15/10/2008

Artica, mystère sous la mer.

Arctica2_10092008_212529arctica2_plaAuteurs : Pecqueur, Kovacevic, Schelle.
Editeur : Delcourt.


Le résumé.
Dakota, ex-pilote de chasse reconverti dans la destruction d'icebergs et de satellites hors d'usage, tente de poursuivre sa mission classée secret-défense. Il doit au plus vite mettre la main sur la fillette retrouvée dans un cylindre métallique prisonnier des glaces. Mais ils ne sont plus les seuls à connaître son existence : la gendarmerie vient de lancer un avis de recherche... et des tueurs sont désormais sur ses traces !

Mon avis.
Typiquement une série B  que cette BD et vous pouvez y voir du péjoratif dans ce terme. Car c’est à de l’action souvent grotesque qui va vous tomber dessus, un peu comme dans un James Bond. Pour schématiser le scénario, c’est poursuite et fuite, repoursuite et refuite avec de sempiternels méchants et de fort peu perspicaces héros. Et puis, j’ai trouvé certains dialogues très incongrus vu la situation .Bref, une série pour les ados qui aimeront peut être le coté futuriste et écologiste de Arctica. Ils apprécieront qui sait aussi le style très « golden city » du dessin.
Voilà, pas spécialement mauvaise, c’est même  assez divertissant mais dans la masse actuellement de BD, il y a moyen de trouver nettement mieux.
surprises.smileysmiley.com.5

arctica

19/09/2008

Les coulisses du pouvoir,les prédateurs.

CoulissesPouvoir08_c_75801coulissesdupouvoirles8_plaAuteur :Richelle.
Editeur :Casterman.


Le résumé.

Les inspecteurs Caine et Burkinshaw de Scotland Yard poursuivent leur enquête sur la mort de John Atkins, administrateur d’une société immobilière, retrouvé curieusement « suicidé » avec 2 balles dans le crâne. Ils ont établi que l’homme était acculé de dettes de jeux, et identifié un de ses principaux créanciers : un dénommé Mac Bain, disparu depuis peu. A la tête de la société Real Project, l’homme a en effet consacré des sommes faramineuses dans un projet immobilier pour le moins suspect : études d’implantation bidons, localisation discutable… le tout avec l’assentiment du directeur général, du banquier et de toute la chaîne décisionnaire. La piste de la fraude massive se confirme donc et s’étend à un niveau d’implication assez élevé.

Mon avis.
Si vous êtes arrivé au tome 8, c’est que vous connaissez la recette de cette série policière. On suit nos deux inspecteurs de Scotland Yard à travers une enquête complexe où les fausses pistes sont nombreuses mais dont le puzzle prend toujours forme à la fin de l’enquête. Dans cet album et son prédécesseur, Richelle s’inspire de sujet d’actualité comme le détournement de l’argent public par le crédit lyonnais pour le transposer dans un thriller politique des plus costauds.
On est aussi habitué depuis 2 albums au dessin du même Richelle que je trouve très correct.
Le problème, j’ai lu ce diptyque dans un état de fatigue avancé (merci les pauses du matin !) et j’avoue ne pas avoir tout capté du final de l’histoire. Il faudra que je la relise mais ce sera avec plaisir.
surprises.smileysmiley.com.7

Une interview de l’auteur
ICI.

rles8_pla

13/09/2008

Garrigue,T2.

22f62cc8c9dc47c8b67efe17d1bd2ttgarrigue2-2Auteurs :Corbeyran et Berlion.
Editeur : Dargaud.


Le résumé.
Martial, gendarme à la retraite, met à jour des secrets que ses ex-complices, impliqués dans une sombre combine, ont fomenté dans son dos. Il faut dire que la mort tragique d'une de leurs victimes a définitivement changé la donne, permettant à Martial de se reconstruire et d'ouvrir son cœur...

Mon avis.
Comme il pleut comme vache qui pisse actuellement, ouvrir  ce tome 2 qui clôt ce diptyque est salvateur .En effet, on y prend une grande dose de soleil provençal en suivant le dénouement d’une petite combine qui a mal tournée. L’intrigue est bien menée quoique sans réelle surprise mais là n’est pas l’essentiel, le but était de couper les ponts, de briser des certitudes, de repartir. Ce qui marque en lisant cette BD, c’est l’ambiance pesante qui s’en dégage aidé en cela par des réflexions profondes du personnage principal. Je trouve que Corbeyran est toujours plus inspiré avec Berlion à ses cotés.
Berlion qui comme de coutume nous livre un dessin réaliste digne des plus belles éloges.
surprises.smileysmiley.com.8

garrigue2_pla

06/09/2008

La liste 66,Kansas.

Liste66La3_24062008_214427Albliste66La3_24062008_214427Auteur:Eric Stalner.
Editeur:Dargaud

Le résumé.
Nous sommes au cœur des années 60… Alex, un espion russe, remonte cette mythique route 66 -laquelle traverse les Etats-Unis afin de retrouver son contact, un dénommé Sacha, lequel vit sur la côte Ouest. Passé l’Illinois et le Missouri, il entre au Kansas. Pas de chance, d’importantes inondations se sont produites dans cet état.
Pendant ce temps le « Clown » -un tueur mystérieux- suit également les traces d’un autre membre de cette « liste 66 ». Malheureusement pour l’homme, le notable qu’il recherche a quitté sa demeure suite aux fortes intempéries. Et les flics qui débarquent à la recherche de victimes des eaux n’en sont pas encore remis… la rencontre avec ce « Clown » va donner lieu à un véritable carnage. Arrivé trop tard sur les lieux, Alex va faire une horrible découverte : le « Clown » a pris son fils en otage…

Mon avis.
Je crois que c’est clair comme de l’eau de roche, ce qui met l’eau à la bouche de ce polar d’espionnage, c’est le dessin très agréable d’Eric Stalner. Pour apporter l’eau au moulin, la colorisation n’est pas en reste. Dans ce Kansas, l’action omniprésente  se sent comme un poisson dans l’eau et les nombreuses révélations mettent les protagonistes le bec dans l’eau, visiblement ils devront mettre de l’eau dans leur vin quitte à voir leur relation tourner en eau de boudin. Je suis obligé à mettre de l’eau dans le gaz en avouant que cet album est moins accrocheur que les 2 premiers. L’auteur à vouloir trop tirer la chasse d’eau de la confrontation en a distillé son histoire en simple récit d’espionnage pur et dur .J’espérais une eau plus aromatisée de sentiment. Un coup d’épée dans l’eau ce tome 3 ? Non, car la trame a bien avancé mais attention un chat échaudé craint l’eau froide .En résumé, un album d’eau courante pour son action, d’eau de Javel pour ses couleurs, d’eau oxygénée pour son dessin et d’eau plate pour son émotion.
surprises.smileysmiley.com.6

Planche_bd_9966_liste_66_(la)_tome_3