24/11/2017

Orcs & Gobelins T.1

Orcs & Gobelins, Turuk, Jean-Luc Istin, Diogo Saïto, Soleil, heroic-fantasy, aventureOrcs & Gobelins, Turuk, Jean-Luc Istin, Diogo Saïto, Soleil, heroic-fantasy, aventureTURUK

Scénario : Jean-Luc Istin
Dessin : Diogo Saïto
Éditeur : Soleil
Date de sortie : 25/10/2017
Genre : heroic-fantasy, aventure.

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Arran accueille une nouvelle saga Fantasy après Elfes et Nains.
Découvrez Orcs et Gobelins !

L’orc Turuk se réveille, sonné, blessé et amnésique. Il arpente les rues d’une cité abandonnée. A l’exception d’un mystérieux archer cherchant à l’épingler et de créatures craignant la lumière qui veulent le dévorer.

 Qui sont-elles ? Pourquoi cherche-t-on à le tuer ? Qu’est-il arrivé dans cette ville ? Et que fait-il ici ? Pourtant, Il ne faudrait pas s’éterniser, la nuit arrive et la mort avec…

Orcs & Gobelins, Turuk, Jean-Luc Istin, Diogo Saïto, Soleil, heroic-fantasy, aventure

espérons qu'il y en aura plus que 5 évidemment...

Mon avis

Mouahahaha pour ma 100e chronique, quoi de mieux que de plonger dans l'univers des Terres d'Arran ?! Après les sagas « Elfes » et « Nains » toujours en cours d'éditions, voici que sonne l'heure des Orcs et des Goblins !! Autant vous dire que j'ai dansé la macaréna en tutu vert turquoise sur le dos de ma licorne ailée quand j'ai su que j'allais retrouver La Poisse, personnage sympathique dans le tome 18 de Elfe.

 

Mais avant de retrouver ce cul-vert adoré, place à un petit jeunot pas piqué des vers... et beau gosse avec ça. Je veux parler du charmeur de ses dames, frimeur et beau parleur : le bien nommé Turuk !

 

Je pense que ce choix fut délibérément fait pour appâter le poisson – les donzelles qui suivent la saga – et pour prouver à toute la communauté férue des aventures d'Arran que les Orcs peuvent avoir de belles gueules. Mais trêve de bavardages inutiles et place au sujet proprement dit.

 

Orcs & Gobelins, Turuk, Jean-Luc Istin, Diogo Saïto, Soleil, heroic-fantasy, aventure

L'histoire que nous découvrons dans ce tome se déroule  pendant la guerre contre la nécromancienne (Elfes). Turuk et deux de ses comparses sont emprisonnés depuis plusieurs mois dans une prison qui vaut à elle-seule Gantanamo et Alcatraz réunis. Ce qui n'empêche pas notre « anti-héros »de s'enfuir et de se retrouver perdu en pleine ville abandonnée, sans le moindre souvenir de la façon dont il a atterri là. Ce qui aurait pu être banale si : petit un, la ville en question ne se trouvait pas être une île sans un bateau amarré au port ; petit deux, les orcs ne coulaient à pic quand il est question de faire trempette ; petit trois, une elfe sylvestre n'était pas à sa poursuite et petit quatre... point crucial : toute la population ne s'était pas transformée en une horde de goules affamées de chairs fraîches.

 

Que du bonheur en perspective tant pour nos mirettes que pour nos neurones qui jonglent avec la verve unique en son genre des Orcs, aussi appelé culs verts. Une délectation pour les sens – bien que je n'aimerais pas partager le parfum putride des goules dans leur tanière quand Turuk les découvre – et de l'action à revendre pour notre plus grand plaisir de fans inconditionnels. Et si en plus, Saito Diogo, le dessinateur, nous fait des cases au summum de la grande classe graphique, entre style asiatique et comics. Alors je n'ai qu'une chose à dire : LA SUIIIIITE !!

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

8_10.png

 

10_10.png

 

9_10.png

Si tous ces affreux rendent à chaque fois aussi bien que ce tome 1, mes amis, je vous le garantis : on n'est pas prêt d'arrêter d'aimer ces différentes sagas. Turuk : tu as une fan !!

 

ShayHlyn.

Commentaires

ah ah ,j'aurais bien voulu voir la macarena en tutu vert :-))

Écrit par : samba | 24/11/2017

Répondre à ce commentaire

Ah oui, ça valait le détour. Surtout la licorne voyons xD

Écrit par : Jeanne | 24/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire