07/02/2018

Breizh - Histoire de la Bretagne - Tome 3 - Nominoë, le père de la patrie

breizhT3.jpgVerso_315885.jpgScénario : Nicolas Jarry et Thierry Jigourel
Dessin : Gwendal Lemercier
Éditeur : Soleil
54 pages
Date de sortie : 22 novembre 2017
Genre : Historique

 

 

 

Présentation de l'éditeur

L’histoire passionnante et richement documentée de la Bretagne et du peuple breton au cours des siècles. Le temps des rois de Bretagne est l’une des pages les plus riches de l’Histoire du pays.

Les Bretons se sont juste libérés du joug romain quand pointe la menace des Francs venus de l’Est. Ils entendent bien affirmer leur souveraineté sur toute la Gaule et sur la Bretagne. Pourtant, en ce IXe siècle, de grands chefs bretons préservent l’indépendance des terres armoricaines. Nominoë et son fils Erispoë sont les garants de cette liberté. Mais bientôt, un autre danger se précise au Nord, celui des Vikings...

5u_ddZzmq0tDANJHm1qoAmWGwe0.jpg

 

Mon avis

9782302064294_pg.jpgBon, il n’y a pas photo ! Entre le tome 1 et le tome 3, on a changé deux fois de dessinateur et, au vu du résultat, je crois qu’on a bien fait… Le trait, les cadrages, les angles, les détails et les couleurs sont, à mon humble avis, de bien meilleure facture que dans les deux premiers tomes (même si le deuxième était déjà une amélioration du premier en termes graphiques.) Clairement, c’est un très bon point de ce côté-ci.

Pour le reste, et comme dans les deux tomes précédents, la trame narrative reste très chronologiquement linéaire. Elle se focalise sur le règne de deux dirigeants, terminant avec l’avènement d’un troisième. Alors que le premier tome nous avait bombardé d’informations et de personnages divers et variés animant l’histoire très ancienne de la Bretagne sur une longue période, ce tome-ci, tout comme le précédent, ralenti le rythme nous permettant ainsi de nous attacher et nous intéresser aux personnages et à leur devenir (souvent violent en ces temps reculés !) sur une trentaine d’années tout au plus.

On sent toujours une maîtrise de leur sujet par les scénaristes (mêlée à un très probable amour inconditionnel de la Bretagne) ce qui rend la lecture de cette BD très enrichissante culturellement.

 

Bien sûr, il y a toujours le petit « hic » du stagiaire de chez Soleil Celtic (je dis « stagiaire » parce que lorsqu’il y a un problème on incrimine toujours le stagiaire, c’est tellement plus commode…). En effet, je l’abordais déjà dans ma dernière chronique, celle sur le tome 2 - Une nouvelle terre, c’est à propos du titre de ce tome 3 : Nominoë, père de la patrie. Ledit Nominoë étant mort à la fin du tome précédent (qui lui était presque entièrement consacré), je trouve étrange que ce tome-ci s’intitule Nominoë, père de la patrie alors qu’on n’y parle plus que de son fils puis de son neveu. Je ne trouve pas vraiment de logique à part le fait qu’on y parle de sa descendance… Non, vraiment, le plus probable c’est une bourde du stagiaire… Probablement encore un Normand…

EgpGe8RCSIq26AW7eadqgvnKEFo.jpg

Quoiqu’il en soit, je maintiens mon avis des tomes précédents, à savoir que c’est une série intéressante (pour l’instant) même pour un jacobin comme moi et qui suit son cours aussi tranquillement que la Vilaine. L’amélioration du dessin est, quant à elle, une belle cerise sur la crêpe !

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

3.0C.png

 

3.5C.png

 

3.5C.png

 

Odradek.

breizh histoire de la bretagne,nicolas jarry,thierry jigourel,gwendal lemercier,soleil celtic,histoire,régions,france,bretagne

Commentaires

En réalité , le stagiaire normand est en retard d'un tome ...

Écrit par : samba | 07/02/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire