29/01/2018

Eternum T3 Eve

etrenum t3.jpgternum t 3.jpgDessin : Jaouen
Scénario : Christophe Bec.
Éditeur : Casterman.
Sortie : 10 octobre 2017.
48 pages.
Genre : Science-fiction.

 

 

L'histoire :
En 2257, le directeur du consortium CEES confie l’étude de quatre sceaux-cylindres à une équipe de scientifiques menés par un théologien. Ce dernier consacrera sa vie à l’étude de ces artefacts qui dévoilent, telle une pierre de Rosette, une mine de savoir mais aussi de nombreux mystères. Parmi ces derniers, une phrase énigmatique résonne comme une lourde sentence : « Au début nous étions immortels… mais les dieux nous ont retiré ce cadeau».


« Les textes révèlent clairement que si le sarcophage protégeant cette puissance était ouvert, 4 rayons de lumière viendraient frapper la cible ».

Mon avis.

On va croire que je m’acharne sur ce pauvre Christophe Bec mais quel dommage qu’il n’arrive pas à mettre un pet d’émotion dans ses histoires. Ses débuts sont souvent excellents, on est vite happé par le mystère instauré. On aime ses univers souvent assez flippants et intrigants. Mais mon dieu qu’il peut aussi se perdre dans de grandes discussions philosophiques dignes de séminaristes. Fatalement, les personnages en prennent un bon coup question charisme mais dans le mauvais sens.
Pour en revenir à Eternum qui se clôt avec ce 3e tome, j’ai réellement apprécié le dessin de Jaouen Salaün. Un trait en osmose avec l’univers proposé avec un découpage très cinématographique. D’ailleurs, les références au 7e art sont nombreuses. Je citerai surtout Prométheus, le 5e élément, Alien et Contact qui sont assez évident à mettre en juxtaposition avec cette histoire. L’ensemble est très esthétique à voir avec notamment des scènes spatiales vraiment réussies.
L’histoire qui aborde des thèmes comme l’immortalité ou la création est très correcte et plaisante à lire bien que je me dis que toutes ces grandes théories me font bien rire car l’homme ne sera qu’une éphémère folie dans l’histoire du cosmos. Bref, un rien solennel tout ça mais on s’est évadé ou plutôt on a échappé à l’apesanteur de nos existences pendant ces 30 minutes de lecture et c’est déjà un pari réussi.
Bon eternum à tous mais dans un mouchoir SVP !

etrenum.jpg


Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif




etrenum t3.jpg

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : eternum, bec, jaouen, science fiction, casterman |  Facebook | |

Écrire un commentaire