04/05/2010

La geste des chevaliers dragons,T10:Vers la lumière.

Geste des Chevaliers Dragons (La)10Geste des Chevaliers Dragons (La)Auteurs :Ange et Guiton.
Editeur :Soleil.


Le pitch.
Trois Ailes Rouges, les vaisseaux volants de l’ordre des Chevaliers Dragons combattent un dragon dans les cieux.
Au cours du combat, le monstre heurte un vaisseau de ligne qui s’écrase avec ses passagers, au cœur du désert, en plein milieu du Veill.Parmi les survivants, des apprenties de l’Ordre, une mère avec son fils, un jeune homme au passé mystérieux, et le second du vaisseau.
Il leur faut survivre, traverser ces terres arides, sortir de la zone de danger en échappant aux dissensions, aux traitrises, aux esclavagistes...Le dragon qui hante le désert est peut-être le moindre mal...


Et dire que ça se vend.
Cette série nous a habitué à des up and down mais là clairement, on fait encore plus fort  pour atteindre les caves. J’ai très vite compris avec la scène d’ouverture que cette histoire serait très brouillonne ou plutôt brumeuse  comme  le dirait un des personnages. On nous explique encore une fois le Veill, on est quand même au tome 10, je pense qu’on a compris non ? On nous annonce une révolution, je n’y ai vu qu’un pétard mouillé. Le scénario ? Un bien grand mot pour une succession de combats  sans aucune saveur .En plus, j’ai eu un mal fou à trouver une logique de lecture dans les phylactères. En parlant des bulles, les dialogues sont des plus incongrus et plombent totalement la lecture .Pour le coté graphique de ce tome 10, pas besoin de vous faire un dessin, c’est tout aussi brouillon et inesthétique .On peut toujours ergoter sur une affaire de gout mais là, soyons franc, c’est mauvais. 
Pour paraphraser un de protagonistes pour la conclusion « sortez nous de cet enfer ».


surprises.smileysmiley.com.2

lageste10_pla

03/05/2010

Clues .T2:Dans l'ombre de l'ennemi.

Clues2CluesAuteure : Mara.
Editeur : Akileos.


Emily mène l’enquête.
Emily, piquante jeune fille d’une vingtaine d’années, parvient à intégrer le service du célèbre inspecteur Hawkins. En accompagnant celui-ci sur l’une de ses enquêtes, elle met la main sur des indices qui pourraient avoir un rapport avec la mort de sa mère décédée tragiquement alors qu’elle était enfant.

La gaffeuse et le ronchon.
Comme souvent l’association d’une jeune novice un peu gaffeuse avec un mentor grincheux, ça marche toujours. D’un coté, nous avons donc une jeune inspectrice assez pétillante avec un regard de cocker des plus désarmants et de l’autre, un commissaire un tantinet misogyne  assez taciturne cachant un  passé trouble (Ce sera d’ailleurs le thème du prochain tome 3).L’intrigue est assez classique mais ne souffre d’aucune lourdeur et qui a le bon ton de se dérouler en Angleterre victorienne. Le tout est dessiné dans un style jeune et dynamique. Un peu théâtrale parfois dans les expressions mais comme il s’agit d’une première œuvre, on ne peut que saluer la performance de Mara. A noter aussi, le très bon choix des couleurs  toutes en teinte pastel.
Les fins d’albums sont aussi complétées par un carnet de croquis des plus sympathiques.
Au final, une série sans prise de tête qui réussit  son but premier, celui de nous divertir.
surprises.smileysmiley.com.7

Le blog de Mara.

On en parle sur le forum.

exlib-morgue1-fla

29/04/2010

Mandalay .T3:Invasions.

Mandalay3MandalayAuteurs : Thirault ,Guice et Perkins.
Editeur : Les humanoïdes associés.
Temps de lecture : 29 min

La guerre.
Les Japonais ont envahi la Thaïlande puis se sont lancés à la conquête de la Birmanie à partir de Rangoon. La XVe armée du général Iida remonte rapidement vers le nord du pays, et prend Mandalay, forçant l'armée anglaise à une retraite humiliante et meurtrière. Les Japonais sont aidés dans leur conquête par les maquisards que dirige Alex Waters, dont Leng déchaîne les pouvoirs, créant terreur et dévastations. Pour l'avoir combattu dans la jungle, Lance Waters a compris que son jumeau n'est pas l'otage des nationalistes, mais leur guide sanguinaire. Lance fait partie d'une troupe commando d'élite et les hommes de sa division font le << sale >> boulot en incendiant les puits de pétrole de Yenangyaung que convoitaient les Japonais, puis en restant en arrière pour couvrir la retraite de l'armée anglaise et des civils (Indiens pour la plupart) qui tentent de gagner les Indes. C'est la seule issue, car la route de la Chine est déjà coupée : elle est contrôlée par Leng et Alex. C'est paradoxalement au coeur de ce conflit inhumain que l'humanité des protagonistes va se révéler.

Bizarre.
Drôle de truc que ce tome 3 de Mandalay .
Vous y retrouverez une succession de scènes de guerre  sans grand intérêt  pour le lecteur. Malgré la boucherie des combats, je suis resté assez détaché du récit sans jamais y éprouver le moindre sentiment d’émotion. En plus le coté fantastique qui aurait pu relever l’originalité du récit est quasiment absent de ce tome.  Rajoutez-y quelques problèmes à bien suivre l’histoire à cause de la difficulté de reconnaitre les personnages, et nous voilà devant une BD où il faut s’accrocher pour poursuivre l’aventure. Mandalay , Mayday mayday.

surprises.smileysmiley.com.4

Mandalay 3

28/04/2010

Voyageur . Passé 1.

Voyageur9VoyageurAuteurs : Boisserie,Stalner ,Rollin.
Editeur :Glénat.


Echafaudages.
On ne dose pas toujours très bien les effets d'un saut temporel... Mark le Voyageur, alors qu'il tentait d'échapper à son présent pour sauver Clara et son enfant, en fait l'amère expérience en s'écrasant sur les échafaudages de Notre Dame de Paris... en 1165 ! Jeté dans une geôle crasseuse, il comprend
très vite que ses fabuleux pouvoirs, érodés par la fatigue, ne lui permettront pas de s'échapper du Moyen Âge...

Un brin d’…..
Une chose est sûre, cette série  devrait recevoir « l’award » de la plus belle pochette. Un grand bravo à Guarnido qui s’est encore surpassé sur  ce « passé 1 ». Sinon, l’histoire est toujours aussi palpitante et captivante .La transition avec Rollin qui s’occupe du Passé s’est faite aisément .Vous n’aurez aucun problème pour reconnaitre les personnages, on aurait même pu se passer du célèbre V. J’ai adoré le langage des plus appropriés qui sied  tellement bien au 12 ème siècle. En plus, les révélations y sont légions et on se demande que pourra-t-on encore nous apprendre dans les prochains tomes. Je m’interroge d’ailleurs comment cet album ne se vend qu’à 12.000 ex, incompréhensible ….comme ma chronique.
surprises.smileysmiley.com.5

voyageun9_pla