21/08/2007

Bruxelles Métropole,Ville Haute

BruxellesMetropole1_05082007_102958bruxellesmetropoleLe résumé
Bruxelles, 1874. Une photographe réputée est retrouvée assassinée de 14 coups de couteau. Pour la police, l'affaire est claire : c'est le mari de la célèbre photographe dont la culpabilité ne fait pas l’ombre d’un doute ! Des voisins l'ont vu enterrer un couteau dans son jardin et fracturer la porte de sa propre maison ! Et pour couronner le tout, la première femme de cet homme a été assassinée de la même manière… Bref, tout semble accuser l’époux qui pourtant n’a de cesse de clamer son innocence. Pour Mélina, la jeune sœur du suspect, découvrir la vérité ne sera pas de tout repos. Et pourtant un détail la tracasse : pourquoi n'a-t-on pas retrouvé les dernières photos de la célèbre photographe et que peuvent-elles bien contenir ?

Mon avis.
Quand on ouvre ce « Bruxelles Métropole », on  peut qu’admirer le très beau dessin réaliste du Chilien Santander. Un trait plein de charme accompagné de couleurs très chaudes. On sent parfois l’intervention informatique mais ça ne m’a pas gêné le moins du monde. Par contre, l’intérieur du gâteau est nettement moins savoureux. L’histoire d’un sérial Killer n’est pas loin de me faire penser à la Vengeance du Conte de Skarbek mais sans jamais atteindre la même intensité. J’ai bien constaté que le scénariste Di Giorgio essayait de nous transmettre une atmosphère, une ambiance bien spécifique de l’époque où se déroulent ces meurtres mais j’y ai jamais adhérée. C’est souvent aussi fort théâtral dans les attitudes proposées et donc on a du mal à y croire vraiment. Bon, stop les critiques, l’histoire bien que classique se lit facilement et mérite néanmoins d’y jeter un œil  pour y découvrir une ville, une nostalgie, un rêve.
surprises.smileysmiley.com.7

Le site de Pablo Santander ICI.

bruxelles6.sized

18/08/2007

Le sang du dragon,Au nom du père.

n_(le)_tome_3on_(le)_tome_3Le résumé.
Hannibal et ses pirates détiennent désormais la pierre de Gaëldenn, outil indispensable si l'on souhaite lire la carte invisible et magique des mondes du Sidh. Utiliser cette carte lui permet de faire disparaître et réapparaître son navire à l'insu de ses ennemis. C'est ce qui se passe d'ailleurs lorsque la Mary-Morgan dirigée par le lieutenant Mallert et le comte de Cagliostro manque de peu de détruire le bateau des pirates. Ces derniers, comme par enchantement, disparaissent, happés par une brume d'un autre monde. Mais le comte de Cagliostro est lui aussi un maître des savoirs ésotériques et entend ne pas se laisser distancer par le pirate à qui il voue une haine féroce... Une haine qui prend racine dans un passé commun. Car des événements troubles sont à l'origine de cette traque. Des événements liés à la mort de la mère d'Hannibal.

Mon avis.
J’avais l’intention de lire « l’enfant penchée » des cités obscures pour me remettre dans le bain avant le nouveau tome de cette série mais André, tel un livreur de pizza, m’a amené un beau petit stock de BD à lire.
Et « le sang du dragon » a eu la priorité car les 2 premiers tomes m’avaient assez bien emballé .Alors quid du tome 3 ?
Les aventures de notre Jack Sparrow à la bretonne sont toujours aussi divertissantes  et agréables à lire. Un album qui est riche en explications sur les motivations des divers protagonistes de cette quête ésotérique. Pour accompagner cette histoire très originale et dépaysante d’Istin, Guy Michel nous livre un travail tout à fait remarquable. Le découpage, les couleurs, les cadrages, les belles pochettes de Lamontagne bonifient  cette série aux personnages plus que charismatiques. Un petit bémol, la fin semble un peu trop prévisible, on s’en doute bien avant la révélation de la dernière page.  
Une série à avoir donc pour les amoureux du genre .C’est d’ailleurs l’occasion de l’acquérir car le 22 aout sort l’intégrale des 3 premiers tomes.
Une affaire à ne pas rater.
surprises.smileysmiley.com.8

Le site du sang du dragon ICI.

 

fond4

16/08/2007

La cicatrice du souvenir, Tome I et II.

cicatricedusouvenir02cicatricedusouvenirpLe résumé.
Le prince Erkor, neveu du roi de Luynes, a vu sa femme tuée sous ses yeux, son fils égorgé, ses serviteurs massacrés.
Condamné à mort par la jalousie de son oncle, il jure de retrouver son trône... et avec l'aide de la belle Amida et de Sylvan, l'apprenti magicien, il jure de le reconquérir.
Amour et vengeance. Guerre et passion. Une belle histoire. Une histoire simple. Trop, peut-être.
Parfois, la simplicité est un leurre, le courage un mirage, la réalité complexe et cruelle...

Mon avis.
La cicatrice du souvenir, c’est un peu du Thorgal à la sauce Soleil. Vous prenez un prince déchu, accompagné le d’un magicien et d’une guerrière farouche, n’oubliez pas la dose habituelle d’Héroïc Fantasy , saupoudrez  de combats et de trahisons et vous obtiendrez une BD qui se lit avec facilité et qui a le mérite de divertir . La narration est fluide, dynamique et donne envie de connaître la suite. Il reste donc à André de trouver le tome 3 pour connaître la fin de cette quête dont j’ai assez aimé le beau retournement de situation à la fin du tome 2. Allez André du nerf, qui cherche trouve.
Le dessin de Paty passe plutôt bien malgré un coté parfois excessif.
Donc au final, une série très correct mais je lui mets qu’un 6/10 car c’est « on ne peu plus classique » chez Soleil ce genre de série. Dur dur le Samba.
surprises.smileysmiley.com.6

En cherchant des infos sur les auteurs, je suis tombé sur une interview d’Ange et je ne peux pas résister à vous donner sa réponse à la question suivante : Penses tu que le net et l'attitude des gens dans les forums a évolué? En bien ou en mal?
ANGE: Ahah, pas en bien, c’est sûr. On trouve toujours autant d’apprentis journalistes ou d’apprentis auteurs qui pensent qu’avoir accès à internet les autorise à parler, sinon plus. Mais ce n’est pas internet qu’il faut, c’est de la culture. C’est un peu comme la Starac où certains candidats ne connaissent pas les Beatles. Pour pouvoir parler de BD, mieux vaut avoir lu Franquin avant. Ensuite, un peu de respect n’a jamais tué personne. Quand un auteur, quel qu’il soit, travaille un an sur un bouquin, «album de merde », c’est un peu réducteur comme critique, hein…

Quant à l’importance réelle des forums et autres blogs, je m’en tiens à l’étude réalisée par Joe Quesada, le chief editor de Marvel. Selon lui, internet n’a exactement aucun impact, en bien ou en mal, sur les ventes. Et c’est bien ça le plus important au final. Ce ne sont pas les bonnes critiques sur internet qui payent le loyer. Pour la plupart des scénaristes et des dessinateurs, auteur, c’est un métier, pas un hobby et les critiques ne payent pas les nouilles.
Mais ce n’est pas réservé au net, hein. Certains magazines ayant pignon sur rue se comportent exactement de la même façon.

C’est ce qu’on appelle trancher dans le vif, bon ça à le mérite d’être clair au moins comme mes avis d’ « apprenti journaliste » mais attention j’ai lu Franquin  et heureusement d’ailleurs.
L’interview complète ICI.

15/08/2007

Les larmes de Pourpre,TI à III

LarmesDePourpreLes3_22062005planche_t3_8Le résumé.
Ethan, Eléonore et Bruce sont partis à la recherche des « Larmes de Pourpre » afin d'anéantir CELUI qui s'est emparé de l'âme de Sean. Talonnée par le colonel Redfield et Phaedra, la petite troupe est dirigée vers Dunnottar Castle.
Là, des spectres surgissent du passé..
Saga en six tomes

Mon avis.
André m’a passé les  3 premiers tomes des « larmes de Pourpre » et le verdict est malheureusement sans appel, à éviter. J’ai trouvé cette lecture  très typée  « Soleil » d’un grand inintérêt. Cette BD suit le moule de nombreux récits parlant du gros cornu ou comme j’aime l’appeler le grand guignol .N’y a-t-il que lui pour inspirer des histoires teintées de fantastique ou quoi ? En plus, j’ai lu cette BD sans aucune passion, c’est plat, aucune rage ni peur ne jaillit du récit. Et on rajoute une dose de mort vivant, de démon venu de nulle part, d’une malédiction de bas étage, bref le catalogue habituel dans ce genre de BD qui ne me passionne vraiment plus une seconde.
Un point positif quand même, le dessin c’est vachement amélioré grâce surtout à un encrage plus fin.Ca en devient même presque beau.
Bon si les BD « soleil » c’est votre truc, pourquoi pas oser ces larmes de Pourpre, seulement en  occasion alors.
surprises.smileysmiley.com.4

Le site de la série ICI.

planche_t3_3