13/08/2007

Les fils de la Louve,La louve du Vatican

FilsDeLaLouveLes3_01062007filsdelalouve03_plaLe résumé.
Trois jours à Rome et déjà deux meurtres sur les bras : le cas de Luca Marini est bien inquiétant. Et cette sensation de déjà-vu n'est pas prête de s'arrêter ! Interpellé par la police, il est jeté en prison puis transféré. C'est à cette occasion que la belle Rafaella révèle son vrai visage, celui d'une louve ! Elle appartient aux Fils de la Louve, une étrange secte œuvrant à la perte de Rome. Et pour une raison encore mystérieuse, ils portent un intérêt démesuré pour Luca. Ils ont juré sa perte et ne rêvent que de le voir coincé dans une des époques auxquelles ils l'ont envoyé.

Mon avis.
Les fils de la Louve est une bonne série mélangeant récit  historique avec une dose de fantastique. Le coté historique est très bien documenté et nous emmène cette fois ci à l’époque de la renaissance  pendant l’élection du nouveau pape Alexandre VI. Le coté fantastique est  lui toujours  aussi mystérieux  et on devra attendre le tome 5 à mon avis pour éclairer notre lanterne.  Néanmoins, ce tome 3 m’a moins emballé que les deux premiers tomes. Un album avec moins de surprises  et qui rentre dans une sorte de train train habituel  pour les voyages temporels de Luca.
Le trait réaliste et précis de Pasarin est toujours aussi détaillé avec un encrage très fin mérite les félicitations. Une mention excellente aussi pour les costumes qui sont remarquablement travaillés  et donnent un plus indéniable à cette série. Seules les expressions sont un peu exagérées par moment mais rien de bien grave.
Une série à suivre assurément à n’importe quel moment.
surprises.smileysmiley.com.7

Le site de Patrick Weber ICI.

 

louve

 

13/07/2007

Le style Catherine,Parfum d'absolu.

StyleCatherineLe3_24012007Planche_bd_7098_style_catherine_(le)_tome_3Le résumé.
Catherine, l’adolescente tourmentée a fait place à une jeune femme en quête d’épanouissement. Pour cela, elle déserte la ville au profit d’un cadre bucolique, propice à la floraison des plus belles fleurs. Mais tout ne se fait pas sans douleur.
À la rubrique nécrologique d’un journal défraîchi, Catherine découvre par hasard l’annonce du décès de sa mère. Sa tortionnaire disparue, Catherine pense à ce père passif, qui en même temps ne l’a jamais laissée sans véritable affection. Accompagnée de Lulu, son neveu, elle va tenter de reprendre contact avec ce père résigné à la solitude mais avec un gros cœur. Dans un mois de juillet ensoleillé qui pousse à l’optimisme, Catherine, son neveu et son père cherchent ensemble les clefs du bonheur.

Mon avis.

Chère Catherine,
J’ai écouté tes confidences, ton histoire . Tu m’as parlé de tes états d’âmes, de tes envies, de tes craintes, de tes obsessions. J’étais là quand tu avais besoin de communiquer. Je dois te dire que je t’ai trouvé touchante, douce, torturée mais aussi compliquée à vouloir une chose et son contraire. Et je ne te parle pas de tes questions existentielles à faire le bonheur d’un psy. Et bonjour aussi ta naïveté. En somme, tu es une jeune femme en quête du bonheur. Quoi de plus logique finalement. Je te remercie pour ce récit fusionnel où tu te livres sans pudeur à un inconnu. J’ai peut être une réponse à te donner sur ton obsession pour l’eau. L’eau n’est il pas le symbole de pureté ? Une pureté que tu cherches désespérément à atteindre. Tu remercieras aussi ton dessinateur pour son trait bien particulier, parfois torturé aussi mais assurément original.
Je te souhaite une bonne averse car je sais que tu aimes ça.
Ton mystérieux inconnu.
surprises.smileysmiley.com.7

Le site de Thierry Bouüaert
ICI.

60542


11/07/2007

Le paquebot des sables,Gunther.

PaquebotDesSablesLe3_26022006Planche_bd_5085_paquebot_des_sables_(le)_tome_3Le résumé.
Günther, l’officier de l’Abwher qui apparaît dans le tome 2, devient le personnage central de cet album. Dès 1946, Günther se retrouvera embrigadé dans les nouveaux services secrets allemands, le réseau Gehlen, qui travaille pour le compte des américains, ce qui lui vaudra de croiser de nouveaux la route de son ancien adversaire, Klaus Dietrick, ex SS en mal de reconversion.
Günther aspire toutefois à une carrière plus classique, et il va réussir à négocier son départ du service en échange d’un beau « coup », ayant pour toile de fond les scientifiques allemands alors récupérés à tout va par l’US Army.
Réinstallé en Grèce avec femme et enfant, il va prendre un nouveau départ dans la vie. Son esprit d’entreprise et son intelligence seront les atouts déterminants de sa réussite sociale et professionnelle. En 1955, le paquebot des sables se rappellera vite à lui, puisque c’est désormais dans ce pays qu’il sera basé, sous son nouveau nom de Lydia.

Mon avis

Alors là, pech !!! On est toujours sans nouvelle de cette mallette qui semble être dans les entrailles du paquebot des sables  alias le Moonta ou le Lydia. L’histoire est une fiction mais le bateau lui existe belle et bien puisqu’il sert de casino et de dancing près de Bacares (Languedoc) après s’être échoué sur un banc de sable d’où le nom de ce bateau. En sachant ça, on voit que Günther n’est pas au bout de ces peines. Scheisse alors !! J’ai trouvé ce tome3 le plus intéressant surtout pour son passage de l’immédiate après guerre et des tractations qui en découlèrent. Le tout se lit plutôt plaisamment malgré que les tomes soient assez disparates. En effet, le tome 1 sert d’introduction à l’aventure, le tome2  s’apparente à un huis clos à l’Agatha Christie et le tome 3, nous plonge dans une intrigue géopolitique qui dévie vers une quête personnelle. Mais ça au moins le mérite de surprendre et de renouveler la série à chaque tome.
Par contre je dois être un peu critique à propos du dessin, un trait plus réaliste et un encrage un peu plus fin auraient mieux servi le ton de cette saga de la pochette (mon humble avis). Par contre, les visages sont bien reconnaissables et typés un max, un SS a vraiment l’air d’un Dreksack et les femmes sont assez proches du style d’  un Felix  Meynet (Tatiana k et les eternels).
surprises.smileysmiley.com.6

Alors 2 liens, l’histoire récente du paquebot des sables ICI.
Un petit tour chez les éditions Joker.
ICI.

001Lydia_HD

06/07/2007

Les druides,la lance de Lug.

DruidesLes3_19062007_173616Planche_bd_7508_druides_(les)_tome_3Le résumé.
Ve siècle. Le monde change, un conflit vient de commencer : le Christianisme s’oppose à l’ancienne religion. Druides et moines se livrent une guerre, dans l’ombre.
Tandis que les Bretons descendent peupler le promontoire rocheux de l’Armorique, Gwenc’hlan, le dernier druide de cette région, et Taran, son apprenti, tentent de déjouer les pièges tendus par leurs adversaires fanatiques. L’aide de La Morrigane, une femme de l’Autre Monde, sera précieuse…
Entre les vestiges d’anciens cultes néolithiques, une menace sourde s’élève…

Mon avis.
C’est fou de constater que « les druides » ne m’inspire pas, déjà la chronique du tome 2 fut assez fastidieuse, celle de ce tome 3 suit la même lignée. Pour faire court, les amoureux d’histoires celtiques seront aux anges. Les références aux anciennes légendes bretonnes sont nombreuses .On continue bien sûr à suivre l’enquête mouvementée de Gwenc’hlan. Jacques Lamontagne continue aussi son sans faute au dessin. Le tout étant intéressant à lire et vous divertira et c’est bien là l’essentiel.
surprises.smileysmiley.com.7

Alors, c’est pour les liens qu’il y a de la matière.
1 : une interview sur France 5 de Istin et Lamontagne. Une vidéo à voir assurément.ICI.
2 : le blog de Lamontagne.ICI.
3 : un blog très bien fait sur la collection celtique chez Soleil.ICI.

AlbdruidesLes3_19062007_173616

Écrit par Samba dans André vient de me passer | Commentaires (2) | Tags : les druides |  Facebook | |