19/12/2009

En attendant la croisade.

Vous le savez certainement, Samba apprécie les BD de Jean Dufaux .Alors vous vous demandez mais quand allons nous avoir la chronique du tome 4 de croisade ? Le problème, c’est que j’ai commandé le coffret avec cale mais celui-ci tarde à arriver. Quand on n’habite pas dans une grande ville, c’est la croix et la bannière pour se procurer certain albums ou objets BD. Je maudis réellement les fournisseurs pour leur lenteur. C’est vrai que si je n’avais pas ce blog, je m’armerais facilement de patience mais là il faut être sur le coup.
Un petit bonus en attendant, l’artbook de Philippe Xavier est visible sur ce site. ICI.


a8239395_8564_4ce0_9b56_8a7d9ea47371
Et en plus , sur son blog le dessinateur de Croisade annonce la couleur et la suite.

gauthier.jpg

Écrit par Samba dans Actualité | Commentaires (0) | Tags : dufaux, retard, xavier, croisade, coffret, artbook |  Facebook | |

01/12/2009

La meilleure BD du mois.

Vous avez été très nombreux à voter ( 130 votes, un record!) et vous avez élu le meilleur album BD du mois d'octobre....

1:

adamson
Un excellent choix si je peux me permettre .
Si vous ne savez pas quoi offrir pour les fêtes, vous le savez maintenant.
Une petite visite sur le blog du dessinateur ,Carlos Puerta.

En 2, encore une toute bonne BD .
grand duc
En 3 ex equo , toujours de la qualité.
aigles de rome
il était une fois en france

 

En route maintenant pour la meilleure BD du mois de novembre avant l'élection du Samb'or qui récompensera la meilleure BD de l'année.

01/11/2009

La meilleure BD du mois de Septembre.

Vous avez voté et votre choix est sans appel.
1 er Le retour des passagers du vent.
passagers du vent
2 eme Une valeur sûre.

alpha









En 3. 2 Très bonnes BD à découvrir absolument
notremerelaguerreoretsangjpg

26/10/2009

Le festival BD d'Arlon.

Samba a profité d’un dimanche de libre pour aller au festival BD d’Arlon.
ArlonBD

Une première pour moi mais certainement pas la dernière .Un bel espace, de nombreux bouquinistes et de très petites files devant les auteurs, quasiment un rêve. Il est vrai que le manque de grosse tête d’affiche a joué sur la fréquentation des adeptes de la dédicace, peut être la grippe aussi.
ArlonBD3

Au moins, les festivaliers(parfois tès jeuens) ont pu découvrir des artistes moins connus de monsieur tout le monde.
1 er dédicace : Eillam, un jeune dessinateur qui signe sa première BD chez Grand Angle « American trip ». Une ouverture pleine de promesse  en tout cas. Notre discussion s’est plutôt portée sur les comics. 
Eillam

2 eme dédicace : En voyant juste à coté, Rückstühl faire de superbes aquarelles, je me suis laissé tenter surtout qu’on pouvait  lui acheter son dernier album directement. J’ai été vite rejoint par son fan club, un jeune garçon qui avait connu l’artiste dans une école puisque celui-ci enseigne le dessin. Une rencontre très agréable.
Ruckstuhl et Eillam
Ruckstuhl

3 ème dédicace : Juste à coté de nouveau, l’auteur de Tranquille courage, Tefenkgi que je connaissais via la bonne chronique de Capitol. C’était donc l’occasion de faire frétiller la moustache.
tefenkgi
Tefenkgi2

4 eme dédicace : Thierry Boulanger me propose une chouette dédicace pour un recueil de petites histoires par le collectif fugue en bulles. Une très sympathique rencontre pour un artiste en devenir. C’est en tout cas ce que je lui souhaite sincèrement. C’était son premier festival en Belgique et je pense qu’il a apprécié l’ambiance. En tout cas, je ne m’attendais pas en allant à Arlon de parler de la conquête de l’espace.
thierryboulanger
Boulanger

Après une petite restauration, direction les bouquinistes pour la chasse aux occasions. 4 euro  pour une BD vielle de 6 mois, c’est assez incroyable.
Arlonbd4

5 eme dédicace : Mon morceau de choix, Phillippe Jarbinet. Là, la file est nettement plus grande et dure environ une heure et demi .Un très belle dédicace et une discussion sur  la bataille des Ardennes. Certains détails sont assez incroyables et confirment l’énorme documentation réalisée pour Airborne 44.
Jarbinet
Jarbinet2

Voilà, il me reste plus qu’à lire toutes ces jolies dédicaces.