21/12/2017

Intégrale Caroline Baldwin T3 & T4

sans-titre.png41NL22rtYlL__SX371_BO1,204,203,200_.jpg71HmsMZYfwL.jpgAuteur : André Taymans

Éditeur : Paquet

208 pages / Intégrale

Policier

Sortie 25 septembre et 27 octobre 2017

 

Avis de l'éditeur :

 

Depuis sa première apparition en 1996 dans les pages du magazine (A suivre), Caroline Baldwin a parcouru un sacré bout de chemin. Avec déjà 16 albums traduits dans plusieurs langues dont l'allemand, l'italien, l'espagnol ou le portugais, les aventures trépidantes de la belle enquêtrice imaginée par André Taymans sont aujourd'hui devenues un classique du genre. Dans ce troisième volume, après l'annonce de sa séropositivité, Caroline réapprend à vivre au rythme des thérapies expérimentales qui parfois peuvent s'avérer... mortelles !

 

Mon avis :

 

Intégrale 3 :

En fin de l'année 2001, André et son épouse font un périple au Népal, une expédition en solitaires, seulement accompagnés d'un guide et d'un porteur. Un voyage hardi car le conflit opposant les troupes royalistes et les guérillas maoïstes font rage. Mais leur guide ne semble pas rassuré, c'est une première pour lui de s'aventurer dans le "Gamesh Himal". Finalement, des ennemis atteignent le village où André se trouve et ni le porteur ni le guide ne comprennent le dialecte de ces gens. Fort heureusement, André parvient à calmer la situation en donnant au chef un peu d'argent. André est convié par le chef ennemi de se rendre dans une petite maison où il recevra un reçu "Social service from Gutland", portant le numéro 001. Ils partent libres, mais apprennent qu'en fin fin novembre, de nombreux massacres ont lieu, du coup, ils décident de quitter Katmandou pour rejoindre Bruxelles.

 

Taymans aime surprendre son lecteur. Dans le 9ème tome de Caroline, il insert le thème des ovnis de Roswell. Il associe cela avec le contexte des montagnes népalaises. Il relance une autre héroïne, Roxanne, la blonde qui devient "la guest star" de rendez-vous à Katmandou. Avec son nouveau label, l'album inaugure la collection Polar Ligne rouge chez Casterman.

Taymans retourne ensuite au Québec lors d'une tournée de promotion avec Albert Weinberg, Jean-Pierre Talbot et Jean Roba, il profite une fois encore d'animer la Belle Provence au centre des récits. L’héroïne Hélène, dans la série Bleu Lézard chez Glénat croise le chemin de Caroline un bref instant, à la demande de Benoît Roels. L'album est une belle réussite, riche en émotions.

Au Québec, Taymans peut compter sur un réseau d'amis impressionnant. Des auteurs, des libraires, des journalistes ainsi qu'un agent des services secrets qui va l'inspirer pour sa future histoire. Un scénario qui traite des révoltes indiennes. Notons qu'un incident de parcours apparaît lors de la fin de son album "Maison D’État" et la suite de ce diptyque "Le roi du nord" : la vue d'André baisse considérablement.

Sa santé finit par s'améliorer et il travaille avec cet agent spécial, notamment en s'entourant d'agents de la répression des fraudes. Quelques mois après la sortie de son album, il est invité au Liban pour la promotion de sa série. On y relate sa forte amitié avec Albert Weinberg. Les deux hommes ont créé un héros canadien, fortement influencés par Blake et Mortimer. Ils adorent développer le côté humain chez leurs personnages.

Intégrale 4 :

 En 2006, Taymans entreprend un album de Lefranc, donnant lieu à une véritable consécration. Le titre avoisine les 100000 exemplaires, dépassant le dernier Alix. Une première chez Casterman! Du coup, il délaisse temporairement Caroline, e se lance dans un second titre de Lefranc : Après Le Maitre de l'atome, voici Londres en péril.

Après le roi du nord, Taymans se rend chez un spécialiste de la vue et devra porter des lunettes. Son 13ème titre (la nuit du grand marcheur) sera pour lui un véritable supplice. Mais sa vue finira par se stabiliser.  Par contre, dû au succès de Lefranc, Caroline est reléguée au second plan. Le succès de Lefranc a brulé les ailes de Caroline Baldwin!

Avec les jeux olympiques en Chine, et son nouvel album Free Tibet, il tente de relancer son héroïne fétiche, notamment avec des séance de dédicaces et une version limitée de ce titre à 1000 exemplaires (crayonné + cd)

L'ombre de la chouette sort en 2011 mais les fans de la 1ère heure sont déçus par le changement radical (format et modifications éditoriales) Une adaptation d'Angel Rock devait paraitre au grand écran, mais le projet s'enlise, sans résultat. Avec son titre la conjuration de Bohème, cela indique la fin d'une époque de plus de 15 ans avec le même éditeur.

Ils ne fonctionnent plus du tout en cohérence. Mais André se relève et se souvient d'une phrase de Jacques Martin : Les éditeurs passent, les auteurs restent.

Il fait ensuite la connaissance de Jean-Pierre Bertin, directeur d'Universal Pictures en Belgique. Ils tente de transporter Caroline à l'écran. Il écrit deux synopsis : Half Blood et Narco Tango. Mais de nouveau le projet part complètement à la dérive...

Taymans essaye d'encaisser le coup et retourne au Népal pour méditer. Il faut patienter jusqu’à cette année 2017 où il trouvera un compromis et obtiendra les droits complets de sa série Caroline. Il travaille désormais avec Paquet et se lance sur deux récits précédemment écrits pour le cinéma (Narco Tango et Half Blood)

Voici le renouveau de Caroline !

71svtCb5AqL.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

caroline baldwin,taymans,paquet,810,102017

Coq de Combat

 

 

Commentaires

On connait les raisons du "capotage" pour les films ?

Écrit par : samba | 21/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire