31/01/2018

Pin up 266 Daxiong Guo et quelques zodiaques chinois

pin up,chinese girls,daxiong guo,zodiaque chinois

pin up,chinese girls,daxiong guo,zodiaque chinois

pin up,chinese girls,daxiong guo,zodiaque chinois

pin up,chinese girls,daxiong guo,zodiaque chinois

pin up,chinese girls,daxiong guo,zodiaque chinois

pin up,chinese girls,daxiong guo,zodiaque chinois

pin up,chinese girls,daxiong guo,zodiaque chinois

pin up,chinese girls,daxiong guo,zodiaque chinois

Gauguin, l'autre monde

gauguin l'autre monde, dori, sarbacane, biographie, peintre, peinture, tahiti, art, 6/10, 04/2016gauguin l'autre monde, dori, sarbacane, biographie, peintre, peinture, tahiti, art, 6/10, 04/2016Scénario : Fabrizio Dori
Dessin : Fabrizio Dori
Éditeur : Sarbacane
144 pages
Date de sortie :  avril 2016
Genre : biographie, roman graphique

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Tahiti, 1893…

Dès le début du livre, nous sommes, comme Gauguin lui-même, pris par la beauté envoûtante de l’île. On plonge avec lui dans le récit d’une légende tahitienne qui intrigue et recouvre la réalité d’une patine de merveilleux. Ce roman graphique s’intéresse à la fin de vie de Gauguin, la période artistiquement parlant la plus prolifique et la plus belle de son œuvre. L’auteur nous propose un scénario original, en juxtaposant les périodes (créant notamment des flash-backs qui renseignent sur la vie de Gauguin) et en mélangeant réalité et légendes. Le changement régulier de personnages et de décors, donne un côté imprévisible à l’ensemble qui donne envie au lecteur, sans jamais le perdre, de poursuivre sa lecture, aidé en cela par un dé- coupage en chapitres dynamique.

 

 

gauguin l'autre monde, dori, sarbacane, biographie, peintre, peinture, tahiti, art, 6/10, 04/2016

Mon avis

Fabrizio Dori nous dessine le portrait de Gauguin dans sa période la plus faste d'un point de vue artistique. Gauguin a eu mille et une vies, mais vous ne saurez rien de celles-ci dans cette bande dessinée, sauf à lire le court dossier en fin d'ouvrage. C'est sur sa période Tahitienne, à la fin de sa vie donc, que Fabrizio Dori a décidé de s'attarder. Tandis qu'il nous éblouit de ses planches imitant le style du peintre, il laisse le soin à ce dernier de nous narrer sa vie. Ainsi, sommes-nous transportés dans l'univers onirique et bigarré de l'artiste maudit. Maudit, oui. Parce que sa peinture en avance sur son temps ne plaisait ni à ses pairs, ni au public. En quête de reconnaissance artistique qui ne viendra jamais de son vivant, il se réfugia au coeur du Pacifique pour y trouver paix et sérénité. Il y trouva la vie sauvage et simple dont il rêvait, mais il se perdit dans l'alcool et la morphine. Addiction fatale qui ne l'a pas empêché pour autant de produire ses plus belles oeuvres. Gauguin, considéré aujourd'hui comme un des peintres français majeurs et l'un des précurseur de l'art moderne, est mort comme un misérable.

gauguin l'autre monde, dori, sarbacane, biographie, peintre, peinture, tahiti, art, 6/10, 04/2016

La mélancolie et la langueur sont de mise dans les 5 chapitres de cette déchéance annoncée. Le personnage, pas très sympathique au demeurant, n'est pas d'un caractère des plus jovial et ses longues discussions avec une divinité Tahitienne donne au récit une dimension mystique. Le rythme est lent, parfois un tantinet ennuyeux. C'est peut-être voulu pour retranscrire encore mieux la mélancolie du peintre. Le dessin contraste complètement avec cette ambiance un peu triste. C'est coloré, chatoyant, luxuriant, comme le sont les toiles de Gauguin et les colliers de fleurs des Tahitiennes. C'est beau, simple, élégant.

Voilà un curieux album plein de contrastes où se mêlent triste réalité et mysticisme des légendes tahitiennes pour raconter les affres du processus de la création artistique.

 

Loubrun

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

gauguin l'autre monde, dori, sarbacane, biographie, peintre, peinture, tahiti, art, 6/10, 04/2016

 

gauguin l'autre monde, dori, sarbacane, biographie, peintre, peinture, tahiti, art, 6/10, 04/2016

 

gauguin l'autre monde, dori, sarbacane, biographie, peintre, peinture, tahiti, art, 6/10, 04/2016

Lady killer

1.jpg2.jpgTome 02 - Les vices de Miami,

Scénario et dessin : Joëlle Jones

Editeur :  Glénat comics

144 pages – cartonné

Sortie : 10 janvier 2018

Thriller - polar

Présentation :

La tueuse au foyer est de retour !

La famille Schuller déménage du côté de Cocoa Beach, en Floride, et continue de mener son petit train de vie. Josie, elle, jongle toujours entre les réunions tupperware, les devoirs des enfants et quelques contrats d’assassinat. Jusqu’au jour où une ancienne connaissance qu’elle aurait préféré oublier fait son apparition. Son petit quotidien risque de rapidement devenir moins tranquille…

4.jpg

Entre Dexter, Desperate Housewives et Mad Men, Lady Killer est un récit à la fois violent, drôle et provocateur, illustré très à propos par des couleurs pimpantes et un graphisme délicieusement vintage.

3.jpg

Mon avis :

Le premier tome de Lady killer fut une bonne surprise, mais il fallait que Joëlle Jones vienne confirmer son essai. C’est chose faite avec cette suite d’excellente facture. La couverture est splendide. Le scénario, bien tordu, laisse place à une galerie de nouveaux personnages qui amènent à Josie leurs lots de tracas et de problèmes. Des décisions doivent être prises et il va falloir … trancher.  Cela donne un album encore plus gore que le précédent, un humour encore plus au second degré et des scènes toujours époustouflantes de maîtrise graphique.

En bonus, des croquis et des notes apportent un éclairage intriguant sur le travail de reconstitution des années 60 réalisé par l’auteure avec une mention spéciale pour les études esthétiques de papiers peints. Des flashs-backs bien amenés permettent de connaître des détails du passé de Josie mais aussi de son inquiétante belle-mère et nous voici replongé pour quelques planches dans l’Allemagne nazie.

Avec cette série aussi classe que déjantée, je me dis que le monde des comics est décidément plein de surprises. En voici une des meilleures.

5.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

Skippy

30/01/2018

BALTHAZAR PICSOU 70ème anniversaire

Couv_318197.jpgScénario : Carl Barks, Don Rosa et autres
Dessin : Carl Barks, Don Rosa et autres
Éditeur : Glénat
424 pages
Date de sortie :  13 décembre 2017
Genre : Humour

 

 

 Présentation de l'éditeur:

À l’occasion du soixante-dixième anniversaire de sa création par Carl Barks, cette encyclopédie, hommage au plus célèbre des canards milliardaires, dresse de A à Z un panorama du personnage, autour de ses histoires et de ses auteurs marquants comme Carl Barks et Don Rosa.

 

                    Si Picsou perdait 1 milliard par minute,

                            il serait pauvre dans 600 ans !

 

 Duck-family-portrait.jpgMon avis:

J'ai toujours baigné dans l'univers des personnages de Walt Disney. Mickey et Donald ont accompagné mon enfance, dans les albums "un petit livre d'or" d'abord, puis dans le Journal de Mickey et autres Mickey Parade.

Mais mon préféré a toujours été l'oncle Picsou ! Picsou est l'unique personnage crée pour la bande dessinée et ne vient pas, comme les autres, du cinéma d'animation. Il est le seul à avoir un passé, une famille et des racines (il descend d'une vieille lignée écossaise avec armoiries, château ancestral et tout, et tout). Il est conforme au rêve américain car, pauvre dans sa jeunesse, il a réussi dans la vie à la sueur de son front. 

Cependant, ce qui plaît le plus c'est son avarice, son intelligence et la perverse ingéniosité avec laquelle il cherche à accroître sa fortune. Et puis... quel lecteur n'a jamais rêvé de prendre un bain de pièces d'or comme le fait Picsou dans son coffre fort/piscine ?

balthazar-picsou.jpg

Pour son soixante-dixième anniversaire (cela ne nous rajeunit pas) cet album nous dit tout sur la création du personnage, les artistes qui l'ont dessiné, le génial Carl Barks en tête, son coffre (dont les plans nous sont fournis!), ses employés, ses ennemis (des Rapetou à Miss Tick) et, bien sur, sa famille dont Donald et ses neveux sont les membres les plus célèbres.

BalthazarPicsou-7.jpg

Diverses histoires de toutes époques nous sont présentées afin de nous permettre de mieux connaître le millionnaire et son entourage. Nous saurons ainsi que certains personnages clés de la famille Duck ont été crées en Europe par des auteurs italiens. En effet, depuis de nombreuses années, l'Italie produit ses propres bandes dessinées Disney (avec l'accord de la maison mère aux USA) et de nombreux dessinateurs et scénaristes de talent ont ainsi agrandi et structuré la famille des canards. Comble du bonheur vous trouverez, en fin de volume, une galerie de portraits inédits de Picsou par des auteurs connus de la BD contemporaine. (Bertolucci, Cosey, Dab's, Loisel, etc.)

Enjoy !

JR

scroogetreasure.jpg

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg