24/06/2008

Golden Cup, la fille de la toundra.

goldencup04_75080goldencup04p_75080Le résumé.

Auteurs :Pecqueur,Henriet.
Editeur : Delcourt.

Après avoir été repêché de la rivière, Daytona reprend la course. Mais s'il ne pointe pas dans les délais au prochain contrôle horaire, ce sera la mise hors course immédiate, à moins qu'il ne coupe par la montagne... Borano, de son côté, fait une importante découverte : les ravisseurs de Kelly appartiennent aux World Warriors, un groupe de militants écologistes extrémistes. La Golden Cup est décidément le rendez-vous de tous les dangers !

Mon avis.
Je pense que certains seront déçus de cet album car on y fait la part belle au détective Borano et que les exploits de Daytona sont quasiment réduits à un rôle de figurant. Il n'empêche que Golden Cup reste un divertissement. C'est comme  un bon James Bond, on y trouve des cascades, des fusillades et des belles filles. Bon parfois, ce n'est pas très bien joué, la scène du viol par exemple, on sent que l'actrice est de seconde zone. Quoi de plus normal aussi pour une série B. Sinon le réalisateur, Henriet, connaît bien son métier, les scènes d'actions sont rondement menées et les paysages de toutes beautés. Il lui reste à un peu mieux dirigé ses acteurs.
-Allô, JCVD, tu serais disponible pour l'ultime épisode ?
-Ok, je suis aware mon gars, quand il s'agit de relever le niveau je suis toujours partant.
surprises.smileysmiley.com.6

Le site d'Alain Henriet ICI.

goldenc75080


20/06/2008

Mortelle Riviera,La défunte.

MortelleRiviera3_13052008_220135AlbmortelleRiviera3_13052008_220135Le résumé.

Auteurs :Bartoll et Legrain.
Editeur :Glénat.


Saint-Mont-les-flots est une tranquille bourgade posée sur un écrin de verdure en bord de mer. Un écrin que la Mafia se verrait bien bétonner jusqu'à le rendre aussi balnéaire et rentable que les plus grandes stations de la Côte... Pour cela tous les moyens sont bons : pots de vin, expropriations sauvages, intimidations. Le tout facilité par la bienveillante et très intéressée neutralité du tout-puissant sénateur-maire, Romuald Des Maures, qui mêle sans vergogne action politique et activités mafieuses... Une femme a décidé de lutter : Alix Des Maures, la propre fille du sénateur. Elue députée afin de concurrencer son père sur son propre terrain, puis invalidée et traînée dans la boue suite à d'infects ragots orchestrés par ses adversaires, la jeune femme sent maintenant son combat lui échapper. Et tente de convaincre son père de quitter ses amis mafieux qui, eux, n'apprécieront guère la démarche. D'autant plus qu'Alix possède de gênantes informations sur certaines irrégularités financières au sujet d'un ambitieux complexe immobilier...

Mon avis.
J'avais pourtant demandé à André de ne plus me passer du Bartoll. Car  j'ai réellement du mal à avaler les histoires de ce scénariste .C'est comme d'habitude pour moi, un scénar sans aucune surprise, c'est du banal de chez classique. Bon, si vous aimez les téléfilms policiers grands publics, pourquoi pas mais franchement, il y a dix fois mieux à acheter que cette salade niçoise. En plus quel suspense ! On connaissait l'épilogue depuis les premières pages du tome 1.
Le dessin réaliste de Legrain est très correct mais s'il pouvait plus différencier les tronches des personnages, ce ne serait pas plus mal.
André, répètes après moi, plus de Bartoll pour Samba.
surprises.smileysmiley.com.5

AlbmortelleRivie8_220135


 

18/06/2008

Le chant des Elfes, la dernière Alliance.

ChantDesElfesLe1_27052008_220008AlbchantDesElfesLe1_27052008_220008Le résumé.

Auteurs :Falba, Ratera, Max (ce n'est pas une phrase).Clin d'oeil
Editeurs : Soleil.
Vè siècle après J. C., une guerre se prépare entre l'Empire Romain d'Occident sur le déclin, et le terrible Attila le Hun accompagné de ses 500 000 guerriers. Pris entre une conquête de pouvoir et une guerre de religion, le peuple des Fées doit survivre. Dans ce but, Obéron, leur roi, envoie deux ambassadrices négocier une alliance avec l'Empire, en échange de leur migration sur les terres bretonnes. Dracène, capable de se changer en dragon, et Harpya, une femme harpie, sont choisies pour cette mission.
Elles doivent déjouer l'attentat organisé par Attila pour éliminer l'homme fort de l'Empire, Aetius surnommé le dernier Romain.
Mais leur mission devient de plus en plus difficile a` mesure que la jalousie s'empare d ' Harpya...

Mon avis.
La prochaine fois que je croise un dragon en rue, je le verrai plus de la même manière. Bonjour gente dame, Samba pour vous servir, que puis je faire pour vous, ma belle elfe ? Vous préférez Attila ?Milliard !!!
« Le chant des Elfes » mélange assez habillement réalité historique et la magie du petit peuple. C'est très plaisant à lire et surtout très agréable à regarder .Cependant, j'ai trouvé que les caractères n'étaient pas assez fouillés. Pourtant un personnage comme Aetius pourrait en imposer des tonnes, il a un charisme certain mais encore malheureusement bien caché. Il en va de même pour le dessin, certes, c'est très beau, les détails notamment vestimentaires foisonnent dans ce premier tome mais on frôle aussi la caricature .Les 2 « elfes » sont en effet le prototype de 2 bimbos siliconées.
Je pinaille me direz vous, oui probablement, mais à la place d'être subjugué, je suis simplement conquis. C'est déjà pas si mal.
surprises.smileysmiley.com.7

Plus d'info ICI.

AlbchantDesElfe008_220008




 

16/06/2008

Sept, les 7 guerrières.

septguerrieres05_74628Planche_bd_9773_sept_tome_5Le résumé.
Auteurs : Le Galli et Manapul.
Editeurs : Delcourt.

Désert libyen, VI siècle. Les armées perse et byzantine sont aux portes de la capitale du petit royaume de N'Nas Amon. Encerclée de toutes parts, la reine décide de faire appel à des combattantes mercenaires, les Sarmates, pour assurer la protection du jeune prince héritier et emmener ce dernier - sain et sauf - jusqu'à la cité troglodyte de Jabbaren. Mais pour cela, il faudra franchir les lignes ennemies...

Mon avis.
Le premier qualificatif qui m'est venu à la fin de ma lecture, 7 gentil. Un récit d'héroic fantasy qui joue un peu avec nos fantasmes masculins.  6+1 guerrières Sarmates (vierges de surcroit) pour protéger un pauvre petit prince tout innocent, ça titille notre imagination mais le chaudron retombe bien vite vu la faiblesse du scénario. Car il faut l'avouer, ça n'a rien d'extraordinaire d'aller d'un point A vers un point B en évitant quelques pièges, quelques méchants, des pirates (hautement ridicule 7 scène d'ailleurs) et une tempête de sable. Ca bastonne à qui mieux mieux sans réelle surprise .On se croirait par moment dans un jeu vidéo.7 dire le niveau. Le dessin lui n'apporte pas le petit plus qui aurait sauvé 7 Bd du naufrage, trop lisse et très difficile de différencier les guerrières.
Pour l'instant, 7 vraiment une série qui a du mal à décoller, je les appellerais bien volontiers les 7 dispensables. Il en reste donc plus que 2 pour me faire changer d'avis mais je suis très 7ique pour la suite.
surprises.smileysmiley.com.5

Le blog du dessinateur ICI.

 

Planche_bd_9773_tome_5