08/07/2011

Hannibal Mériadec et les larmes d'Odin T3:Santa Maria Della Salute.

Hannibal Meriadec et les larmes d'Odin3.jpgHannibal Meriadec et les larmes d'Odin3p.jpgAuteurs : Istin/ Créty/Cordurie.
Editeur : Soleil(Celtic).
Sortie : 05/2011

La course poursuite.
La quête des larmes d’Odin, ces fabuleux diamants sortis de l’oeil du dieu nordique lorsqu’il pleura sa fille, la Walkyrie, continue ! Mais rien ne va plus ! Alors que Monsieur Thorn, à bord du Maclir, doit faire en sorte d’éviter une mutinerie du fait de monsieur Bothrel, de son coté, le capitaine Hannibal Meriadec, parti avec une poignée d’hommes vers Venise, est à cran et veut coûtes que coûte rattraper ce maudit démon, à la solde de l’ordre des cendres, qui a voler le pendentif de Selina! Durant cette traque, Kyle Macstone cherche inlassablement à comprendre le lien qui unit ce pendentif et Selina! Lorsqu’enfin il comprend, il sait qu’il n’a plus le choix, il doit désormais tuer le capitaine Hannibal Meriadec !
L’âme torturée.
Cette série, c’est surtout une force brute, une présence qui occupe les ¾ des espaces, c’est un caractère dur et impétueux, c’est le capitaine Hannibal Mériadec. En plus le gaillard à une gueule pas possible  et en impose un max comme par exemple un  Clint Eastwood pour son interprétation de l’inspecteur Harry. Mais n’allez pas croire que le pirate est tout beau tout propre, c’est même plutôt le contraire. Sa volonté à vouloir changer le destin le mène vers certains excès dirons nous. Cet album vous apportera d’ailleurs pas mal de réponses au pourquoi de  sa quête.
Si vous aimez les légendes avec option fées et démons, cette BD vous ravira à tous les coups car le dessin de Créty est une véritable invitation à la grande aventure. Un beau voyage accompagné des couleurs adéquates et d’une mise en page dynamique. Bref, ce prélude au sang du dragon se lit avec plaisir et je n’hésiterais pas longtemps à me le procurer si je le voyais en intégrale ou dans un sympathique coffret.
7-17b0.gif




On en parle sur le forum.

Hannibal Meriadec et les larmes d'Odvin3.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

07/07/2011

L'héritage du diable T2: Le secret du mont Saint Michel.

Héritage du Diable (L')2.jpgHéritage du Diable (L')2p.jpgAuteurs : Felix et Gastine.
Editeur : Grand angle.
Sortie : 06/2011

La fureur de vivre.
1938, Constant a eu le coup de foudre pour Juliette. Mais celle-ci s'est envolée avant de réapparaître mystérieusement représentée sur un tableau du XVIIe siècle.
Prêt à tout pour éclaircir le mystère, le jeune peintre est entraîné dans une course poursuite. L'aventure le mène à Rennes-le-Château où il est confronté à la fameuse énigme de l'abbé Saunières. Mais il pourrait trouver ses réponses dans un autre lieu mythique, au coeur de la Cathédrale du Mont Saint-Michel. Constant doit cependant réagir vite et juste. À ses basques se bousculent les membres d'une société secrète ainsi qu'une brochette d'espions à la solde du Führer. Ces gens-là n'aiment pas laisser de témoins…
La mayonnaise.
N’y allons pas par quatre chemins, ce qui m’intéresse dans cette BD, c’est ….Diane et le reste franchement, ce n’est que broutille. Car Diane, c’est un peu l’archétype de la femme fatale : Subliment belle, élégante, mystérieuse, la franche à la Kate Moss , rouquine ( mmmmmm) ,un rien perfide , cachotière et surtout, Diane  c’est la grande classe .Elle a d’ailleurs dû passer avant le tournage de cette BD chez Dior et compagnie .C’est pas possible autrement car son bustier « aventurière » ,on ne peut pas trouver ça chez H&M quand même. Elle éclipse totalement l’autre brune là, la Calvé mayonnaise .Pfff , une pin up d’opérette  pour nazillons et rien d’autre .Coté masculin , le Maurice a du caractère  et de la présence , je l’aime bien lui .Mieux en tout cas que le Constant  , l’amoureux transit qui devrait se reconvertir dans le rôle d’ une marionnette .
A coté de ça, il parait qu’il y a une quête ésotérique pour s’accaparer du pouvoir du diable. Bin oui, on l’a déjà  mis à toutes les sauces le pauvre, alors pourquoi pas une mayonnaise de plus. Et comme on est à table, à vous de faire le tri entre le bio et l’industriel .C’est un peu Indiana Jones au pays de « l’aile ou la cuisse ».Car oui, Louis De Funès  est aussi de la partie à la page 18.
Sinon, pour moi, ce sera une cuisse….. de Diane bien évidemment.
6-17af.gif




On en parle sur le forum.

heritage_du_diable_2.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

06/07/2011

Frank Lincoln T5:Kusu-Gun

Frank Lincoln5t.jpgFrank Lincoln5.jpgAuteurs : Bourgne et Eillam
Editeur :Glénat
Sortie :06/2012

Tsunami .
Installé à Anchorage, le détective privé Frank Lincoln a pour terrain d'action l'immense territoire de l'Alaska et pour quête obsessionnelle la recherche de sa femme Susan, mystérieusement disparue cinq ans auparavant. Peu à peu, d'une enquête à l'autre, il va réunir les indices qui lui permettront de résoudre le mystère et de retrouver Susan.Sur la base de renseignements fournis par deux hauts responsables du F.B.I., Frank s'envole pour le Japon. C'est là-bas, plus précisément dans une base militaire américaine, que s'arrête la piste de Susan. Loin de ses bases, seul dans un pays qu'il ne connaît pas, Frank Lincoln va devoir affronter des yakuzas dans les rues de Tokyo et dans les montagnes du Kyûshû… Et il rencontrera enfin la belle Ryoko, qui détient peut-être les réponses à ses questions…

Le boum économique des pompes funèbres.
Et bien , ça faisait longtemps qu’on avait plus revu ce bon vieux Frank Lincoln .Tellement longtemps que j’ai trouvé le résumé en début d’album très salvateur pour bien remettre tout en place. On rentre très vite dans le vif du sujet car avec le Frank, c’est rarement des vacances ses voyages. Le voilà au Japon pour essayer de retrouver la trace de sa femme disparue. Je ne sais pas si c’est l’atmosphère radioactif du pays, mais le Frank a une prédisposition assez incroyable pour augmentation le taux de mortalité chez les Yakuzas. Bon, je peux comprendre, avoir un accident avec un sanglier, ça fout les boules (je sais de quoi je parle).Par contre, il faudra qu’il me donne son truc  pour emballer si facilement la gente féminine. Il est trop  fortiche le mec, une belle asiatique en pleine nature, ce n’est pas un rêve, c’est un phantasme. J’aurais envie de le comparer  un peu à un Colt Seavers notre Frank, c’est l’homme qui tombe à pic. Prévoyez la série Urgence après car il y a  du boulot sur des rotules explosées. Bref, c’est du divertissement à l’état pure, rapide (et oui Frank, c’est comme le karaté, on peut avoir quelques faiblesses) et efficace .Et comme c’est très bien dessiné, que demander de plus.
7-17b0.gif




On en parle sur le forum.

frank lincoln.JPG


Inscrivez-vous à la newsletter.


09/06/2011

Ils étaient dix T3:Paris 1820

Ils étaient dix3.jpgIls étaient dix3.1.jpgAuteur : Eric Stalner.
Editeur : 12bis.
Sortie :03/2011

De retour.
Jean-Baptiste Grassien, ancien médecin de la Grande Armée de Napoléon I, retrouve la France en 1820. Ses sept années de captivité en Russie l'ont détruit. Voir tous ses compagnons mourir les uns après les autres n'a eu pour effet que d'exacerber son désir de vengeance : il veut détruire Morlaix de Guérigny.
Mais son pays natal est lui aussi transformé. Napoléon est exilé à Sainte Hélène, Louis XVIII règne. Les soldats de l'Empire sont dorénavant suspects.
Jean-Baptiste, esseulé dans un Paris étranger, a besoin des siens. C'est tout naturellement qu'il retrouve donc des Bonapartistes rescapés des champs de bataille.
Ces derniers ont choisi le vol comme moyen de subsistance : on ne veut plus d'eux dans cette société, cette société le paiera !
Mais Vidocq, le chef de la sûreté, ne partage pas leur conception de la reconnaissance...

 A la recherche des salopards.
Voilà bien un album comme je les aime .Une lecture fluide, linéaire, bien construite dans une atmosphère crédible.  Je ne sais pas pour vous mais je trouve que le style « Stalner » est comme un poisson dans l’eau quand il se retrouve au 19e siècle. J’ai aussi apprécié les couleurs de Delf  qui sont vraiment en osmose avec le récit. En plus, la petite dose historique dans l’assouvissement de la grande vengeance n’est pas sans intérêt. Une histoire où les dialogues sonnent justes pour retranscrire  la fraternité entre anciens combattants .L’air de rien, cette série commence à prendre du coffre et elle arrive à se démarquer de la masse par sa qualité.
8-17b1.gif





Verso_124889.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.