26/01/2018

Samb'or 2017.

Voilà enfin les résultats des Samb’or 2017.
Cette année, on a senti une certaine lassitude de tout le monde pour ces titres honorifiques. De notre part, premièrement, au lieu de ratisser large avec plusieurs samb’or (scénario, dessin, comics…) On s’est focalisé uniquement sur celui de l’album de l’année et celui de la meilleure couverture. Deuxièmement, les auteurs qui ont très peu relayé ces nominations et tertio, vous chers lecteurs qui avez eté moins nombreux à voter.
Il est vrai qu’on est sollicité de toutes parts avec ce genre de « titre ». Clairement les Samb’or n’ont pas la carrure d’un BDgest’art par exemple.
Pour le Samb’or du meilleur album 2017, on confirme d’ailleurs un des résultats du BDgest’art avec Urban T4 de Luc Brunschwig et Roberto Ricci chez Futuropolis. Je ne vais pas vous mentir en écrivant que ce titre me fait très plaisir car on a toujours très apprécié les travaux de ces deux auteurs.
Bref, félicitations et continuez à nous émerveiller.

sambor_album_annee-4296f9f.9.gif

4035722388.jpg


La chronique d’Urban T4 ICI.

C’est certainement le dernier Samb’or meilleur album car ces distinctions deviennent beaucoup trop anecdotiques dans la masse de ces titres ( plus une baisse de motivation certaine). Par contre, le top 10 des chroniqueurs sera reconduit en 2018.
On pense donc à se spécialiser sur les couvertures avec une sélection tous les mois. Et un titre en fin d’année avec les 10 ou 12 sélectionnés de l’année.
J’en viens donc logiquement au samb’or meilleure couverture 2017 où les votes étaient plus nombreux.
Le grand gagnant est …

sambor_couverture-4296fb6.gif

 

 

Couv_314077.jpg

Juste un peu de cendres de Thomas Day et Aurélien Police chez Glénat Comics.
En 2 Loup de Renaud Dilliés et en 3 Ar-men d’Emmanuel Lepage.

Là aussi je trouve que vous avez très bons gouts, c’était mon favori également.
En tout cas, j’apprécie le mystère et l’esthétisme « sombre » de cette couverture.
Allez, à très bientôt pour sélectionner la meilleure couverture du mois de janvier et espérant déclencher un vent nouveau pour cette distinction.

Samba.

Commentaires

Bravo au duo d'auteurs de Urban dont le Samb'or me réjouis aussi après le BDGest'art... même si mon coup de cœur de l'année va à l'autre titre de Luc "La mémoire dans les poches T3" qui valait le coup d'être attendu !

Pour la couv, tous les goûts sont dans la nature... j'ai voté pour "Fondu au noir" car pour moi le critère que je privilégie est l'attractivité d'une couv sur une étagère de librairie qui attire mon œil... ce n'est pas le cas de la couv (presque monochrome) gagnante qui ne se révèle qu'en se rapprochant.
Bref, vous n'avez pas bon goût ! Ha ha ha ! :-p

Écrit par : dgege | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire