20/12/2007

Frontière,Oublie tout.

Frontiere4_07122007_143717oublie_tout_5_referenceLe résumé.
Le temps presse ! Le cerveau du Pr. Yves Fréhel n’a toujours pas livré la formule de
sa créatine d’éternité et son corps agonisant ne peut plus supporter qu’une seule
et ultime intrusion. Conscients de l’enjeu, les laboratoires Torrent ont dépêché
un gros ponte depuis les Etats-Unis pour prendre les choses en mains. Le plan de
la dernière chance consiste à replonger Fréhel à l’instant même de sa «mort». Ses
fantômes personnels sauront-ils lui arracher son précieux secret… ?

Mon avis.
Tout ça pour ça ! Franchement, j’espérais vraiment mieux de ce dernier tome. Un album avec une escapade au paradis puis en enfer des plus convenue. La désillusion est totale surtout avec le funeste destin qu’attend le héros. Un album sans âme, enfin sans émotion qui se termine encore plus étrangement avec un gros point d’interrogation au mot fin. Ce n’est vraiment pas sympa de laisser le lecteur dans une telle expectative.
Finalement, ce n’est pas une si mauvaise idée. On oublie tout.

text35

oublie_tout_4_reference

14/12/2007

Lans Sirling,Tracks.

LansSirling1_23102007_210937AlblansSirling1_23102007_210937Le résumé.
D’un côté, une civilisation qui vit encore en réduisant certaines peuplades en esclavage.
De l’autre, une civilisation guerrière assoiffée de conquêtes et de renouveau.
Lans Sirling, issu d’une famille d’anciens esclaves, va progressivement gravir les échelons de la notoriété en pratiquant ce sport.
Struder Sin Norilsky, issu d’une riche famille de notables, suit le même parcours au sein de sa patrie. Chaque pays « construit» son champion dans le but inavoué d’en faire son porte-drapeau, au moment même où une guerre se
prépare. Au gré de leur ascension, ces deux champions vont connaître des bouleversements personnels importants. Leurs vies seront intimement liées à évolution de leurs pays respectifs.
L’affrontement entre les deux hommes est inéluctable…

Mon avis.
A travers un récit d’héroic–Fantasy (incroyable, ils se  renouvellent chez Soleil), le scénario de Gaudin  parle de notre histoire. Les similitudes sont très nombreuses, le nazisme et les juifs, les blancs et leurs esclaves, la xénophobie, les épurations ethniques, tout ce qui fait de l’homme  une créature détestable y est. Même les deux combattants  se réfèrent à deux boxeurs des années 30-40, Max Schmeling et Joe Louis. Donc de très nobles intensions de la part du scénariste de rappeler que la folie de l’homme est toujours cachée derrière de beaux masques.  Mais, il aurait fallu pour cela rendre le récit intéressant. Ça se lit mais sans plus, les amateurs de boxe y trouveront peut être  un intérêt. Personnellement, j’ai eu du mal avec toutes ces peuplades et ces personnages. Un magnifique meeting-pote à la gloire d’un sport violent et sauvage.
Le dessin de Picaud est typique de la sauce « Soleil ».
Donc au final, je n’ai pas trop aimé ni le scénario ni le dessin.
surprises.smileysmiley.com.4

LansSirling_23102007_210934

12/12/2007

Fédération,le feu aux étoiles.

Federation2_29092007_1733551193320217Le résumé.
Les planètes extérieures sont décidées à agir pour obtenir leur indépendance. Ce qui se présentait comme un bras de fer politique pourrait bien tourner à la guerre civile. Les carnages perpétrés par Freeway Warwiller et ses mutants avivent les tensions et poussent chaque camp à se radicaliser.
Seule la Marshall Monterra peut encore calmer la situation en arrêtant au plus vite le criminel en fuite. A moins que sa détermination à découvrir toute la vérité et à faire appliquer la justice ne précipite la catastrophe…

Mon avis.
De la SF pure et dure qui déménage sans faire dans la dentelle.  Ça explose dans tous les coins de la galaxie. Malgré que j’aie ressenti un malaise avec l’inhumanité du criminel Freeway Warwiller, ça se lit étonnamment bien. Les personnages crèvent l’écran avec leurs déterminations, leurs rages ou leurs haines. Difficile de se faire une opinion précise sur cette Fédération tellement des sentiments antagonistes se télescopent après la lecture.C'est un peu "je t'aime moi non plus".
Le dessin de Sarchione est très correct accompagné de couleurs assez glaciales de circonstance.
surprises.smileysmiley.com.7

Le blog du dessinateur transalpin ICI.

10/12/2007

Le testament des Siècles,Melencolia.

TestamentDesSieclesLe1_23102007_232123testamentdessieclesle1_plaLe résumé.
Installé aux États-Unis depuis la mort de sa mère, Damien Louvel, scénariste d'une série télévisée à succès, doit rentrer en France à la suite du décès tragique de son père. Il découvre alors que celui-ci menait d'étranges recherches historico-philosophiques autour d'un mystérieux objet - la pierre de Iorden, qui semblent lui avoir coûté la vie. Aidé d'une journaliste, Damien décide de poursuivre les investigations de son père, et se lance dans une course effrénée, de bibliothèques en sociétés secrètes, de Gordes à Londres et au coeur de Paris. Une enquête qui va bouleverser sa vie à jamais et le mener sur les pistes des templiers, des francs-maçons et du peintre Albrecht Dürer. Hackés, traqués, menacés, Sophie et Damien n'auront de cesse de mettre au jour le plus vieux secret de l'Humanité : le dernier message laissé par le Christ. Mais à quel prix.

Mon avis.
Le plus gros problème  avec cette BD, c’est qu’elle arrive bien trop tard, après la guerre, bien après le déluge des histoires de Jésus and Co. (Malgré qu’il s’agisse d’une adaptation  d’un roman antérieur au Da Vinci Code d’un roman de Loevenbruck ).Et personnellement, j’ai eu ma dose de ce genre d’histoires d’un manuscrit ou je ne sais pas quelle pierre ayant appartenue au Christ .Donc c’est du archi réchauffé qu’on nous sert dans cette BD. En plus, c’est rempli de clichés presque ridicules comme la bien roulée journaliste touchée par l’intuition divine, des méchants plus que caricaturaux, la loge maçonnique habituelle, une organisation internationale fatalement secrète. C’est d’une banalité navrante agrémentée de personnages sans aucun charisme et vous obtenez une BD qui m’a ennuyée au plus haut point. Rajoutez encore un dessin assez moyen qui manque singulièrement d’expressivité et la coupe est pleine.
A oublier au plus vite pour moi. Préférez toujours l’original c à d le Triangle Secret.
surprises.smileysmiley.com.3

TestamentDesSieclesLe_23102007_232120