsi dire aucune attache puisqu'ils ont été déplacés de leur bidonville pour atterrir à Gothic Town. Placés contre leur gré au centre de redressement, leur souhait est de retourner vers le bidonville de Juna où ils proviennent.

L'auteur place ses protagonistes comme il le conçoit, sans prétendre à tout relativiser, ni à détailler son fil conducteur. Cela, sera le rôle du lecteur qui créera dans son imagination les cases du puzzle à compléter.

Quant au titre, évocateur et pertinent, il s'analyse par différentes structures. Les prostituées ont une position prédominante dans ce bouquin. Classes, sexy, elles ont du répondant et peuvent être associées à des araignées tissant leurs toiles pour appâter le client. Le premier plat de couverture montre d'ailleurs l'une d'elle reliée par des fils d'une toile. Les jeunes ados en quête de liberté (ne fût-ce qu'imaginaires) s'apparentent également aux araignées du système qui les place là exactement où il le souhaite et l'exige.

 

Enfin, tout ce qui touche à la partie graphique est plus complexe que l'on ne pourrait croire. De prime abord, le visuel tend vers un style rétro désorganisé. Mais en observant de plus près, le lecteur chevronné décèlera des variations impressionnantes du trait de Mario Tamura. Les angles de vue et le découpage se démarquent de bon nombre de mangas, trouvant ici une marque constructive.

Mario Tamura est peint comme un artiste de génie au japon. Ses œuvres publiées dans le "Manga Erotics F" se rapprochent de ceux de Taiyô Matsumoto (Sunny) et de Kiriko nananna (Blue).

En dépit de sa noirceur, voici un visage charmant, pour un manga qui secoue le lecteur, comme on aimerait en contempler plus souvent. Bien entendu, il convient d'avoir un certain regard et une grande patience en lisant ce récit complet, car les informations n’apparaissent que par bribes et certaines pas du tout, c'est à vous de vous mettre en situation et de travailler votre imagination.

 

enfants-araignee-4.jpg

Album_R_sf_txt_65px.jpg

les enfants de l'araignée,mario tamura,casterman,810,102017,avant-gardiste

Coq de Combat

 

 

Écrire un commentaire