18/02/2009

Le cercle de Minsk, au nom du père.

CercleDeMinskLe3_27082008_165110AlbcercleDeMinskLe3_27082008_165110Auteurs: Giroud et JM Stalner.
Editeur :Glénat.


Les révélations.
Le cercle de Minsk : à l'origine, 5 soldats idéalistes qui, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, découvrirent un incroyable trésor de guerre. Un pactole qui pourrait les rendre riches à milliards. Mais là où d'autres auraient brûlé leur bonne fortune en plaisirs terrestres, les 5 hommes choisissent l'utopie. Ils vont consacrer cette corne d'abondance à la création d'une république parfaite, d'où la guerre sera à jamais bannie. Près de 60 ans après, le projet se construit lentement et dans le plus grand secret, mené génération après génération par les descendants des cinq fondateurs du Cercle qui ont fait fructifier leur trésor dans des proportions phénoménales. C'est maintenant au tour d’Iannis, médecin cabochard et franc-tireur, d'endosser la charge que tenait son père au sein du groupe. Une charge dont il n'a que faire, mais qui va lui coûter beaucoup... peut-être même sa sœur. Car il semble qu'autour du Cercle de Minsk gravitent non seulement de colossaux enjeux, mais aussi de nombreux tueurs...

Mon doute.

J’ai tout de suite senti un gros relâchement au niveau du dessin en regardant les premières planches de ce tome 3. Déjà que ce n’était déjà pas une série qui m’avait enthousiasmé, si maintenant le dessin s’y met aussi, je dois penser à me munir d’un parachute. Pourtant, le postulat de base semblait prometteur, un secret de famille à la sauce thriller ésotérique devait normalement allécher le lecteur. Mais voilà, cette belle utopie s’est vite muée en ennui malgré toutes les péripéties amazoniennes que subissent nos héros. J’ai l’impression que Giroud a voulu trop en faire et d’un coup il y perd de sa crédibilité légendaire. En tout cas, je l’ai connu en meilleure forme. Pas spécialement une mauvaise BD non plus mais vu la profusion actuelle, on ne peut pas dire qu’elle crève l’écran.
surprises.smileysmiley.com.5


17/02/2009

Borderline,N'oublie pas de me dire adieu.

Borderline_02_82956borderline2_plaAuteurs :Alexis Robin et Nathalie Berr
Editeur :Bamboo.


Ma transe nocturne.
La malédiction de Fernando ressurgit. Il recommence à écrire pendant son sommeil. De nouveau, le romancier découvre au matin son propre texte, encore une histoire racontée à la première personne, encore celle d'une femme en détresse. Mais cette fois, il connaît la personne. Il s'agit...

Ma prévision.
Je devrais faire comme Fernando, utiliser un peu d’herbe du Chili pour recevoir l’inspiration divine pour cette chronique. Mais pas besoin de substance illicite pour apprécier cette BD. Notre sosie de « Jean Reno » est un héros atypique, un peu paumé mais terriblement attachant. En plus les personnages secondaires ont aussi une belle personnalité. Attention, ici, on ne fait pas dans la guimauve, on traite de sujets assez durs comme la prostitution pour ce tome 2. La bonne idée du scénariste (et ce n’est pas la seule) est de nous faire vivre le destin de cette fille de joie via un « quasi » journal  intime. Il en résulte un récit très émotionnel.
Et comme le dessin réaliste de Nathalie Berr est très élégant aussi, on tient  en main une excellente BD qui mérite votre attention.
surprises.smileysmiley.com.8

Borderline

13/02/2009

Haute sécurité, les nouveaux maîtres 2/2.

9002hautesecurite4_plaAuteurs: Callede et Gihef.
Editeur: Dupuis.


L’incarcération.
Qui des détenus ou des gardiens sont les plus à plaindre ?
Au Temple, tout part en vrille. Du bon côté des barreaux, Aleks Wojda ne sait plus où donner de la tête et du cœur entre Maureen et Eva. Flaherty se noie dans la dépression depuis qu'il a appris que sa femme se donne à un autre que lui. De l'autre côté, Ned Forster, n'en pouvant plus des sévices infligés par son codétenu, s'est ouvert le ventre dans les douches. Une substance psychotrope inconnue continue de circuler dans l'enceinte de la prison et à pousser les uns après les autres les détenus au suicide...

Mon pénitencier.
Prisonnier Samba, bienvenue à Templeton Bay.
J’ai entendu dire que vous vous preniez pour un petit caïd, un dur de chez dur.
Et bien, cet univers va vous broyer car ici violence, magouille, corruption, viol et drogue sont monnaie courante .Même l’amour est souffrance. Vous ne pourrez que fantasmer sur la belle Eva mais attention que les yeux car qui s’y frotte s’y pique mon cher. Je vous préviens qu’ici, pas de super héros pour venir vous sauver, simplement des hommes avec leurs forces et leurs faiblesses. Votre vie ici ressemblera à ce dytique, dense et  sans concession. Pour seul passe temps, vous pourrez admirer les dessins du grand Gihef, notre directeur général bien aimé.
Maintenant, il est temps pour vous de regagner votre cellule pour y lire cette excellente BD.
surprises.smileysmiley.com.7

hautesecurite04

04/02/2009

Bout d'homme, l'épreuve.

boutdhomme05_74536boutd_homme5_plaAuteurs : Kraehn.
Editeur :Glénat.

L’histoire.
Le grand retour du petit garçon qui refusait de grandir. Peut-être vous demandiez-vous ce qu'il était advenu de Bout d'homme entre le moment où il s'était échoué en Amérique, après avoir vu mourir son père mais aussi Gaspard, le rat maléfique, et celui où il était rentré en Bretagne, triomphant, à la reconquête de son amour de jeunesse Toinette ? Beaucoup de choses, en vérité. Tellement de choses que Jean-Charles Kraehn, avec son sens inégalé de l'émotion, de l'étrange et de la grande aventure, a décidé d'explorer cette escapade américaine de Bout d'Homme, signant dans un album, chronologiquement antérieur à Karriguel an Ankou, le retour très attendu d'un des héros les plus attachants de la bande dessinée. En compagnie de l'enfant qui refusait de grandir, bienvenue en Amérique, terre de tous les dangers, de tous les rêves. Et de rencontres tour à tour dangereuses et émouvantes. Mais toujours inoubliables. A l’occasion, les éditions Glénat réimpriment les 4 premiers albums, avec une nouvelle maquette et de nouvelles couvertures.
Mon avis.

Ma cabane au canada
Est blottie au fond des pages
On y voit des ours
Sur le seuil
Si Rémi n'a pas de clé pour grandir
C'est qu'il doit choisir entre le bien et le mal
Sous le toit de ma cabane au Canada

Elle attend engourdie sous la nostalgie
Elle attend le retour du trappeur
Ma cabane au Canada

Toinette c'est le seul bonheur pour moi
La vie libre sans Gaspard le rat
Combattre
A quoi bon chercher l’or
Toujours l'élan de mon cœur
Reviendra vers ma cabane au Canada

Mais je rêve d' y grandir
Celui qui voudra m’aider
Viens avec moi si tu veux survivre
Au chère Bretagne où je suis née

Ma cabane au Canada
J'y reviendrai pour toi riche
Nous rallumerons le feu de la rédemption
Nous n'aurons pas d’ennemis
Parfois seul un homme sage
Entrera dans ma cabane au Canada

Je te dirai le nom de Jean-Charles Kraehn
Je t'apprendrai le dessin enchanteur
Ma cabane au Canada
Tant que tu la liras
Ce sera le paradis
Mon scénariste
A quoi bon chercher une BD ailleurs
Je sais bien que le bonheur
Il est là

Dans ma cabane au Canada
surprises.smileysmiley.com.7



BoutDhomme05