29/11/2017

Dead inside

1.jpg3.jpgScénario : John Arcudi

Dessin : Toni Fejzula

Editeur : Delcourt

128 pages – cartonné

Parution : 25 octobre 2017

Enquête policière en milieu carcéral

 

Présentation :

En apparence, rien de bien excitant pour la division des crimes carcéraux du comté de Mariposa. Avec un nombre limité de suspects capables de s’enfuir, l’enquête que mène l’inspectrice Linda Caruso devrait être rapidement bouclée. Mais plus Linda creuse, plus les révélations concernant ses amis, l’ensemble de la communauté et ses proches s’accumulent…

4.jpg

Mon avis :

Récit complet en 5 chapitres, Dead Inside marque une volonté de maintenir une tension maximale chez le lecteur. Son scénariste, l’auteur John Arcudi, joue parfaitement des codes narratifs du genre, son héroïne offre un beau portrait de force et de fragilité qui se combinent tout au long d’une enquête violente, fertile en rebondissements et à forte teneur immersive. Ca se lit d’une traite, c’est prenant.

5.jpeg

 

Le dessin, très personnel, de Toni Fejzula donne à chaque personnage une forte identité graphique et contribue à installer une atmosphère très sombre qui colle parfaitement au contexte architectural de la prison comme à la psychologie inquiétante des protagonistes. Les couleurs et la déformation des corps et des visages viennent accentuer le malaise ressenti en cours de lecture, donnant un aspect expressionniste intentionnel, mais qui pourra en rebuter certains.

2.jpg

A noter : les couvertures, réalisées par Dave Johnson, sont reproduites en fin d’album et accompagnent une série de dessins préparatoires commentés , ainsi que de nombreuses illustrations en pleine page réalisées par d'autres artistes. Ce bonus indispensable vient à point pour apprécier la recherche graphique dans toute sa dimension et son ambition.

6.jpg

 
 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

Commentaires

Aurait-il pénurie de bons coloristes dans le monde des comics ? Ou alors ils ont eu un énorme stock de mauve, de vert et de rose à écouler ou quoi ?

Écrit par : samba | 29/11/2017

Répondre à ce commentaire

Il s'agit d'un choix délibéré et assumé des graphistes. C'est curieux, mais on finit par s'y faire.

Écrit par : Skippy | 29/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire